• "Hand in hand with love", exhibition in Nisantasi

    Le festival «Hand in hand with love» est un évènement organisé tous les ans depuis 2000, par l'école juive d’Istanbul (Ulus Private Jewish Kindergarten) en collaboration avec trois autres écoles (arménienne, grecque et turque).

    nisantasi_hand

    Ce festival permet aux enfants et aux jeunes (entre 9 et 16 ans) de se rencontrer et de mieux connaitre leurs cultures respectives, grâce, notamment, à l’expression de leur créativité dans les domaines de la littérature, des arts visuels et de la musique. Le thème choisi pour l’année 2010 était «Istanbul in my dream».Dans le cadre de ce festival, une exposition de peinture nous a été présentée en plein cœurdu centre commercial «City» dans le quartier de Nişantası, du 7 au 24 avril.

    nisantasi_mall_expo

    Le choix du lieu de l’exposition «Hand in hand with love» n’est pas anodin: on aurait pu penser que l’installation de cette exposition dans un centre commercial luxueux fréquenté notamment par des touristes fortunés, permettrait à Istanbul de renvoyer une image cosmopolite et respectueuse des minorités à travers le monde. Il apparaît donc assez surprenant que les quelques indications concernant l’exposition soient exclusivement en turc.

    nisantasi_mall_hand_with_hand

    A contrario, on pourrait aussi pu penser que le fait de mettre en avant ce genre d’exposition dans un quartier comme Nişantası sensibiliserait davantage les parents d’élèves, eux-mêmes issus de minorités et ayant eu pour un certain nombre d'entre eux, un passé dans ce quartier, trajectoire urbaine des minorités dans les années 1960 à 1980.

    nisantasi_drapeau_turc

    nisantasi_mall_tulip



     

     

     

  • 01062010 - Kazım et Nezahat Gündoğan : Dersim'in Kayıp Kızları - İki Tutam Saç Belgeseli

    “La région de Dersim avant et après la République turque”
    Responsables : Musa Çimen (IFEA), Devrim Tekinoğlu (Dersim Hayat Gazatesi), Jean-François Pérouse (Univ. Galatasaray) et Şükrü Aslan (Univ. Mimar Sinan) 
    Mardi 1 juin 2010 à 19h à l’IFEA 
    Kazım Gündoğan
    et Nezahat Gündoğan : "Dersim'in Kayıp Kızları - İki Tutam Saç Belgeseli"

    Moderateur : Şükrü Aslan
  • 08042010 - Bayram Balcı : La Turquie et le monde turcophone du Caucase et d’Asie Centrale : coopération culturelle, politique et religieuse

    Séminaire de recherche
    Bayram BALCI
    ( directeur de l’Institut Français d’Etudes sur l’Asie Centrale (IFEAC)
    Mardi 27 avril à 18h à l'IFEA

    La Turquie et le monde turcophone du Caucase et d’Asie Centrale : coopération culturelle, politique et religieuse
  • 08042010 - Gilles Veinstein : Réflexions sur l’esclavage dans l’Empire ottoman classique

    "Les femmes dans l’Empire ottoman XVIe-XIXe siècle"
    Lundi 19 avril 2010 à 18h à l’IFEA
    Gilles Veinstein (Professeur au College de France)
    “Réflexions sur l’esclavage dans l’Empire ottoman classique”
  • 1 novembre 2010 / Cartothèque de l'IFEA

    Thumbnail image1 Novembre 2010 / Cartothèque de l'IFEA - la carte de la semaine :
    "Carte de la ville de Constantinople et du canal de la mer Noire"
    Plan du Bosphore avec indication des villages et profondeurs par le Cartographe Kauffer en 1815.

  • 10-11 Avril 2008 - Commémoration des 75 ans de philologie romane de l'Université d'Istanbul

    Symposium pour la “Commémoration des 75 ans de philologie romane de l'Université d'Istanbul"
    Avec le soutien de l’Ambassade de France, l’Institut Goethe, l’Institut Français d'Etudes Anatoliennes, l’Institut Français d’Istanbul et l’Université d’Istanbul
    à l'Université d’Istanbul

  • 12052010 - Hüseyin Ayrılmaz & Cemal Taş : Dersim 1994

    “La région de Dersim avant et après la République turque”
    Responsables : Musa Çimen (IFEA), Devrim Tekinoğlu (Dersim Hayat Gazatesi), Jean-François Pérouse (Univ. Galatasaray) et Şükrü Aslan (Univ. Mimar Sinan) 
    Mercredi 12 mai 2010 à 19h à l’IFEA 
    Hüseyin Ayrılmaz
    et Cemal Taş (Centre d'archives Bonema) : "Dersim 1994"

    Moderateur : Bülent Bilmez
  • 14052010 - Henry Laurens : La Méditerranée de Braudel à nos jours

    Henry Laurens (professeur au Collège de France)
    Conférence à la mémoire de Stéphane Yérasimos

    Vendredi 14 mai à 16h à l'Université de Galatasaray, salon Aydın Doğan
    Henry Laurens (professeur au Collège de France)
    "La Méditerranée ; de Braudel à nos jours"

    Cette conférence annuelle est organisée par l'IFEA en coopération avec l'Université du Bosphore, l'Université Sabancı et l'Université de Galatasaray pour commémorer Stéphane Yérasimos.
    Conférence en français avec traduction simultanée.

  • 15 novembre 2010 / Cartothèque de l'IFEA

    Thumbnail image15 Novembre 2010 / Cartothèque de l'IFEA - la carte de la semaine :
    "Bosphore de Thrace, vue de Constantinople du côté du Bosphore" Gravure/carte de H.A. Chatelain de 1708 -20.
    Belle représentation de la ville historique et de Galata vue de la rive asiatique; on y distingue les villages d'Üsküdar et de Kadıköy, ainsi que le palais de Scutari.
    La densité de mosquées sur la péninsule est remarquable, les murailles sont bien marquées, ainsi que celles de Galata.

  • 1eres Rencontres d'archéologie Discours Bernard Emié : 11/11/2010

    Intervention de Son Excellence Monsieur Bernard Emié, Ambassadeur de France en Turquie Pour l’inauguration des premières « rencontres d’archéologie » à l’IFEA
    Istanbul, Hôtel-Restaurant CEZAYIR
    Jeudi 11 novembre 2010 à 13h

  • 1eres Rencontres d'archéologie Discours Nora Seni : 11/11/2010

    Allocution inaugurale de Nora Seni, Directrice de l’IFEA aux Premières rencontres d’archéologie de l’IFEA
    Istanbul, Hôtel-Restaurant CEZAYIR
    Jeudi 11 novembre 2010 à 13h

  • 21 mai 2009 Colloque Genre et Art / Cinsiyet ve Sanat

    Colloque: "Genre et art / Cinsiyet ve Sanat"
    Jeudi 21 mai 2009, de 10h à 19h, à AKSANAT

    Organisation: AICA TR, IFEA ve Aksanat
    Coordination: Burcu Pelvanoğlu
    Lieu: Akbank Kültür ve Sanat Merkezi, İstiklal Cad. Zambak Sok. No:1 34435 Beyoğlu/İstanbul
    TEL: (0212) 252 35 00-01
    LCV: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.


    10.00-10.05- Derya Bigalı (AKBANK SANAT)

    10.05-10.10- Nora Şeni (IFEA)
    10.10-10.15- Ayşegül Sönmez (AICA)
    10.15-10.20- Alexandre Toumarkine (IFEA)
    10.20-10.25- Burcu Pelvanoğlu (AICA)
     
    10.30-12.00- I. Oturum
    Moderatör: Sibel Yardımcı
     
    10.30-10.55- Elif Ekin Akşit
    10.55-11.20- Ali Akay
    11.20-11.45- Remzi Altunpolat
    11.45-12.00- Sorular

    13.30-15.00- II. Oturum

    Moderatör: Ayşegül Sönmez

    13.30-13.55- Tomur Atagök
    13.55-14.20- Canan Şenol
    14.20-14.45- Şükran Moral
    14.45-15.10- Piyale Madra
    15.10-15.20-Sorular
     
    15.20-15.30- Çay-Kahve Molası
     
    15.30-17.30- III.Oturum
    Moderatör: Nora Şeni
     
    15.30-15.55- Tuna Erdem
    15.55-16.20- Serra Yılmaz
    16.20- 16.45- Yasemin Alkaya
    16.45-17.10- Melek Özman
     
    17.10-17.30- Sorular ve Tartışma
  • 22112010 - Nevzat Çevik : Yerli kapitalistlerin Likya yerleşimlerinin şehirleşmesindeki rolü

    Séminaire d'archéologie "Pouvoirs et espaces urbains"
    Lundi 22 novembre 2010 à 17h30 à l’IFEA
    Nevzat Çevik (Akdeniz Üniv., Antalya)
    "Yerli kapitalistlerin Likya yerleşimlerinin şehirleşmesindeki rolü"
    Intervention en turc
  • 25 octobre 2010 / Cartothèque de l'IFEA

    1700_Const_stambol_s25 octobre 2010 / Cartothèque de l'IFEA - la carte de la semaine :

    Représentation de 1700 du centre de Constantinople vue du Sud. On distingue l'emplacement les colonnes impériales dans la ville intra-muros et les accès à la ville jusqu'aux remparts. Source inconnue.

  • 29 novembre 2010 / Cartothèque de l'IFEA

    Thumbnail image29 Novembre 2010 / Cartothèque de l'IFEA - la carte de la semaine :
    1735, "Plan von Constantinopel", Myller 11.1 x 19.1cm, Peregrinus in Jerusalem, Myller, A. M., Vienna & Nurnberg. Engraver: J Hiller.
    A chart of the Bosphorus Straits stretching from the sea of Marmara to the Black sea. The engraving shows numerousvillages on both sides of the Straits and includes a ten point key to Constantinople.
    Publication: A M Myller recounting his travels from 1725 to 1727. Myller journeyed from Rome to Jerusalem then on to Troy, Gallipoli and Constantinople.


  • 8 novembre 2010 / Cartothèque de l'IFEA

    Thumbnail image8 Novembre 2010 / Cartothèque de l'IFEA - la carte de la semaine :

    1883 asithane i aliye ve atrafi kabartma, Istanbul

  • A l'occasion du 32ème Congrès International d'Archéologie et d'Archéométrie

    cocktail3120

    A l'occasion du 32ème Congrès International d'Archéologie et d'Archéométrie qui s'est tenu à Istanbul du 24 au 28 mai 2010,
    l'IFEA a été heureux d'accueillir tous les participants dans ses jardins
    le jeudi 27 mai 2010. Le cocktail a réuni à l'IFEA les archéologues de toutes nationalités et qui travaillent en Turquie. Nous ont fait l'honneur de leur présence M. le ministre Jack Lang et l'ambassadeur de France Bernard Emié. Première réception à réunir les archéologues à l'IFEA depuis plus d'une dizaine d'années cet événement marque la volonté de l'Institut de remettre l'archéologie au coeur de son dispositif.

    Cliquez ici pour accéder au dossier photographique
  • À propos de Bernard Cornut

    Jumelage franco-turc : "le courant passe"

    Un jumelage institutionnel avec la Turquie sur l’efficacité énergétique vient de s’achever. Il marque l’aboutissement de la mission deBernard Cornut, expert résident, pour laquelle une excellente connaissance de la culture locale et des enjeux énergétiques internationaux est indispensable.

    Mettre en réseau les ministères, les collectivités, des opérateurs et universités de France et de Turquie actifs autour de l’efficacité énergétique…, voilà l’une des missions principales du jumelage institutionnel européen sur l’efficacité énergétique qui s’est achevé en novembre. Pour ce faire, l’ADEME, représentant la France (représentant elle-même l’Union européenne) auprès du ministère turc de l’Énergie et des Ressources naturelles, a envoyé sur le terrain l’un de ses experts internationaux les plus chevronnés et les plus atypiques. Depuis juillet 2005, Bernard Cornut, expert de la direction de l’action internationale de l’ADEME, travaillait sur le terrain en tant que conseiller résident et a affiné, durant près de deux ans, sa connaissance des enjeux énergétiques, de la culture et de la législation du pays avec deux objectifs : favoriser la transposition dans le droit turc des principales directives européennes sur l’efficacité énergétique et proposer des scénarios d’évolution accompagnés d’engagements, par la constitution d’une base de données d’indicateurs énergétiques.

    Conseil et accompagnement
    Pour mener à bien ce type de projet, plusieurs missions attendent l’expert résident dans son pays d’accueil. Son travail consiste d’abord à prodiguer des conseils – techniques, administratifs, législatifs… – aux administrateurs locaux sur les différents thèmes centraux du jumelage (habitat, industrie, transports, cogénération, tarifs, fiscalité…). Une tâche dont Bernard Cornut, curieux de nature et très bon connaisseur de la région, connaît la recette : « Je me suis beaucoup documenté, j’ai recueilli l’avis des fonctionnaires, d’universitaires et d’experts locaux pour mieux connaître la situation énergétique du pays, faire émerger les idées et lister les propositions d’amélioration. Le travail en amont est essentiel… » Bernard Cornut a également été chargé de préparer le terrain aux visites d’autres experts de l’Union européenne pour assurer la cohérence des actions et de former une équipe locale d’une vingtaine de personnes aux meilleures pratiques. Avec toujours comme priorité d’« aller à la rencontre du pays et des différents interlocuteurs, respecter la sensibilité et la culture locale, et surtout, ne pas rester dans nos bureaux ! ». Et le rôle d’un conseiller résident ne s’arrête pas là. Il doit également coordonner et diriger les différentes missions ponctuelles, tout en animant et préparant les réunions du comité de pilotage. Bernard Cornut a par ailleurs participé et accompagné la rédaction des rapports intermédiaires et finaux qui seront soumis à la Commission européenne par les chefs de projet turc et français.

  • Aide à la mobilité 2020-2021

    AIDE À LA MOBILITÉ
    POUR DOCTORANT 2020-2021
    APPEL À CANDIDATURES

    DATE LIMITE DE DÉPÔT DES DOSSIERS : VENDREDI 13 DÉCEMBRE 2019

     

    Le jury mandaté par l'Institut français d'études anatoliennes examinera les candidatures à une aide à la mobilité pour doctorant prenant effet en fonction des disponibilités du candidat retenu et des possibilités d’accueil de l’Institut, à partir du 1er septembre 2019 dans les domaines suivants :

    • Archéologie anatolienne(de la préhistoire à l’époque médiévale)
    • Études byzantines (hors Constantinople)
    • Histoire de l’Empire ottoman et de la Turquie républicaine
    • Études contemporaines : sciences humaines et sociales(histoire, science politique, études urbaines, anthropologie, sociologie,philosophie, cinéma, littérature, musique)
  • Aksel TIBET

    Aksel TIBET

    Responsable des publications

    Archéologue

    Adresse :
    IFEA – Institut Français d’Études Anatoliennes
    Palais de France, Nuru Ziya Sokak 10 P.K. 54
    34433 Beyoğlu – İstanbul
    Tel. :  +90 (0)212 244 17 17 poste 121
    Fax. : +90 (0)212 252 80 91
    Mel. : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
  • Albert Gabriel (1883-1972) : peintre, architecte, archéologue, voyageur

    Catalogue de l’exposition "Albert Gabriel (1883-1972) : peintre, architecte, archéologue, voyageur" organisée du 15 septembre au 11 novembre 2006 au Centre culturel de Yapı Kredi sur, organisée par l’Institut Français d’Etudes Anatoliennes en collaboration avec l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA- Paris) et le Centre culturel de Yapı Kredi (Veysel Uğurlu).

  • Albert Gabriel (1931-1958)

     

    Quelques travaux fondamentaux dus à Albert Gabrielou dirigés par lui qui, hors collection, parurent sous le sigle de l'Institut aux Éditions E. de Boccard.


    Monuments turcs d'Anatolie.
    gabriel monuments1  I : Kayseri-Niğde, et un volume de planches, 1931, 166 p. + 56 p. pl., ; (cote TUR Aa Fo 22 I 1)
     gabriel monuments2 II : Amasya-Tokat-Sivas, et un volume de planches, 1934, 204 p. + 79 p. pl. (cote TUR Aa Fo 22 II 1)

    Voyages archéologiques dans la Turquie orientale,
    I (Mardin, Diyarbakır, provinces au-delà du Tigre, Kharput, Malatya, Urfa), 374 p. ; (cote TUR Aa Fo 23 I)
    gabriel voyages2  II (documents), 1940, 110 p. pl. (cote TUR Aa Fo 23 II)


    Phrygie : Exploration archéologique faite et publiée sous la direction de M. Albert Gabriel.
    chaput phrygie1 I. Ernest CHAPUT, Géologie et géographie physique, 1941, 144 p. + 5 p. pl. + 1 carte, ; (cote COLL I M 08-01)
    gabriel phrygie2 II. Albert GABRIEL, La cité de Midas. Topographie. Le site et les fouilles, 1952, 47 p. + 28 p. pl., ; (cote COLL I M 08-02)
    haspels phrygie3 III. C. H. Emilie HASPELS, La cité de Midas. Céramique et trouvailles diverses, 1951, 156 p. + 47 p. pl., ; (cote COLL I M 08-03)
    gabriel phrygie4 IV. Albert GABRIEL, La cité de Midas. Architecture, et un volume de planches, 1965, 94 p. + 48 p. pl. (cotes COLL I M 08-04 et COLL I M 08-05)

     

    gabriel bursa1 Une capitale turque. Brousse, Bursa, et un volume de planches, 1958, 211 p. + 106 p. pl. (cotes TUR Aa Fo 03 I et TUR Aa Fo 03 II)
    gabriel bursa2


  • Analyse des 7 lieux de la soirée de lancement

    Les 7 lieux du lancement d’Istanbul 2010

    Haliç : La cérémonie officielle de lancement d’Istanbul 2010 s’est déroulée au Centre de Congrès de Haliç en présence du Président de la République Abdullah Gül, du Premier ministre Recep TayyipErdoğan, du Maire d’Istanbul Kadir Topbas aussi que les autres membres du Cabinet, du Président de l’Agence Istanbul 2010 Şekib Avdagiç et d’un grand nombre d’invités (5000) venus de divers horizons : publics ou privés, turcs ou étrangers, hommes d’affaires, artistes, leaders des différentes minorités d’Istanbul et ministres de 20 pays. Le premier ministre Recep Tayyip Erdoğan, le ministre  Hayati Yazıcı, le maire d’Istanbul Kadir Topbaş et le président de l’Agence Istanbul 2010 Şekib Avdagiç ont fait des discours, ce dernier soulignant l'intérêt international des plus de 400 événements qui se dérouleront pendant l’année.Après les discours, la soirée s’est poursuivie avec le spectacle ‘La Magie d’Istanbul’ qui durait un peu plus d’une heure et dans lequel 24 œuvres sur Istanbul, créées par les illustres Sultan Abdulaziz, Mozart, Adnan Saygun, Minur Nurettin Selçuk et Orhan Veli Kanık, étaient interprétés par divers artistes contemporains. La presse a parlé de ‘La Magie d’Istanbul’ comme un spectacle réunissant les différentes disciplines de l’art (poésie, danse, musique et arts audio-visuels) et dont le but était de présenter les sons et les images caractéristiques d’Istanbul en montrant à la fois le patrimoine culturel et l’énergie de la ville. A la suite de ce spectacle, le président Gül et le premier ministreErdoğan ont allumé les feux d’artifices et le spectacle de lumière qui s’étendait sur un terrain de 1 km², magnifiant l’importance de l’événement.

    istanbul2010feu1

    Taksim :La soirée a débuté avec le feu d’artifice de Group F, un groupe français mondialement connu pour ses prouesses pyrotechniques. Cependant, ce spectacle n’a pas suscité beaucoup d’enthousiasme parmi les spectateurs qui attendaient avec impatience l’arrivée de Tarkan, selon les journaux. Jusqu’au terme de ce concert en plein air et donc sous la pluie, les nombreux spectateurs ont semblé apprécier les chansons du populaire Tarkan. Bien que le spectacle pyrotechnique n’ait pas déclenché la réaction espérée, il visait vraisemblablement à rappeler l’élément « feu » utilisé dans la campagne de communication d’Istanbul 2010, celle-ci proposant une vision d’Istanbul au prisme des quatre éléments : l’eau, le feu, la terre et l’air. Pour sa part, le choix de Tarkan pour un site urbain comme Taksim, centre drainant et redistribuant quotidiennement d’importantes masses de populations d’Istanbul, montre bien la stratégie de l’agence de 2010 : se faire connaitre et accepter par le peuple, même si ce choix est par ailleurs relativement critiquable du point de vue artistique.


    Sultanahmet : Le secteur historique d’Istanbul a, pour sa part, accueilli le spectacle de l’orchestre de janissaires ottomans puis le concert de Mercan Dede, combinant sonorités soufies et électroniques. Les spectateurs étaient principalement des Stambouliotes auxquels se sont joints quelques touristes qui ne paraissaient pas connaître la nature de l’événement mais assistaient à la soirée comme à un événement touristique proposé. Dans ce lieu particulièrement symbolique, l’intention des organisateurs était donc assez claire : mêler tradition et modernité pour offrir aux uns comme aux autres l’image d’un orient toujours vivant. Cependant, il en ressortait une curieuse impression de rupture/continuité entre les deux concerts. Ironiquement, il semble ainsi difficile de déterminer lequel était traditionnel et lequel était post-moderne…

    concertjanissaires1

    Kadıköy : Les événements ont commencé à Kadıköy par le spectacle de montgolfière de Group F et ont continué avec le concert de Mor ve Ötesi, un groupe rock turc assez connu parmi les jeunes, réputé pour ses chansons critiques concernant les problèmes de la vie urbaine, de l’homme moderne, etc. La presse n’insiste pas beaucoup sur le concert qui a eu lieu à Kadıköy, pourtant il faut souligner l’assez grande pertinence du choix du groupe proposé pour Kadıköy, arrondissement dont le centre est supposé avoir une scène culturelle ‘underground’ et plutôt critique par rapport aux sujets sociaux.

    Bağcılar : Le lancement de 2010 était ici célébré par le concert de la chanteuse néo-arabesque Zara devant un large public de familles avec leurs enfants et de jeunes. Néanmoins, personne n’était informé de la raison de cette festivité avant que l’on ne commence à montrer les images des événements sur la Corne d’Or. Succès populaire donc sans que le lien avec Istanbul 2010 ne soit totalement perçu.

    zara_bagcilar1

    Beylikdüzü et Pendik :Les deux lieux oubliés par la presse turque ont fêté la soirée de lancement avec Nil Karaibrahimgil et Kıraç : périphérie de la grande culture turque classique comme de l’urbanité stambouliote. Malgré la pluie et le froid, nous espérons que cela s’est bien passé pour les Stambouliotes ayant bravé les conditions atmosphériques.
  • Annonces

    ANNONCES, CONFERENCES, JOURNEES D'ETUDES

     

    20-21 Octobre 2011, Institut National d'Histoire de l'Art - Paris
    4èmes Rencontres internationales des doctorants en études byzantines

    Fortes de leur succès et pour la quatrième année consécutive, les Rencontres internationales des doctorants en études byzantines auront lieu les 21 et 22 octobre 2011. Cette IVe édition s'inscrit désormais dans le cadre de l'Association des Étudiants du Monde Byzantin (AEMB) qui a vu le jour en 2010 à la suite des précédentes rencontres.

    Appelà contribution

     

  • ANR Occupations militaires

    Les mots de l’occupation
    1. Les mots de l’occupation (Atelier d’Athènes, 17-18 mars 2008)


    La définition de la notion d’occupation a été menée dans une perspective historique, afin de saisir les variations de cette notion en fonction des époques et des acteurs impliqués et de mener, dans le même temps, une réflexion sur les notions connexes d’invasion et d’annexion. L’enquête consiste tout d’abord en une approche historiographique, concernant au premier chef la conquête ottomane et la question de la sortie de l’occupation, en interrogeant la structure de l’ordre ottoman progressivement mis en place.

    Elle s’étend à toutes les formes d’occupations occasionnées par les guerres liées à la Question d’Orient, qui ont vu se multiplier les occasions de présence militaire des grandes puissances européennes dans les Balkans, en tentant entre autres de discerner comment elles furent ressenties sur place (forces d’occupation ou de libération). Dans toutes les études de cas, l’emploi des mots utilisés par les différentes parties pour qualifier la présence militaire et les opérations sur le terrain constituent le point de départ de l’enquête. Une telle étude lexicale permet d’introduire la réflexion sur la nature des occupations, sur les enjeux diplomatiques et nationaux qu’elles représentent, mais aussi, d’une façon plus générale, de mener une étude comparée des mots d’une part et des situations de violence sur le terrain d’autre part.

    Les pratiques de l’occupation
    Les pratiques de l’occupation (atelier prévu en 2009)

    L’année 2009 sera consacrée au terrain de l’occupation, dans ses aspects militaires, mais aussi aspects plus civils (administration, réorganisation, appropriation de la terre, cadastration etc). Un atelier sera organisé au printemps 2009 à l'IFEA.

    Lien entre occupation et mutations de l’outil militaire
    Lien entre occupation et mutations de l’outil militaire ( atelier prévu en 2010)

    Un dernier volet de l’enquête sera enfin consacré au lien entre occupation et mutations de l’outil militaire, notamment à propos des transformations et de la modernisation de l’armée dans l’Empire ottoman et dans les États nouvellement créés, qui eurent une lourde incidence sur la structure des sociétés locales, encore largement liée au recrutement des irréguliers et des milices. Á ce titre il faut rappeler combien l’occupation, moment de mobilisation militaire et idéologique, est un facteur de socialisation politique qui contribue à cliver les communautés et à faire cristalliser le sentiment national.

  • Apartman, Galata'da Yeni Bir Konut Tipi

    Ayşe Derin Öncel,
    Apartman, Galata'da Yeni Bir Konut Tipi
    IFEA/Kitapyayınevi, 2010 İnsan ve Toplum Dizisi, ISBN : 978-605-105-053-9

  • Archéologie : Mise à jour des procédures de demande d'autorisation auprès des autorités turques

    Le texte réglementaire dans sa dernière version de mars 2013, est disponible en français ci-dessous, et de manière plus détaillée dans cet articlequi précise la marche à suivre pour déposer une demande d'autorisation de fouille ou de prospection archéologique en Turquie.
    Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
  • ARCHEOLOGIE / HISTOIRE DE L'ART - Présentation

    Historique

    Le développement des recherches archéologiques en Anatolie était le motif déclencheur de la fondation de l’Institut Français d’Archéologie à Stanbul (IFAS) en 1930 à l’instar de l’antenne stambouliote de l’Institut Archéologique Allemand (DAI) fondée en 1929, et plus tard de celui des Suédois ou des Hollandais pour n’en citer que quelques-uns. Il fallait à ce moment avant tout tenir compte du nouveau paysage politique et ainsi mettre en place des structures propres en Turquie, indépendantes des instituts situés en Grèce, le DAI Athènes pour les Allemands, l’École française d'Athènes pour les Français ainsi que de l’École française du Caire. L’Institut Français d’Archéologie de Stanbul (IFAS) devient plus tard l’IFEA, pour tenir compte des champs de recherches élargies conduites en son sein.

    Champs de recherches

    Le terme archéologie était dès le début compris de manière intégrale : s’agissant d’une science multiple et complète, analysant les témoins matériels – et textuels s’ils existent – du passé le plus récent au plus reculé de l’homme, bref : science historique dans toutes ses dimensions. Les sciences de la terre telles la géologie et la géomorphologie, ont été mises à contribution, la géographie, la pré- et protohistoire, l’archéologie classique, médiévale / byzantine, moderne et contemporaine, avec toutes les ramifications disciplinaires, comme l’épigraphie, la numismatique, etc. font partie des domaines de recherches à l’IFEA. En son sein, où par son intermédiaire, des chercheurs individuels, jeunes ou confirmés, des équipes entières mènent des recherches dans des musées ou sur des sites, exploitant les ressources documentaires, les découvertes archéologiques, le matériel mobilier ou immobilier, souvent en coopération avec des chercheurs ou institutions turcs. À ce titre, ils conduisent des fouilles archéologiques, des prospections, des études géologiques et de géographie historique etc. Pour en nommer quelques-uns parmi les plus célèbres représentants d’anciens chercheurs dans le domaine, citons P. Devambez, H. Metzger, L. Robert, X. de Planhol, G. Le Rider, J.-P. Sodini, A. Davesne, F. Johannès. Au cœur des investigations se trouve toujours la question : qu’est ce que l’homme ? Comment organise-t-il sa vie dans un cadre géographique, climatique, spatial et temporel donné ?
    Les recherches sur le terrain sont couplées à des recherches en laboratoires et centre de documentation et trouvent leur expression dans des publications, souvent réalisées par l’IFEA, ainsi que dans des tables rondes et colloques organisés au sein de l’IFEA.

    Sites et régions de recherches

    Des recherches ont ainsi été menées à Claros, à Horum Höyük, dans la région de Kastamonu, à Sinope, dans la région de Van, à Yazılıkaya, à Zeugma
    Elles se poursuivent en Carie, à İzmir, à Kömürcü-Kaletepe, au Létôon, en Pisidie, à Porsuk-Zeyve Höyük, à Tilbeshar, à Xanthos

  • Archéologies et espaces parcourus

    Olivier Henry (éd.), Archéologies et espaces parcourus. Premières Rencontres d'Archéologie de l'IFEA Istanbul, 11-13 Novembre 2010, Istanbul, Institut Français d'Études Anatoliennes, 2012, 173p, ISBN 978-2-36245-006-8

    Télécharger le volume complet (PDF, 15Mb)

    Les Rencontres d'Archéologie de l'IFEA bénéficient du soutien financier de TOTAL Turquie.TOTAL_LOGO_COUL_Q

    Sommaire

    N. Seni

    O. Henry
     
    B. Varoutsikos / C. Chataigner

    B. Perello
     
    C. Kepinski
     
    D. Beyer
     
    N. Gailhard
     
    N. de Chaisemartin

    D. Kassab Tezgör
     
    M. Kohl
     
    J.-Ch. Moretti
     
    A.-S. Rivalland
     
    E. Goussé
  • ARTICLES PUBLIES PAR DES MEMBRES DU GROUPE "HISTOIRE" DE L'IFEA

     

    pas d'image

    Juliette Dumas

    "Osmanli ve Fransiz Prensesleri : Evlilik Manzaralari"

    Toplumsal Tarih, 202 (Ekim 2010)  : 77-83

    pas d'image

    Alexandre Toumarkine

    "Cumhuriyeti'nde Görevli Fransız Subayı Sarrou"

    Toplumsal Tarih, 201 (Eylül 2010) : 52-58

    Toplumsal_Tarih_juin10

    Juliette Dumas

    "Bir Duhterciğimiz Dünyaya geldi.

    III. Ahmed’in ilk kız çocuğu Fatma Sultan’ın doğumu şerefine düzenlenen şenlikler"

    Toplumsal Tarih198 (Juin 2010): 22-28
    toplumsal_tarih_dergisi_sayi_197_2010_4_30

    Musa Cimen

    "Hekimbaşı Behçet Efendi'nin Hezar Esrar'ı Osmanlı Halk Tıbbında ilaçlar ve Şifalar"

    Toplumsal Tarih 197 (Mai 2010) :


    pas d'image                

    Juliette Dumas

    "Hücre'den Saray'a : 15. - 18. Yüzyillarda Osmanli konutlari"

    Toplumsal Tarih 193 (janvier 2010) :

    mubadeleden_sonra 5 articles et undossier ("Mübadeleden Sonra") de l'IFEA
    Toplumsal Tarih(Ekim 2009)
    pas d'image

    Alexandre Toumarkine

    "Dumézil 'in Kafkasya Türkiye'deki çalışmaları"

    Toplumsal Tarih (Mais 2009) : 60-65.


  • Ateliers doctoraux 2011-2013

    Le principe des ateliers doctoraux est de permettre à des doctorants, voire à des post-doctorants, de présenter leur recherche auprès de leurs pairs. Ce type de dispositif fait partie intégrante de la formation doctorale. Il a pour but d'aider les doctorants à présenter, communiquer et réaliser une synthèse de leurs travaux. Il permet aussi à des débutants dans une thèse de mettre en forme et d'améliorer une problématisation, de collecter des avis d'experts ou des critiques de pairs. Dans ce dernier cas, il s'agit de favoriser les germinations de pensée et les idées originales et fertiles. Globalement, ces ateliers donnent lieu à des remarques, des critiques, des conseils de lecture et des propositions de réorientation de la recherche.

    Saison 2012-2013

    Les ateliers doctoraux de la saison 2011-2012.

    • 21 novembre à 14h Juliette Dumas : "Des élites marginales dans la société ottomane classique : le cas des princesses"
    • 28 novembre à 14h Jean-Charles Coulon (IFPO) : "Histoire et grimoires. La magie islamique d'après al-Būnī (mort en 622/1225)."
    • 28 novembre à 15h30 Benjamin Bruce (CERI) : "La gouvernance de l'islam en France et en Allemagne : la coopération interétatique et le rôle du Maroc et de la Turquie"
    • 21 décembre à 14h Maroussia Ferry (EHESS-INED) : "Le rôle des migrations dans la recomposition des rapports familiaux : le cas des migrantes géorgiennes en Turquie"
    • 24 janvier à 10h Anaïs Lamesa (Paris IV-Université Paul Valéry) : "D'une Cappadoce à l'autre, changement de sujet et questions méthodologiques"
    • 24 février à 10h İrem Özgören Kınlı (İzmir Ekonomi Üniversitesi) : "Analyse figurationnelle des fêtes impériales et des divertissements des élites ottomanes (XVIe-XIXe siècles)"
    • 19 mars à 15h Sedat Gencer (İsparta üniversitesi) : "Tek Parti döneminde Entellektüeller"
    • 16 avril à14h30 Noureddine Amara "Algériens et consuls français dans l'Empire ottoman. Les pratiques de la nationalité algérienne"
    • 16 avril à 14h30 Julien Paris (IFEA) État d'avancement de ses travaux de thèse

    Les ateliers doctoraux de la saison 2010-2011

    • 26 janvier 2011, Julien Paris (IFEA), “Coopérations et partenariats du développement culturel et urbain à Istanbul. Vers une évaluation”.
    • 21 février 2011, Cilia Martin (IFEA) ‘'Kurtuluş sous l'effet des mobilités : transformation et recomposition d'un ancien quartier d'Istanbul'’.
    • 9 mars 2011, Juliette Dumas (IFEA), “Les princesses ottomanes”
    • 22 mars 2011, Clémence Petit, “Usages et (en)jeux politiques de l'impératif de participation des habitants à la transformation urbaine d'Istanbul"
    • 12 mai 2011, Dilek Sarmış “la réception de Bergson en Turquie”.
    • 1 juin 2011, Zeynep Oktay “L’Homme Parfait dans le Bektachisme et l’Alévisme anatolien : de Hadji Bektach au XIXème siecle.
  • Atlas de l'Empire Ottoman (2007 non paru)

    hellert-demo sProjet de CDROM en 2007 de la MMSH, aix en Provence avec les collections de l'Atelier de cartogaphie de l'IFEA (Non paru) :
    « Nouvel atlas physique, politique et historique de l'Empire Ottoman et des états limitrophes en Europe, Asie et en Afrique...»  par Jean-Jacques HELLERT ( Paris - Bellizard, Barthès , Dufour et Lowell - 1838-1845 )

    En 1843, Jean-Jacques Hellert achève une oeuvre entreprise une dizaine d’années auparavant : la publication d’une traduction en 18 volumes de la monumentale histoire de l’Empire Ottoman, des origines jusqu’en 1774, publiée en allemand par J. De Hammer. Deux ans plus tard, pour compléter son ouvrage, J.-J. Hellert publie un atlas de l’Empire. Cet opus est composé de 39 planches de différents formats qui ressortissent à trois catégories : 1. des cartes des régions ottomanes et des pays environnants (24 pl.) ; 2. des plans des principales batailles et des sièges qui ponctuent l’histoire de l’Empire (13 pl.) ; 3. des plans de villes reproduits sur des planches indépendantes pour les plus importantes (2 pl.) ou, plus souvent, en carton sur les cartes régionales (11 plans).

     

    Les dix-huit volumes de Jean-Jacques Hellert
    Histoire de l’Empire ottoman depuis son origine jusqu’à nos jours, par J. de Hammer. Ouvrage puisé aux sources les plus authentiques et rédigé sur des documents et des manuscrits le plupart inconnus en Europe Traduit de l’allemand, sur les notes et sous la direction de l’auteur par J.-J. Hellert, accompagné d’un atlas comparé de l’Empire ottoman contenant 21 cartes et 15 plans de batailles dressés par le traducteur.
     Dix-huit tomes édités à Paris chez Bellizard, Barthès, Dufour et Lowell, entre 1835 et 1843.

    Ces reproductions numériques ont été réalisées dans le cadre du programme Gallica de la Bibliothèque Nationale de France - http://gallica.bnf.fr

     

  • Ayşe Çavdar - Loss of modesty: the adventure of Muslim Family. From Mahalle to Gated Communities : 19/06/2012

    Ayşe Çavdar, doctorante en Anthropologie culturelle
    à l'Université Viadrina Avrupa (Francfort)
    donnera une conférence ayant pour titre
    "Loss of modesty: the adventure of Muslim Family from Mahalle to Gated Communities"
    Mardi 19 juin 2012 à 18h à l'IFEA
    Intervention en anglais
  • Base de données cartographique sur la Turquie du XVe siècle à nos jours (2013)

    L'atelier de cartographie a un projet de base de données cartographique d'Istanbul à l'emprise de l'Empire Ottoman; ce projet permettra d'avoir accès via internet aux copies digitales des cartes et plans representant ces régions. Plusieurs centres, bibliothèques et universités Turques et Européennnes sont conviées au projet pour mettre leurs ressources à la disposition des chercheurs et du public sur ce portail.
    La première étape du projet de recherche documentaire entre 2004 et 2011 qui a permis de classer des documents numériques en basse définition et est en attente de financements pour créer l'interface de la base de données et la numérisation des fonds.
    Nous recevons une grande demande des étudiants et chercheurs pour ce projet qui serait un outil de grande valeur pour la recherche sur la Turquie et l'Empire Otoman de l'archéologie jusqu'à nos jours.

    1864_swanson_constantinople_s


    ist_departement_2004

     

  • Base des trésors monétaires grecs

     

    Dans le cadre du projet financé par l'Agence National pour la Recherche

    "EUPLOIA, Dynamique de la  Méditerranée antique: le cas de l'Asie

    Mineure du sud-ouest" nous avons entrepris avec Alain Bresson,

    professeur à l'Université de Chicago et l'assistance de Nathalie Prévost

    et Olivier Mariaud (Institut Ausonius, Bordeaux) de développer une base

    de données des trésors monétaires grecs consultable en ligne.

    Les données fournies par les trésors monétaires sont indispensables

    pour toute étude numismatique ou d'histoire économique et la constitution

    d'une telle base de données facilitera le travail de rassemblement et

    d'exploitation des ressources publiées de façon traditionnelle sur papier.

    Il est prévu d'avoir une base opérationnelle d'ici la fin 2009.

  • Bérengère Perello - L'architecture domestique de l'Anatolie au IIIe millénaire av. J.-C. Varia Anatolica XXIV

     logo persee

    Bérengère Perello L'architecture domestique de l'Anatolie au IIIe millénaire av. J.-C., Varia Anatolica XXIV, Istanbul, Paris, IFEA - De Boccard, 2011 484p. ISBN 978-2-36245-001-3

  • Bibliothèque Archéologique et Historique de l'Institut Français d'Archéologie de Stamboul (1959-1990)

    Devenue Bibliothèque de l'Institut Français d'Études Anatoliennes à partir du tome XXVI (1976)

    akarca monnaies No. 1 Aksidil Akarca, Les monnaies grecques de Mylasa, 1959, 106 p. + 20 p. pl. (cote COLL I B 01)
    jestin tablettes No. 2 Raymond Jestin, Nouvelles tablettes sumériennes de Suruppak au Musée d'Istanbul, 1957. 19 p. + 34 p. pl. (cote COLL I B 02)
    planhol plaine No. 3 Xavier de Planhol, De la plaine pamphylienne aux lacs pisidiens, 1958, 485 p. + 64 p. pl. + 57 fig. (cote COLL I B 03)
    moraux imprecation No. 4 Paul Moraux, Une imprécation funéraire à Néocésarée, 1959., 56 p. + 4 p. pl. (cote COLL I B 04)
    benveniste hittite No. 5 Emile Benveniste, Hittite et Indo-Européen, 1962, 140 p. (cote COLL I B 05)
    laroche dictionnaire No. 6 Emmanuel Laroche, Dictionnaire de la langue louvite, 1959.,179 p. (cote COLL I B 06)
    dumezil etudes No. 7 Georges Dumézil, Études oubykhs, 1959, 76 p. (cote COLL I B 07)
    devambez sanctuaire No. 8 Pierre Devambez, Le sanctuaire de Sinuri près de Mylasa. Seconde partie. Architecture et céramique, 1959, 45 p. + 1 plan + 28 p. pl. (cote COLL I B 08)
    dumezil documents1  No. 9 Georges Dumézil, Documents anatoliens sur les langues et les traditions du Caucase, 1960, 115 p. (cote COLL I B 09)
    melikoff geste1  No. 10 et 11 Irène Mélikoff, La geste de Melik Danismend, 2 volumes, 1960, 460 p. et 352 p. + 6 p. pl. (cotes COLL I B 10 et COLL I B 11)
    melikoff geste2
    mantran istanbul  No. 12 Robert Mantran, Istanbul dans la deuxième moitié du XVIIe siècle, 1962, 734 p. + 8 p. pl. + 14 cartes + 1 tableau + 5 graphiques. (cote COLL I B 12)
    robert noms  No. 13 Louis Robert, Noms indigènes dans l'Asie Mineure gréco-romaine. Ière partie, 1963, 659 p. + 13 p. pl. (cote COLL I B 13)
    devambez basreliefs  No. 14 Pierre Devambez, Bas-reliefs de Téos, 1962, 32 p. + 8 p. pl. (cote COLL I B 14)
    firatli steles  No. 15 Nezih Firatli, Les stèles funéraires de Byzance gréco-romaines, 1964, 190 p. + 75 p. pl. (cote COLL I B 15)
    dupont deesse  No. 16 André Dupont-Sommer et Louis Robert, La déesse de Hiérapolis Castatale (Cilicie), 1964, 104 p. + 30 p. pl. (cote COLL I B 16)
     No. 17 André Grabar, Sculptures byzantines de Constantinople (IVe-Xe siècles), 1963, 139 p. + 74 p. pl. (cote COLL I B 17)
    rider tresors  No. 18 Georges Le Rider, Deux trésors de monnaies grecques de la Propontide, 1963, 69 p. + 20 p. pl. (cote COLL I B 18)
    garelli assyriens  No. 19 Paul Garelli, Les Assyriens en Cappadoce, 1963, 418 p. + 2 p. pl. (cote COLL I B 19)
    matuz ouvrage  No. 20 Joseph Matuz, L'ouvrage de Seyfi Çelebi, historien ottoman du XVIe siècle, 1968, 229 p. (cote COLL I B 20)
    dumezil documents5  No. 21 Georges Dumézil, Documents anatoliens sur les langues et les traditions du Caucase, Tome V, Études Abkhaz, 1967, 200 p. (cote COLL I B 21)
    unal monuments  No. 22 Rahmi Ünal, Les monuments islamiques anciens de la ville d'Erzurum et de sa région, 1968, 166 p. + 50 p. pl. (cote COLL I B 22)
    ozbayri tahtacilar  No. 23 Kemal Özbayrı, Tahtacilar ve Yörükler, 1972, 61 p. (cote COLL I B 23)
    roux traditions  No. 24 Jean-Paul Roux, Les traditions des nomades de la Turquie méridionale, 1969, 408 p. + 16 p. pl. (cote COLL I B 24)
    beldiceanu recherche  No. 25 Nicoara Beldiceanu, Recherches sur la ville ottomane au XVe siècle, 1973, 463 p. (cote COLL I B 25)
    brixhe dialecte  No. 26 Claude Brixhe, Le dialecte grec de Pamphylie, 1976, 325 p. + 48 p. pl. (cote COLL I B 26)

    Publiés aux Éditions Adrien Maisonneuve, Paris (1980-1990)
    colloque lycie No. 27 Actes du colloque sur la Lycie antique, 1980, 160 p. + 38 p. pl. (cote COLL I B 27)
    memorial omer No. 28 Mémorial Ömer Lûtfi Barkan, éd. Robert Mantran, 1980, 249 p. (cote COLL I B 28)
    kassab statuettes No. 29 Dominique Kassab, Statuettes en terre cuite de Myrina. Corpus des signatures, monogrammes, lettres et signes, 1988, 131 p. + 76 p. pl. (cote COLL I B 29)
    firatli sculpture No. 30 Nezih Firatli, La sculptures byzantines figurées au Musée Archéologique d'Istanbul, catalogue revu et présenté par C. Metzger, A. Pralong et J.-P. Sodini, traduction par A. Arel, 1990, X + 268 p. + 128 pl. (cote COLL I B 30)
    No. 31 Stéphane Yerasimos, Légendes d'Empire. La fondation de Constantinople et de Sainte-Sophie dans les traditions turques, 1990, 281 p. (cote COLL I B 31)
  • Bir Allame-i Cihan : Stefanos Yerasimos (1942-2005)

     Edhem Eldem, Ersu Pekin, Aksel Tibet (Eds.), Bir Allame-i Cihan : Stefanos Yerasimos (1942-2005), [İnsan ve Toplum Dizisi] 2 vol. 848p., 978-605-105-093-5 (vol. 1) / 978-605-105-095-9 (vol. 2) / 978-605-105-088-1 (coffret), Istanbul, IFEA - Kitapyayınevi, 2012

    Stéphane Yerasimos, architecte, historien spécialiste de la période byzantine et ottomane, spécialiste en géopolitique, chercheur polyvalent et penseur, est né le 29 janvier 1942 à Istanbul. Après l’école primaire et le collège grec de Zapyon, il a poursuivi ses études en architecture à l’Académie des Beaux-Arts de Mimar Sinan. En 1966, il a suivi un cursus à l’Institut Français d’Urbanisme. Entre 1972 et 2005 il a enseigné à l’Université Paris VIII, d’abord comme assistant au Département d’urbanisme et de géopolitique, puis comme maître de conférence et finalement comme professeur.
    Directeur de l’Institut Français d’Études Anatoliennes de 1994 à 1999, il a été professeur invité à l’Université Sabancı en 2001-2002 et 2003-2004.
    Stéphane Yerasimos, qui a signé 36 livres, plus de 90 articles et 80 ouvrages collectifs, nous a quitté le 19 juillet 2005 à Paris à l’âge de 62 ans.
  • Bizans. Yapılar, Meydanlar,Yaşamlar

    Annie Pralong (éd.), Bizans. Yapılar, Meydanlar,Yaşamlar [Byzance. Monuments, personnages, places publiques], trad. par Buket Kitapçı Bayrı, IFEA/KitapYAYINEVİ, Istanbul, 2011

    Byzance : Monuments, personnages, places publiques regroupe, sous la direction d'Annie Pralong (CNRS), une sélection de contributions présentées lors des Rencontres byzantines, cycle de conférences organisé entre 2004 et 2007 par l'IFEA, en collaboration avec l'Institut français d'Istanbul et l'IRO.

    Véritables regards croisés sur la civilisation byzantine offerts par des spécialistes de la civilisaiton et l'art byzantins, les contributions sont réparties en 5 grands ensembles :

  • Boğaziçi University & IFEA - Typology, Theory: Caucasus 29/11-1/12/2012

    Typology, Theory: Caucasus is a 3-day conference on the languages of the Caucasus to be held at Boğaziçi University, Istanbul on November 29–December 1, 2012, co-hosted by the French Research Institute (IFEA). We welcome contributions on the analysis of the languages of the area, including diachronic aspects, as well as papers discussing the challenges these languages present to theoretical frameworks in linguistics.

    The first two days of the conference (Thu, Fri) will be held at Boğaziçi University (click here for a map), the last day (Sat) at the French Research Institute (IFEA) (click here for a map).

    Invited Speakers:

    • George Hewitt (SOAS)
    • Maria Polinsky (Harvard University)

    Organizing Committee:

    For the latest information regarding the conference, please visit its official website : http://www.caucasus.boun.edu.tr/

     

  • Bourses de courte durée

    L'institut français d'études anatoliennes - Georges Dumézil (USR 3131 – CNRS-MAE) offre tous les ans des bourses à des jeunes chercheurs (doctorants ou post doctorants) français ou étrangers inscrits dans un établissement français. Les ATER, les doctorants contractuels et les bénéficiaires d'une Aide à la Mobilité Internationale ne peuvent prétendre simultanément à une bourse de courte durée.

    Cette bourse est également ouverte aux étudiants inscrits dans les universités turques hors du département d'Istanbul.

    Les candidats doivent poursuivre des recherches nécessitant un séjour à Istanbul ou en Turquie et se rapportant à l'un des domaines suivants :

    • préhistoire et protohistoire anatoliennes ;
    • histoire et archéologie du monde antique ;
    • études byzantines ;
    • études turques et ottomanes ;
    • domaine caucasien ;
    • sociétés et cultures balkaniques dans leurs rapports avec le monde turco-ottoman ;
    • phénomènes urbains dans l'espace turc et ottoman ;
    • questions environnementales ;
    • transition énergétique ;
    • relations de la Turquie à ses voisins ;
    • migrations et circulations en Anatolie ;
    • Turquie et Méditerranée ;
    Pour les étudiants inscrits dans un établissement français, la bourse consiste en une prise en charge du transport aller-retour France-Turquie et 1 mois d'hébergement à l'institut.

    Pour les étudiants inscrits dans une université turque hors département d'Istanbul, la bourse consiste en une prise en charge du transport aller-retour Turquie-Istanbul et 1 mois d'hébergement à l'institut.

    Des informations complémentaires peuvent être obtenues auprès d'Aynur Şen à l'adresse This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

    L'accueil n'est pas possible durant le mois d'août

    Le dossier de candidature est à renvoyer par courriel à l'adresse This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
    Il contiendra la fiche de renseignements dûment complétée, un curriculum vitae et une lettre de candidature décrivant votre recherche et en quoi un séjour à l'institut y contribuera.
    L'attribution des bourses se fait au fil de l'eau. Les responsables des pôles de recherche concernés décident de l’attribution de ces aides en concertation avec la direction au cours de réunions d’attribution qui ont lieu quatre fois par an, en septembre, décembre, mars et juin.
  • Boursiers de courte durée accueillis à l'IFEA en 2010

    Louis-Marie Bureau (IEP Lille) : Recherches de terrain sur la Turquie contemporaine et l'Azerbaïdjan
    Périodes d'accueil : 1er février - 31 mars (IFEA) et 1er avril - 30 juin (Bakou)

    Norig Neveu (CRH - EHESS) : Pratiques des lieux saints dans le sud jordanien : mixité, rupture contact, XIXe-XXe siècles, sous la direction de Jocelyne Dakhlia.
    Période d'accueil : 15 juillet - 15 août 

    Lamia Balafrej (Aix-Marseille ) : Les "gens de la caverne" dans la peinture persane sous la direction de Yves Porter
    Période d'accueil : 1er - 30 septembre

    Marie-Laure Poulot (Univ. Paris Ouest Nanterre La Défense) : Les liens entre cosmopolitisme et mémoire sous la direction de Marie-Hélène Bacqué et philippe Gervais Lambony
    Période d'accueil : 1er - 31 octobre

    Ali Cheib Ben Sassi (Université de Provence - Université de Tunis) : Les inscriptions arabes et ottomanes de la ville de Tripoli en Libye sous la direction de Frédéric Imbert
    Période d'accueil :

  • Boursiers de courte durée accueillis à l'IFEA en 2011

    Julie ZEISSER (Toulouse le Mirail) : M2 "L'urbanisme des cités d'Asie Mineure durant l'Antiquité tardive" sous la direction d'Emmanuelle Boube
    Période d'accueil : 1er - 31 mai
    Hélène ROELENS-FLOUNEAU (Paris X - LMU Munich) : thèse "Circuler en Asie Mineure cistaurique du IVe s. av. n. è. au Principat" sous la direction de Marie-France Boussac et Christian Schuler
    Période d'accueil : 1er - 31 octobre

    Benjamin BRUCE (CERI) : thèse 3e année "La gouvernance de l'islam en France et en Allemagne : la coopération interétatique et le rôle du Maroc et de la Turquie" dir. Catherine Wihol de Wenden
    Période d'accueil 16 nov.-30 nov. : recherches de terrain sur le rôle de l'État turc dans la gestion de l'islam des Turcs à l'étranger

    Maroussia FERRY (EHESS-INED) : thèse 2e année "Le rôle des migrations dans la recomposition des rapports de genre : le cas des migrantes géorgiennes en Turquie" dir. Alain Blum et Benoît Fliche
    Période d'accueil 16 nov.-16 déc. : recherches de terrain sur les migrations féminines d'origine géorgienne à Istanbul (Kumkapı)

    Aude TOURAINE (Urbanisme Paris IV) : master 2 "La question de la cohésion urbaine dans un territoire en fragmentation : le cas des cités privées stambouliotes" dir. Michel Robert
    Période d'accueil 16 nov.-16 déc. : recherches de terrain sur trois types de gated communities (villas, towers, appartment blocks)

    Aslı MUSTANOĞLU-ALTEN (ODTÜ), " Identités sépharades et rôle du Judeo-Espagnol"
    Période d'acueil 17 déc.-31 déc.

    Yeliz KAHYA (ODTÜ), "Espaces publics et festivals d'art à Istanbul"
    Période d'acueil 17 déc.-17 janv. 2012

     
  • Brian CHAUVEL

    Brian Chauvel

    contact :This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

    Statut : Chercheur associé à l'IFEA
    2010-2011: Boursier Tübitak
    Observatoire Urbain d'Istanbul

    Thèse de doctorat :

    Enjeux patrimoniaux et renouvellement urbain en centre historique d’Istanbul.Thèse en sociologie effectuée à l'EHESS-Paris, sous la direction de Nilüfer Göle (CADIS / EHESS).

  • Çalıştay Osmanlı Toplumunda Adalet. Kurumlar, Aktörler ve Uygulamalar (16.-20. Yüzyıllar) : 6-7/01/2012 (güncel değil)

    Workshop 6-7 Ocak 2012 
    Fransız Anadolu araştırmaları Enstitüsü - Istanbul 

    Düzenleyenler:Yavuz Aykan (Ehess - Munich Univ. Doktora öğrencisi), Juliette Dumas (Ehess – IFEA Doktora öğrencisi) ve Işık Tamdoğan (CNRS – IFEA Araştırmacısı) 

    Justice in Ottoman society was made through a complex configuration, sustained by the interaction of different sources of legal references (Sharia, Kanun and custom) as well as different institutions or actors, giving rise to a multiplicity of different practices. If the plurality of legal references in the operative field of justice (i.e. in the Ottoman qadi courts) has long occupied the attention of researchers, the study of the multiplicity of actors and institutions operating in the field of justice has remained rather on the margins of the interest of legal historians.

    This workshop has been organized as a part of an ongoing seminar on the plurality of legal institutions and procedures in the Ottoman Society that has been held under the direction of Işık Tamdoğan at the Institut Français d’Etudes Anatoliennes in Istanbul since October 2011, under the title “La justice dans la société ottomane : institutions, acteurs et pratiques”. 

    The aim of the workshop is to contribute to a better understanding of the interaction of these various institutions and actors in the process of conflict resolution between individuals or in the larger context of making justice in general, as well as during/in the punishment process. It should also be underlined that in Ottoman society disputes and conflicts among individuals or groups could be resolved without resorting to any of the abovementioned institutions. This is particularly apparent on occasions when the society seeks to make justice of its own. Such judicial practices as amicable settlements or even direct revenge that were taking place outside of these legal institutions will be given a considerable place in our discussion in this workshop. Whether punitive or reconciliatory (as is the case in sulh) it is again the interaction between these different spheres of justice, (“informal” or more “official”) that will constitute the heart of our discussion. 
    These institutions and practices, which interacted in a complex and subtle manner are far from being uniform in space and time, throughout the Empire. It is for this reason that in this workshop we aim to approach their respective developments as well as their transformations over time (15th-19th centuries) and space (from Balkans to Arab provinces).

    In order to approach this complex field of Ottoman justice, we propose to work around certain issues: :

    1. The strategies of individuals: 

    • Did individuals have any leeway in choosing the institution by which they could settle their disputes? ?
    • According to which criteria (personal status or the nature of the conflict) people selected these institutions (Qadi court or the imperial divan)?

    2. The interaction of different institutions:

    • When a legal process was underway, how did these different institutions could intervene and take a role in this process?
    • What kind of a division of labor took place between the various bodies and institutions - such as the qadi and the provincial governor?
    • The interaction between the legal courts and governors’ divan or Imperial divan will be of particular interest for our workshop but also a particular attention will be paid to the legal opinions (fatwas) of the provincial muftis during the juridical debates.
    • Is it possible to argue that there existed a clearly defined hierarchy between these different institutions or were they operating in their own ways depending on the nature of the conflict in question, the status of the individuals in conflict or random choice of the plaintiffs? ?

    3. 3. Legal practices outside the institutions:

    • How were the conflicts resolved outside of these institutions?
    • What kind of legitimacy had these “practices” vis-à-vis the legal and executive institutions (such as the qadi and governors)?
  • Çalıştay: Siyaset Bilimcinin Toplumdaki Duruşuna Çapraz Bakışlar : Fransa/Türkiye: 17/02/2012

    Çalıştay 
    Siyaset Bilimcinin Toplumdaki Duruşuna Çapraz Bakışlar : Fransa/Türkiye 
    17 Şubat Cuma 2012 
    IFEA’da
    {flv}17022012_intro-nora{/flv}
    Açılış konuşması - Nora Şeni
  • Camondolar

    Nora Şeni, Sophie Le Tarnec,
    Camondolar, Bir Hanedanım Çöküsü,
    IFEA/Kitapyayınevi, 2010 Anı ve Yaşam Dizisi, ISBN : 978-605-105-058-4

  • Catherine Abadie-Reynal et Rıfat Ergeç (eds.) - Zeugma I - Fouilles de l'habitat (1) : La mosaïque de Pasiphae Varia Anatolica XXVI

     logo persee

    Catherine Abadie-Reynal et Rıfat Ergeç (eds.), Zeugma I - Fouilles de l'habitat (1) : La mosaïque de Pasiphae, Varia Anatolica XXVI, Istanbul, Paris, IFEA - De Boccard, 2012 342p., 1 plan hors texte ISBN 978-2-36245-004-4

  • CDROM Atlas de la croissance d'Istanbul (2003)

    pochette_atlas« Atlas électronique de la croissance d’Istanbul du XVIIIème siècle à nos jours » 2004

    Cet atlas interactif sur CD est la première production, expérimentale en quelque sorte, de l’atelier cartographique de l’Observatoire Urbain d’Istanbul (OUI), constitué fin 2003 au sein de l’Institut Français d’Etudes Anatoliennes (I.F.E.A.). Cette première réalisation a donc vocation d’être la vitrine de cet atelier, qui, nous l’espérons, lui confèrera une première visibilité et raison d’être publique.

    La version Française sortie en 2005 est épuisée (copie possible sur demande à l'atelier de l'IFEA)

    Une version de mise à jour et trilingue Français, Turque et Anglaise est prévue courant 2013/14.

  • Cilia MARTIN

    Cilia MARTIN

    Post-doctorante
    Chercheuse associée à l'Observatoire Urbain d'Istanbul

    Thèmes de recherche : (re)composition territoriale, questions minoritaires, socio-histoire des mobilités, socio-histoire de la mémoire, relation urbain/rural.
    Terrains : Turquie, Grèce.

    Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
     
  • Colloque et Exposition: Les Antidotes à l’Orientalisme : 23-24/02/2011

    23-24 février 2011 au Lycée Notre Dame de Sion
    Organisé par Nora Seni
    Avec les participations de Zeynep Çelik ; Zeki Çoşkun ; İpek Duben ; Genco Gülan ; Nedim Gürsel ; Gülsün Karamustafa ; Vasıf Kortun ; Timour Muhidine ; Kenizé Mourad ; Silvia Naef; Burcu Pelvanoğlu, Nora Şeni et Mercedes Volait.
    En partenariat avec l’AICA Turquie (Association internationale des critiques d’art) et Le lycée Notre Dame de Sion.

  • Colloque Pauvreté et philanthropie à Istanbul : 23/10/2011

    Under the auspices of H.A.H. the Ecumenical Patriarch Bartholomew
    Ekümenik Patrik Hazretleri Bartholomeos'un Himayelerinde
    Υπό την αιγίδα
    της Α. Θ.Π. του Οικουμενικού Πατριάρχη κ.κ. Βαρθολομαίου

    «Poverty and Philanthropy in İstanbul»
    Conference
    On the occasion of the 150th anniversary of the establishment of The Women's Charitable Association of Pera, 1861-2011

    «İstanbul'da Yoksulluk ve Hayırseverlik»
    Sempozyum
    Beyoğlu Fukaraperver Kadınlar Cemiyeti'nin kuruluşunun 150. yıldönümü vesilesiyle, 1861-2011

    «Φτώχεια και Φιλανθρωπία στην Πόλη»
    Ημερίδα
    Με την ευκαιρία των 150 ετών από την ίδρυση της Φιλόπτωχης Αδελφότητας Κυριών Πέρα, 1861-2011

  • Colloque Quand les femmes investissent la scène publique. Hommes et familles dans le patronage architectural féminin en Orient et en Occident : 25-26/11/10

    COLLOQUE
    "Quand les femmes investissent la scène publique... 
    Hommes et familles dans le patronage architectural féminin en Orient et en Occident"

    Jeudi 25 novembre 2 010 à CEZAYİR Salon
    Hayriye Cad 16, Galatasaray,
    Beyoğlu, 34425 İstanbul
    Vendredi 26 novembre 2010 à l'Institut Hollandais d'Istanbul (NIT)
    Nuru Ziya sokak 5
    Beyoğlu, 34433 İstanbul
    Organisé par l'IFEA, l'EPHE, avec le concours du NIT et de l'Université de Bologne
    Traduction simultanée entre le français et le turc

    programme en français
    Türkçe program

  • Comprendre la télévision turque. Histoire, rayonnement et prospectives / 2, 3 et 4 décembre 2013 / Institut Français d'Istanbul, Université Galatasaray

    Argument :

    Ce colloque se propose de faire un état des lieux synthétique sur la télévision turque. À travers les témoignages de spécialistes français et turcs, seront évoqués les liens entre la télévision et le champ politique, les pratiques journalistiques, les caractéristiques du marché de l’audiovisuel turc, ses évolutions récentes et ses perspectives. Ces journées de débats et d'ateliers permettront de décrire l’environnement industriel, politique, et économique qui structure les productions télévisuelles contemporaines et d’aborder la question de la transition à la télévision numérique.
    Dates : 2, 3 et 4 décembre 2013

    Langue :Français, Turc (traduction simultanée)

    Lieux
    :

      • le 02/12 : Institut Français d'Istanbul (Taksim)
      • les 03 et 04/12 : Université Galatasaray (Ortaköy)

    Programme (en français et en turc) :télécharger les documents ci-dessous

  • Compte-rendu du discours d'Erdogan lors de la soirée de lancement

    Le discours du Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan :

    Lien pour la vidéo du discours : http://www.istanbul2010.org/IST-VIDEO/index.htm?video=GP_620109

    Dans le discours prononcé au cours de la soirée de lancement d’Istanbul comme Capitale européenne de la culture, le Premier ministre a souligné l’importance d’Istanbul comme patrimoine culturel pour la Turquie mais aussi, plus globalement, pour le monde entier. Erdoğan a décrit la structure culturelle d’une ville qui, selon lui, porte les traces de 5 continents et de plusieurs civilisations comme les Empires byzantin et ottoman. En outre, il a ajouté que l’histoire et la culture fondées à Istanbul sont l’une des bases incontestables de la culture occidentale, base continuant à en être l’un de ses motifs d’ « inspiration », selon le terme qui a été choisi pour qualifier Istanbul 2010.

    Le président a fait référence aux personnalités importantes, de l’Empereur Constantin à Mehmet II Le Conquérant, de Soliman le Magnifique à Mustafa Kemal, qui ont eu des influences dans l’histoire de la ville et qui ont contribuées à la beauté d’Istanbul. Il a aussi commémoré tous les architectes (Mimar Sinan), les poètes et les artistes qui ont créés des œuvres importantes pour Istanbul, depuis les poètes de la littérature Divan (Fuzuli, Baki), en passant par les Classiques (Mehmet Akif, Yahya Kemal, Ziya Osman Saba), jusqu’aux contemporains parfois anticonformistes (Isidoros, Mehmet Ağa, Nedim, Necip Fazıl, Nazim Hikmet, Atilla Ilhan, Orhan Veli).

    Reprenant ensuite le lieu commun consacré, le Premier ministre a mis l’accent sur la position d’Istanbul comme un carrefour géographique où les cultures, les civilisations, les races et les couleurs se mêleraient : une ville où, d’après lui, « l’appel à la prière n’étouffe pas les cloches des églises chrétiennes », cela afin de mettre en avant sa « politique de la tolérance ». En effet, la tolérance a constitué le leitmotiv de tout son discours, ainsi que de l’ensemble des discours prononcés. Il a aussi fait référence aux événements historiques pour montrer comment depuis l’Empire ottoman toutes les identités, toutes les ethnies étaient libres d’exercer leurs pratiques religieuses et culturelles, – y compris la langue –, ajoutant que la présence historique de chaque groupe était assurée du point de vue de leur sécurité. Il s’est également porté garant da la continuité des investissements pour faire d’Istanbul un des centres mondial de la finance.

    A la fin de son discours, Erdoğan a aussi indiqué les réussites récentes de la métropole stambouliote, tels les centres de congrès, symboles d’une modernité urbaine au rayonnement international. Le Haliç Kongre Merkezi inauguré en mars 2009 en est un bon exemple : reconstruction et extension de l'abbatoir de Sütlüce construit en 1923, il comporte 20 salles pour une capacité de 6 887 places.

    halic1

    Somme toute, le Premier ministre a fait un discours consensuel destiné à montrer la détermination du gouvernement à faire d’Istanbul un centre mondial aux profondes origines culturelles, historiques et religieuses, mais tout en restant prudent pour ne pas négliger les atouts de la République et de la diversité culturelle d’aujourd’hui. A travers son discours, Erdoğan a donné le gage nécessaire à une politique d’adhésion à l’Union Européenne et a réaffirmé la volonté de son pays de s’insérer dans les réseaux de la globalisation.
  • Congrès d'archéologie - 24-28/05/2010

    32ème Congrès International d'Archéologie
    Centre des congrès de Lütfi Kırdar, Harbiye/Istanbul
    Du 24 au 28 mai 2010.
    Cet événement réunit l'ensemble des directeurs de missions archéologiques en Turquie, qui sont invités à y présenter le résultat de leurs travaux les plus récents, qu'il s'agisse de fouilles, de prospections, d'archéométrie ou encore de recherches menées au sein de musées. Ce sont en tout plus de 360 communications qui sont attendues au cours de ces 5 journées.
    programme
    A cette occasion l'IFEA réaffirme sa volonté de renforcer sa mission archéologique au coeur de la collaboration franco-turque et organise un grand cocktail.

    Cliquez pour voir la galerie de photos
    sodexho100vinkara90

  • Corry Guttstadt - Les Juifs de Turquie, la Shoah et l'état turc : 14/06/2012

    À l'occasion de la parution de son ouvrage "Türkiye, Yahudiler ve Holokost" aux éditions Iletişim
    Corry Guttstadt (docteur en histoire de l'Université de Hambourg et coordinatrice de projets pédagogiques au Centre Anne Frank de Berlin)
    donnera une conférence le jeudi 14 juin 2012 à 18h à l'IFEA
    Intervention en turc
  • Décret

    Décret de la Confédération des Hellènes de la province d'Asie adoptant un calendrier commençant par le jour d'anniversaire d'Auguste : cité d'Apamée (sous-préfecture de Dinar, province d'Afyonkarahisar.

  • Deniz Beyazıt (ed.) At the crossroads of empires: 14th-15th century Eastern Anatolia Varia Anatolica XXV

     logo persee

    Deniz Beyazıt (ed.) At the crossroads of empires: 14th-15th century Eastern Anatolia, Varia Anatolica XXV, Istanbul, Paris, IFEA - De Boccard, 2012 238p. ISBN 978-2-36245-002-0

  • Dernières Publications

    PUBLICATIONS RECENTES

    Anatolia antiqua - Eski Anadolu, XVIII, 2010, 344 p., diffusion De Boccard 65€

    Transferts technologiques en architecture navale méditerranéenne de l’antiquité aux temps modernes : identité technique et identité culturelle. Actes de la Table Ronde d’Istanbul, 19-22 mai 2007, éd. Patrice Pomey, Varia Anatolica XX, Istanbul-Paris, 2010, 173 p., Diffusion De Boccard 45€ détail

    PATABS I. Production and Trade of Amphorae in the Black Sea. Actes de la Table Ronde internationale de Batoumi et Trabzon, 27-29 avril 2006, éds. Dominique Kassab Tezgör et Nino Inaishvili, Varia Anatolica XXI, Istanbul-Paris, 2010, 188 p. + 99 pl., Diffusion De Boccard  50€ détail

    Les fouilles et le matériel de l’atelier amphorique de Demirci près de Sinope, éd. Dominique Kassab Tezgör,  Varia Anatolica XXII, Istanbul-Paris, 2010, 209 p. + 54 pl., Diffusion De Boccard  50€ détail

    Le voyage à Nemrud Dağı d’Osman Hamdi Bey et Osgan Efendi (1883), Récit de voyage et photographies publiés et annotés par Edhem Eldem, Varia Anatolica XXIII, Istanbul-Paris, 2010, 144 p., avec 81 photos en n. et bl., Diffusion De Boccard 30€ détail

  • Deux Ottomans à Paris sous le directoire et l'empire. Relations d’ambassade

    Morali Seyyid ALÎ EFENDI, Seyyid ABDURRAHIM MUHIBB EFENDI, Deux Ottomans à Paris sous le Directoire et l'Empire. Relations d’ambassade, Sindbad Actes Sud, La Bibliothèque turque, traduit du turc ottoman par Stéphane Yerasimos, mai 1998, 290 pages.

  • discours ambassadeur

    Intervention de Son Excellence Monsieur Bernard Emié, Ambassadeur de France en Turquie Pour l’inauguration des premières « rencontres d’archéologie » à l’IFEA
    Istanbul, Hôtel-Restaurant CEZAYIR
    Jeudi 11 novembre 2010 à 13h

  • discours Nora Seni

    Allocution inaugurale de Nora Seni, Directrice de l’IFEA aux Premières rencontres d’archéologie de l’IFEA
    Istanbul, Hôtel-Restaurant CEZAYIR
    Jeudi 11 novembre 2010 à 13h

  • Dossier sur Istanbul sur le site GeoConfluences

     

    Dans le cadre du dossier "De villes en métropoles" :

    IstanbulIbb1-min.gif

    Istanbul, de la mégapole à la métropole mondiale.

    À partir des études récentes sur Istanbul, cet article d'Antoine Fleury (CNRS, UMR 8504 Géographie-cités) présente les composantes et les formes de la croissance d’Istanbul depuis les années 1950, avant d’envisagerl'insertion récente de la ville dans la mondialisation et d’interroger son statut de métropole mondiale en devenir.

    Cette mégapole à la croissance naguère alimentée par l’exode rural est devenue une plaque tournante des migrations et des mobilités internationales. Capitale économique de la Turquie, Istanbul assure désormais un rôle de relais de la mondialisation et d'interface avec l’Union européenne. La "capitale européenne de la culture 2010" a bel et bien renforcé sa position dans le système des villes mondiales. Mais cette évolution va de pair avec des tensions sociales accrues et une ségrégation socio-spatiale qui s'accentue, alors même que la ville demeure une métropole incomplète.
    .. à retrouver à partir de : 
    http://geoconfluences.ens-lsh.fr/actus/index.htm

     

    Dans le cadre du corpus documentaire du dossier "Risques et sociétés" :

    IstanbulAjse2.gif

    Mégapoles et risques en milieu urbain. L'exemple d'Istanbul.

    Istanbul est une illustration intéressante de la vulnérabilité des grandes métropoles et des mégapoles aux aléas. La probabilité de survenue d'un séisme majeur dans les prochaines décennies n'y est pas négligeable et d'autres types de risques peuvent la frapper. Dans quelle mesure la vaste conurbation est-elle armée pour y faire face ?

    .. à retrouver à partir de : 
    http://geoconfluences.ens-lsh.fr/actus/index.htm

  • Ekibimiz

    IFEA ekibi araştırmacılar, teknik personel ve yönetim personeli dahil yaklaşık 25 kişiden oluşmaktadır. 

    IFEA'ya atanan ve/veya IFEA tarafından ödenen personel dışında, enstitü her yıl çeşitli uzunluktaki periyodlar için işbirliği yaptığımız kurumlardan doktora öğrencileri, doktora sonrası araştırmacıları ve stajyerler ağırlamaktadır.

    Yönetim

     

    Fransa Dış ve Avrupa İşleri Bakanlığı tarafından atanan araştırmacılar

    Gilles AUTHIER - Dilbilimci, Kafkasya gözlem merkezi (Bakü Şubesi)
    Olivier HENRY - Arkeolog, Arkeoloji Araştırmaları Sorumlusu
    Elise MASSICARD - Siyaset Bilimci, Türk Siyaseti Gözlem Merkezi sorumlusu (CNRS Araştırma Sorumlusu)

    IFEA'ya CNRS (Ulusal Bilimsel Araştırma Merkezi) tarafından atanan araştırmacılar

    Işık TAMDOĞAN - Osmanlı tarihçisi (CNRS Araştırma Sorumlusu)
    Benoît FLICHE - Antropolog (CNRS Araştırma Sorumlusu)

    İstanbul Şehir Gözlem Merkezi

    Gabrielle ANGEY - Politolog (BAM Burslusu)
    Julien PARIS - Kent çalışmaları doktora öğrencisi (CNRS Burslusu)
    Aziliz PIERRE - Sosyoloji doktora Ğoğrencisi (Tübitak Burslusu)

    Doktora Öğrencileri

    Aude Aylin DE TAPIA - Tarih Doktora Öğrencisi (BAM Burslusu)
    Juliette DUMAS - Osmanlı Tarihi Doktora öğrencisi (Tübitak Burslusu)
    Nicolas ELIAS
     - Etnomüzikolog (BAM Burslusu)
    Loubna LAMRHARI - Çağdaş Türkiye Tarihi Doktora Öğrencisi

    Doktora Sonrası Araştırmacı 

    Erdal Kaynar - Tarihçi (BAM Burslusu)

    Dokümantasyon

    Pascal LEBOUTEILLER- Topograf, harita bilimci (S.I.G.), Harita Atölyesi sorumlusu
    Ümit Sevgi TOPUZ
     - Kütüphaneci
    Isabelle GILLES - Belge Bilimci (IE CNRS)

    Yönetim Personeli

    Aksel TIBET - Yayınlar sorumlusu, Arkeolog
    Isabelle VERDIER - Yönetim Sekreteri
    Belgin ARGUN - Muhasebe

    IFEA'ya Bağlı Araştırmacılar

    Birgül AÇIKYILDIZ - Mardin Artuklu Universitesi, Sanat Tarihi Bölümü
    Fabio Alberto AMBROSIO - Dinler Tarihçisi
    Çiler ALTINBILEK-ALGUL Arkeolog, Prehistoryacı
    Laurence ASTRUC - Arkeolog, prehistoryacı (CNRS Araştırma Sorumlusu)
    Bayram BALCI - Siyaset Bilimci, CERI
    Semra BALCI - Arkeolog, Prehistoryacı
    Nur BALKAN-ATLI - Arkeolog, Prehistoryacı, İstanbul Üniversitesi
    Alexandre BARALIS - Arkeolog, İlkçağ tarihçisi
    Deniz BEYAZIT - Sanat tarihçisi, Orta Çağ Dönemi, Metropolitan Museum
    Cedric BODET - Arkeolog, Etnolog ve Prehistoryacı
    Brian CHAUVEL - Sosyoloji Doktora Öğrencisi
    Rosalia CHRISTIDOU - Arkeolog, Prehistoryacı
    Musa ÇIMEN - Bilimler tarihçisi (Strasbourg Üniversitesi)
    Dejanirah COUTO - Tarihçi, École Pratique des Hautes Études
    Raymond DESCAT - Arkeolog (Bordeaux 3 Universitesi)
    Franck DORSO - Sosyolog, Créteil Üniversitesi
    Pınar DOST-NİYEGO - Çağdaş Türkiye Tarihçisi
    Thomas DREW-BEAR -Epigrafya uzmanı
    Fuat DÜNDAR - Tarihçi
    Berna EKAL - Antropoloji Doktora Öğrencisi
    Korhan ERTURAÇ - Jeolog, IFEA, CNRS, ANR, Istanbul Teknik Üniversitesi, Istanbul Universitesi işbirliğiyle.
    Thorniké GORDADZE - Siyaset Bilimci
    Feza GÜNERGUN - Bilimler Tarihçisi, İstanbul Üniversitesi
    Nergis GÜNSENIN - Denizaltı arkeoloğu, İstanbul Üniversitesi
    Eric JEAN - Hititolog (Mardin Artuklu Üniversitesi)
    Dominique KASSAB TEZGÖR - Arkeolog, Bilkent Üniversitesi
    Nurcan KAYACAN - Arkeolog,Prehistoryacı, İstanbul Üniversitesi
    Markus KOHL - Arkeolog
    Koray KONUK - Numizmat, arkeolog
    Sinan KUNERALP - Osmanlı tarihçisi, yayıncı (ISIS Yayınevİ)
    Anaïs LAMESA - Arkeolog, Bizans Dönemi Doktora öğrencisi
    Noémi LEVY - Osmanlı Tarihçisi (Boğaziçi Üniversitesi)
    Thomas LORAIN - Ortaçağ Anadolu'su tarihçi ve arkeologu (EPHE  - Sorbonne Üniversitesi)
    Laurent MALLET - Tarihçi
    Jean MARCOU - Hukukçu, Siyaset Bilimci (IEP Grenoble)
    Cilia MARTIN - Tarih Doktora Öğrencisi
    Lisa MONTMAYEUR- Sosyoloji Doktora Öğrencisi
    Yoann MORVAN - Kent Çalışmaları Doktoru
    Emre ÖKTEM - Hukukçu, Uluslararası Hukuk,Galatasaray Universitesi
    Onur ÖZBEK - Arkeolog, Çanakkale 19 Mart Üniversitesi
    Hasan PEKER - Hittitolog, İstanbul Üniversitesi
    Mathilde PINON-DEMİRÇİVİ - Sanat Tarihçisi (Osmanlı Dönemi)
    Simon RETTIG - Ortaçağ Sanat Tarihçisi (Freie Universität Berlin)
    Dilek SARMIŞ - Felsefe Tarihi Doktora Öğrencisi
    Oğuz TEKIN - Nümizmat, ekonomist, İstanbul Üniversitesi
    Alexandre TOUMARKINE - Tarihçi, Orient-Institut Istanbul
    Yeşim IŞIL ÜLMAN - Bilimler tarihçisi

    Teknik personel

    Kadir GÜNEŞ
    Gülsüme YILDIRIM 
  • Eloge d'Istanbul suivi du Traité de l'invective

    LÂTIFÎ, Éloge d'Istanbul suivi du Traité de l'invective, Sindbad Actes Sud, La Bibliothèque turque, Traduit du turc ottoman par Stéphane Yerasimos, juin 2001, 198 pages.

  • Elysée Antlaşması'nı Anma Etkinliği

    Kutlama: Fransız-Alman dostluğunun doğuşu, 22 Ocak 1963 tarihli Elysée Antlaşmasının yıldönümü Alman Arkeoloji Enstitüsü'yle (DAI) ortaklaşa düzenlenen seminer "Halikarnas'ın Doğusu'nda", Arkeolojik yüzey araştırması 24 Ocak Pazartesi, saat 18:00'da, IFEA'da, Raymond Descat (IFEA), Koray Konuk ve Bizans bölümü için Philipp Niewohner (DAI) tarafından ortaklaşa yürütülen yüzey araştırmasının tanıtılması

  • Epitaphe

    3abilingue.jpg

     

     

    Epitaphe bilingue en grec et en phrygien provenant de la cité de Tymandos en Pisidie, conservée au Musée d'Isparta

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    traduction3b.jpg

    Traduction par Th. Drew-Bear et A. Lubotsky

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Équipe de l'OUI

     

    Responsables de l'Observatoire Urbain d'Istanbul

    -Jean-François PEROUSE(pour plus d'informations cliquer ici, ou sur le nom)

    -Pascal LEBOUTEILLER : responsable de laCartographie

    contact :This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ;This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

    - Julien PARIS : Doctorant EHESS - CNRS / Architecte DPLG / Master Projets Culturels dans l'Espace Public (Paris I)

    Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. / Carnet de thèse : http://devam.hypothèses.org

    - Yoann MORVAN : Post-doc CNRS, Docteur de l'Institut d'Urbanisme de Paris


    Doctorants de l'Observatoire Urbain d'Istanbul

    -Cilia MARTIN: Doctorante BAM (CETOBAC) / Master franco-grec de démographie / Master d'histoire

    - Brian CHAUVEL :Doctorant en sociologie (EHESS)


    Chercheurs associésà l'Observatoire Urbain d'Istanbul:

    - Nora ŞENI 

    - FranckDORSO (Institut d'Urbanisme de Paris)

    - MicheleJOLE (Institut d'Urbanisme de Paris)

    - AntoineFLEURY (CNRS)

    - Didem DANIŞ (Université Galatasaray)

    - Clémence PETIT (Université de Strasbourg)

    - Benoit MONTABONE (Université de Rennes 2)

     

    Possibilités d'accueilà l'Observatoire Urbain d'Istanbul:

    L’IFEA accorde 2 types de bourses : bourses d'aide à la mobilité et bourses de courte durée

    • BAM : la campagne 2011-2012 est close
    • BCD : la campagne 2011 est close
    L'IFEA accueille également des étudiants bénéficiant de bourses TÜBİTAK
    Effectuer un stage de courte durée (n'excédant pas 2 mois) est également possible, et ce tout au long de l'année. Les stages ne sont pas rémunérés.
    Les candidats sont invités à adresser leur curriculum vitae accompagné d'une lettre de motivation précisant le cadre dans lequel s'inscrit ce projet de stage ainsi que les dates envisagées.L'adresse de contact est ifea.istanbul(at)gmail.com


     

    Stagiaires accueillisà l'Observatoire Urbain d'Istanbul:


    Les travaux réalisés par les stagiaires de l'OUI depuis 2002 peuvent être consultés dans la rubrique:

    Documents en ligne - Littérature Grise

     

    Liste des stagiaires et travaux antérieurs :


    - Annabelle LOPEZ (2010). Master 2 Institut Français d'Urbanisme (Université Paris Est), spécialité “Opérateurs urbains”. Projet de rénovation urbaine des quartiers de Fener et Balat à Istanbul : instrumentalisation du patrimine en vue de reconfigurer la péninsule historique.(télécharger le mémoire)

    - Lucie RENOU (mai-juin 2010). Master 2 Institut Français d'Urbanisme (Université Paris Est). Projets de rénovation urbaine : Balat et Suleymanye (Istanbul 2010, Capitale européenne de la culture). (télécharger le mémoire)

    - Marine DEBARD (mars-avril 2010). Master 1 Administration des institutions culturelles (Université Aix / Marseille). Politique culturelles et enjeux d'Istanbul 2010, Capitale européenne de la culture.(télécharger le mémoire)

    -Ceren AKYOS (mars-avril 2010). Université de Galatasaray (Sociologie). Les projets urbains d'Istanbul 2010, Capitale européenne de la culture.(télécharger le mémoire)

    - Alp FERMAN (janvier-février 2010). Chargé de communication du pôle "Développement durable / Sürdürülebilir Kalkinma", avec le soutien de l'Agence Française de Développement (AFD)

    -Murat ULKER (octobre 2009 - janvier 2010). IEP Paris. Transports et pauvreté : le cas d'Istanbul.

    - Annika TÖRNE (novembre 2008 - avril 2009). Traduction/communication. Contact :This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

    - Marie-Noëlle BATTAGLIA (février - juin 2009) :La construction et l'utilisation d'une mémoire locale "résistante" par les différents réseaux qui structurent le quartier de Küçükarmutlu. Master 1 Politiques publiques et changement social Mention Ville-Territoire-Solidarité, Institut d' Etudes Politiques (IEP) de Grenoble. Contact :This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

    - Julia BURTIN (février - juin 2009), Les call-shops du quartier de Kadirga, points de rencontre entre différents réseaux migratoires et lieux d'activation de nouvelles solidarités. Master 1 Politiques publiques et changement social Mention Ville-Territoire-Solidarité, Institut d' Etudes Politiques (IEP) de Grenoble.Contact :This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

    - Ulrike LEPONT (2008), Istanbul, entre ville « ottomane » et « ville monde ». La politique culturelle de la municipalité du Grand Istanbul confrontée aux ambitions municipales d’internationalité, Université de Paris-Sorbonne (Paris IV), UFR de géographie et aménagement Master GAELE, spécialité Mondialisation et dynamiques spatiales dans les pays du Sud, sous la direction de Brigitte Dumortier. (télécharger le mémoire)

    - Cécile GOURSAT (Printemps 2007)

    - Cécile NOURIGAT (Printemps 2007), Le rôle d'une institution nationale, le Devlet Planlama Teşkilatı, dans la mise en place des prémisses de la politique régionale en Turquie selon les normes européennes,sous la direction de Hamdi Gargin. (télécharger le mémoire)

    - Laurent SCHIRMEYER (Printemps 2007)

    - Annette BOZARGAN (Eté 2006), Lesvapurd'Istanbul: un espace public en suspens.(télécharger le mémoire)

    - Yıldız KOÇ (Printemps 2006),Les stratégies de réponses des acteurs d’Istanbul  au tremblement de terre : Étude de cas. Université Louis Pasteur Strasbourg, Faculté de Géographie et d‟Aménagement , Maîtrise de Géographie Humaine.(télécharger le mémoire)

    - Ciğdem AKSU (Hiver 2006)

    - Ilker ÇAKAL (Hiver 2006)

    - Jérémie BRASSAC (Eté 2005)

    - Caroline FABIANSKI (Eté 2005), L'eau dans une perpective de développement durable à Istanbul, la prise en charge de la pauvreté,Maîtrise d'économie des transports et aménagement du territoire, Université Lyon 2.(télécharger le mémoire)

    - Thomas ROUSSEAU (Printemps 2005)

    - Elsa MEKKI-BERRADA (Printemps 2005)

    - Julien GROUILLER (2005),La reconversion de la centrale électrique Silahtarağa à Istanbul. Analyse d’une opération de reconversion de friche industrielle urbaine au travers de ses références et des acteurs impliqués.Maîtrise d'urbanisme et d'aménagement, Paris VIII. (télécharger le mémoire)

    - Yıldız KOÇ (Hiver 2005)

    - François DOUDET (Hiver 2004-2005)

    - Ceren İNAN (Eté 2004)

    - Hamdi GARGIN (Eté 2004)

    - Derya ÖZEL (Eté 2004), Politiques urbaines et patrimonialisation : quelle représentation de l'héritage architectural. L'exemple de la péninsule historique Eminonü - Fatih, Istanbul,(télécharger le mémoire)

    - Ladislas SEVESTRE (Eté 2004)

    - Ceyda BAKBAŞA (Eté 2004)

    - Caroline FABIANSKI (Eté 2004)

    - Samuel ANTOINE (Eté 2004)

    - Julien DAVID (Printemps 2004),Cités privées à Istanbul.

     

  • Études Orientales (1935-1957)

    Publiés aux Éditions E. de Boccard, Paris (1935-1957)

     


    saussey prosateurs No. 1 Edmond Saussey, Prosateurs turcs contemporains. Extraits choisis, présentés et traduits, 1935, 381 p. (cote COLL I E 01)
    robert villes No. 2 Louis Robert, Villes d'Asie Mineure. Études de géographie antique, 1935, 255 p. + 19 p. pl. (cote COLL I E 02)
    koprulu origines No. 3 Mehmet Fuat Köprülü, Les origines de l'Empire Ottoman,1935, 146 p. (cote COLL I E 03)
    saussey litterature No. 4 Edmond Saussey, Littérature populaire turque, 1936, 98 p. (cote COLL I E 04)
    No. 5 Louis Robert, Études anatoliennes. Recherches sur les inscriptions grecques de l'Asie Mineure, 1937, 620 p. + 39 p. pl. (cote COLL I E 05)
    molla duplication No. 6 Abdulhak Adnan et Henry Corbin, Traduction française et introduction, Mollâ Lutfî'l Maqtûl, bibliothécaire du Sultan Mahomet II. La duplication de l'autel (Platon et le problème de Délos). Texte arabe publié par Serefettin Yaltkaya, 1940, 61+23 p. (cote COLL I E 06)
    jestin verbe determinations No. 7 Raymond Jestin, Le verbe sumérien, Déterminations verbales et infixes, 1943, 407 p. (cote COLL I E 07)
    corbin correspondance No. 8 Ibn Sab'în. Correspondance philosophique avec l'Empereur Frédéric II de Hohenstaufen. Texte arabe publié par Serefettin Yaltkaya. Avant-propos par Henry Corbin, 1941, 19+98 p. (cote COLL I E 08)
    jestin verbe prefixes No. 9 Raymond Jestin, Le verbe sumérien. Préfixes, particules verbales et noms verbaux 1946, 426  p. (cote COLL I E 09)
    anadolu prehistoireI No. 10 Anadolu. Revue des études d'archéologie et d'histoire en Turquie. Préhistoire. Antiquité. Byzance, I (contributions de Halet Çambel, Emmanuel Laroche, Tahsin Özgüç, Bahadir Alkim, Albert Gabriel, Pierre Demargne, Arif Müfid Mansel, Jeanne et Louis Robert, Ekrem Akurgal), 1951, 74 p. (cote COLL I E 10)
    metzger catalogue adalia No. 11 Henri Metzger, Catalogue des monuments votifs au Musée d'Adalia, 1952, 75 p. + 12 p. pl. (cote COLL I E 11)
    anadolu moderneI No. 12 Anadolu. Revue des études d'archéologie et d'histoire en Turquie. Turquie médiévale et moderne, I (contributions de Louis Bazin, Robert Mantran, Ömer Lutfî Barkan, Ziyaeddin Fahri Findikoglu, Pertev Naili Boratav, Albert Gabriel), 1952, 102 p. (cote COLL I E 12)
    jestin verbe complement No. 13 Raymond Jestin, Le verbe sumérien. Complément, 1954, 243 p. (cote COLL I E 13)
    anadolu prehistoireII No. 14 Anadolu. Revue des études d'archéologie et d'histoire en Turquie. Préhistoire. Antiquité. Byzance, II (contributions d'Emmanuel Laroche, Raymond Jestin, Kurt Bittel, Halet Çambel, Tahsin Özgüç, Seton Lloyd, Rodney S. Young, Louis Robert, Ekrem Akurgal, Arif Müfid Mansel, Pierre Demargne, Alfred Laumonier, Biagio Pace, Albert Gabriel, Semavi Eyice, Paul A. Underwood), 1957, 92 p. (cote COLL I E 14)

  • Evliya Çelebi : La guerre des Turcs

    EVLIYÂ TCHELEBI,La guerre des turcs. Récits de batailles extraits du Livre de voyages, Sindbad Actes Sud, La Bibliothèque turque, traduit du turc ottoman par Faruk Bilici, mars 2000, 342 pages.

  • Excursion urbaine du 16 décembre 2010 : Kurtuluş

    Rédigé parCilia Martin

    Compte-rendu de l'excursion urbaine du 16 décembre 2010 :


    Marchandage identitaire à Kurtuluş


    Dans la suite de nos excursions urbaines, le quartier de Kurtuluş est un exemple des dynamiques et territoires commerciaux d’Istanbul observables dans un ancien quartier. Ici, les différentes offres commerciales correspondent à diverses formes d’appropriation du territoire qui passent notamment par une mise en scène de l’identité.

    Ancien quartier minoritaire rum dont les premières installations remontent au 16ème siècle, Kurtuluş, anciennement désigné sous le nom de Tatavla, n’est encore qu’un village à la fin du 19ème siècle. Un village centré autour de son église principale mais qui commence à s’étirer vers le nord, le long d’un axe, celui de la grande rue de Tatavla ou Tatavla Caddesi, qui deviendra ensuite Kurtuluş caddesi.

    La visite du quartier commence par l’avenue de Kurtuluş. Avenue phare du quartier,  première à être électrifiée, desservie en eau et où le tramway circule dès 1911, elle cristallise les phénomènes démographiques, économiques et sociaux, eux-mêmes en grande partie suscités par les mobilités qui saisissent tout le quartier, surtout à partir des années 1950.

    Les mutations de commerce

    L’histoire des mutations de commerce sur l’avenue est avant tout une histoire de changement de propriétaires, '‘el değiştirmek’'. Les Rumavaient le monopole du commerce sur l’avenue jusqu’à leur départ de Turquie. Précipités par les évènements de 1955, ils vendent leurs magasins à d’autres minoritaires, des Arméniens pour la majorité. La passation entre Rumet Arméniens est un indice d’une proximité intercommunautaire (les mariages mixtes en sont un autre). Le passage de Feriköy, anciennement passage de l’Atlas, situé tout en haut de l’avenue, illustre cette transmission des commerces, notamment dans le secteur de la chaussure. Le propriétaire du passage était rum. Après 1955, il vend un par un, les locaux du passage en grande partie à des Arméniens. Aujourd’hui encore 2 boutiques sur une quinzaine sont tenues par des Arméniens. Bien que Tatavla ait été un quartier réputé pour ses fabricants et magasins de chaussures, ils sont aujourd’hui beaucoup moins nombreux et vendent leurs chaussures fabriquées dans les usines d’Ikitelli.

    p1030194

    A l’entrée du passage de Feriköy, l’enseigne d’un magasin de chaussures datant de 1964.

     

    Relocalisation des anciens commerces et arrivée de nouvelles enseignes

    L’avenue est par ailleurs le théâtre d’une relocalisation des commerces à l’instar de la pâtisserie Nazar. Cette pâtisserie tenue par un Rumdans les années 1940, se trouvait d’abord en face de son emplacement actuel, trois numéros plus haut. Dans les années 1960, l’immeuble fut rasé et le propriétaire délocalisa sa boutique trois numéros plus bas. Au changement de propriétaire, le nouvel acquéreur déplaça l’enseigne de l’autre côté de l’avenue. Ces sauts de puce étaient fréquents selon les dires des anciens commerçants. Parallèlement cette ancienne logique commerciale qui subsiste, de nouveaux types de commerces apparaissent depuis les années 1980. Ce sont entre autres des magasins franchisés dans le secteur alimentaire (DİA, ŞOK, ÜÇLER) électroménager, (ARÇELİK, İSTİKBAL) bancaire. L’exemple le plus visible est celui de  Migros qui s’installe, au début des années 1990, juste au commencement de l’avenue récemment remplacé par Carrefour.

    Les magasins franchisés s’installent sur l’avenue

    Enfin, l’ancienne offre commerciale s’adapte à une nouvelle demande Apparaissent par exemple des salons de toilettage pour chien, des pharmacies qui vendent du viagra, des call-shops qui indiquent l’arrivée de nouveaux habitants et traduisent un nouveau style de vie.

    p1030215

    Offre adaptée à une nouvelle demande : viagra en vitrine de pharmacie, toiletteur pour chien

     

    Mise en scène de la diversité

    Certains magasins affichent sur leur enseigne l’origine géographique de leur premier propriétaire. Cela témoigne d’une part de la volonté d’ancrage territorial exprimé par des habitants issus en majorité du mouvement migratoire des années 1960-1970. Toujours dans le même ordre d’idée, l’implantation d’un bakkala été pour les familles originaires par exemple de Kastamonu, Erzincan et Sivas le premier point d’ancrage dans le quartier. Lieu de sociabilité, le bakkala ainsi légitimé leur présence. De même, les associations de pays (Hemşehir) représentant les Erzincanlı, dont la première date de 1952, participent à cette appropriation de l’espace. D’autre part, l’affirmation identitaire participe de l’image de marque de certains produits tels que les baklavas de Gaziantep.

    p1030213 p1030214

    Par le jeu des identités et d’une ancienneté (1965), Göreme devient une référence en matière de laitage.

     

    Mise en mémoire du quartier

    Kurtuluş est l’objet de plusieurs récits de quartier qui ont entrainé une réactivation de l’identité minoritaire. Cette dernière se manifeste depuis trois ans par la revitalisation d’une ancienne pratique collective :le carnaval. Temps fort de la vie sociale, il se déroulait pendant trois jours et réunissait les habitants d’autres quartiers qui venaient se divertir sur la place de Kurtuluş et dans ses nombreux music-halls (Yasemine gazinosu, Ali gasinosu, Bijou, Ararat…). Alors qu’aujourd’hui les music-hall ont été remplacé par Carrefour, le carnaval est ressuscité par des acteurs étrangers à l’ancienne communauté rumdu quartier qui participent ainsi à la folklorisation de l’identité rum.

    'Tatavla dürüm evi'

    Enfin, l’entreprise immobilière OFTON se sert aussi de cette image folklorique pour vendre son projet ‘'Elysium Cool Kurtuluş'’ en s’appuyant sur le mythe de la mosaïque urbaine.

  • Excursion urbaine du 31 janvier 2011 : Başakşehir

    Rédigé par Cilia Martin et Clémence Petit. VidéoJulien Paris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Compte-rendu et vidéo de l'excursion urbaine du 31 janvier 2011 :

     

     

    TOKI au service des « banlieues de l’Islam »

     

    Stratégies de déconcentration aux périphéries, aux dépens du foncier public.

     

    {flv width="512"}31012011_Visite_basaksehir{/flv}

     

    p1030215 p1030215

     

    Le premier arrêt s’est effectué, juste au sortir du TEM (deuxième périphérique autoroutier), dans le quartier de Gazi, ancien quartier de gecekondu jadis réputé pour abriter des organisations d’extrême gauche et une importante communauté alévie. Profitant des nombreuses amnisties votées dans les années 1980-1990, les habitants ont progressivement remplacé leurs gecekonduspar des immeubles de 5 ou 6 étages, ce qui a conduit à la verticalisation du quartier. Gazi a aussi été rendu célèbre par la médiatisation d’émeutes qui ont éclaté dans le quartier en mars 1995 en réaction à des provocations des forces occultes de l’ "Etat profond" causant des dizaines de morts. Suite à ces événements, les pouvoirs publics ont cherché à normaliser la situation en construisant un axe routier qui ceinture le quartier ainsi qu'un mall aujourd’hui en chantier.

     

    p1030215 p1030215

    Les Avrupa Konutları, construits par Toki entre 2008 et 2010 font face aux immeubles et aux quelques gecekondus résiduels

     

    Sur la route historique d’Edirne Asfaltı, dans le nouvel arrondissement d’Arnavutköy, la cité MILKENT est un projet initié par la mairie qui propose pour la somme de 150 000 USD des appartements permettant aux heureux acquéreurs de vivre en communion avec la nature sans sacrifier leur confort.

     

    p1030215 p1030215

     

    Non loin de là, à 30 kilomètres de Sultanahmet, le projet social réalisé par TOKI ‘Taşoluk konutları’ était à l’origine destiné à accueillir des populations vivant auparavant dans la péninsule historique, dont le quartier a fait l’objet d’une opération de transformation urbaine. 360 de ces logements étaient réservés aux anciens habitants de Sulukule qui possédaient un titre de propriété. Toutefois, les populations doivent disposer d’un revenu mensuel régulier suffisant leur permettant de s’acquitter des mensualités du crédit mis en place par TOKI, chaque logement coûtant au total 10 000 euros.  De plus, le trajet de Taşoluk à Sultanahmet en mini-bus et tramway dure une heure et demi environ et peut coûter jusqu’à 200 lires par mois. Aujourd’hui, il ne reste plus que six familles originaires de Sulukule. Les autres, qui continuaient à se rendre chaque jour dans la péninsule, ont revendu leur logement et louent désormais une chambre dans un des quartiers voisins de Sulukule. Il ne reste que 5 familles relogées à Taşoluk, sur les 360 initialement.

     

    p1030215

    p1030215 p1030215

     

    Le paysage illustre un isolement géographique et social qui contraste avec le paysage de la péninsule historique. 

     

    Au bout de la route de Taşoluk, se dresse la mosquée de Taşoluk Yeşil Camii. Cette mosquée, liée à la confrérie Nakşibendis, est un élément clé du projet imaginé par les élus du parti du Refah (ancêtre de l’AKP) dès leur accession à la municipalité du Grand Istanbul en 1994. Effectivement, avec ses six minarets et sa capacité de 12 000 fidèles, elle concurrence la grande mosquée Sultanahmet. Elle symbolise ainsi la volonté des édiles locaux de faire de Arnavutköy – promu arrondissement en mai 2008 - un nouveau pôle d’un Istanbul plus religieux.

     

    p1030215

     

    Ce grand projet de ‘banlieue de l’Islam’  - selon la terminologie du Refah en 1994 - s’illustre aussi d’une certaine manière dans le chantier de construction de TOKI à Kayabaşı. L’objectif est d’accueillir une partie de la population de la péninsule historique dans le cadre d’un projet de déconcentration et de touristificatrion du centre historique d’Istanbul. En effet, ce complexe résidentiel comptera 60 000 logements, ou 1/3 des logements de la péninsule historique. Il renferme une mosquée, une école primaire, secondaire et un mall.  Enfin, il offre une diversité de logements exclusivement destinés à la vente. Les personnes relogées se verront proposer un logement à 20 000 lires tandis que les potentiels propriétaires devront débourser la somme de 35 000 lires.

     

    p1030215

    p1030215 p1030215

     

    La visite se conclut par une traversée de la ville nouvelle de Başakşehir, premier jalon du projet de “cité de l’Islam” dont la première phase a été réalisée en 1996 par KİPTAŞ (entreprise de construction liée à la municipalité métropolitaine d’Istanbul). Parmi les derniers développements de la cité, on trouve des logements construits par OYAK, entreprise de construction de l’armée qui diversifie ses activités en construisant pour la première fois des logements destinés aux civils. L’extension rapide de Başakşehir menace les gecekondusalentours de Şahintepe, ainsi que les logements à caractère social réalisés à la fin des années 1990 pour les immigrés de Bulgarie et les victimes du tremblement de terre de 1999.

     

    p1030215

     

  • Excursions urbaines 2010-2011

    Territoires et dynamiques commerciales d'Istanbul

    A l’heure où la loi sur l’urbanisme commercial est encore en discussion au parlement turc, l’idée des excursions urbaines de cette année est d’observer des dispositifs commerciaux, et d’interroger les dynamiques commerciales et le jeu des acteurs d’un secteur polymorphe si central/vital pour l’économie stambouliote. Des formes “traditionnelles” de la péninsule historique aux formes plus récentes des péricentres et périphéries, du commerce banal au commerce plus rare, du détail au gros ou demi-gros, le commerce revêt une grande diversité et semble en permanente recomposition.

    Du lien entre quartier et offre commerciale de proximité – autour de la figure de l’esnaf, gardien « naturel » de l’intégrité et de la bonne moralité du quartier – , comme entre recompositions périphériques et délocalisation du commerce de gros ou émergence de grandes surfaces, le commerce est un révélateur et un moteur des transformations urbaines en cours, comme des reconstructions nostalgiques du passé. La gentrification de Galata s’exprime dans l’offre commerciale comme la normalisation de Gazi.

    Retournant aux fonctions initiales de la ville, on s’attachera ainsi á voir Istanbul á travers ce prisme de l’offre et des dynamiques commerciales, en prenant en compte á la fois les mutations de l’offre, de l’inscription dans la ville, celles des pratiques de consommation, celles des modes de fréquentation, ainsi que l’évolution du capital et des investissements.

     

    PROGRAMME DES SORTIES

    Mois deNovembre
    Dansles Han d'Eminönü, excursion du jeudi25 novembre 2010
    avec Jean-François Pérouse et Mathilde Pinon.
    Départ 9h00 de l'IFEA.
    (Voir la vidéo ICI)

    Mois deDécembre
    Dans le quartier deKurtuluş, excursion du16 décembre 2010
    avec Jean-François Pérouse et Cilia Martin.
    Départ 9h00 de l'IFEA.
    (Voir le compte-rendu ICI) - FR
    (Voir le compte-rendu ICI) - TK

    Mois deJanvier
    LesMall Automobiles,excursiondu11 janvier 2011
    avec Jean-François Pérouse et Yoann Morvan
    Départ 9h00 de l'IFEA.
    (Voir le compte-rendu ICI) - FR
    (Voir le compte-rendu ICI) - TK

    Mois deFévrier
    AIlkitelli, excursion du22 février 2011
    avec Jean-François Pérouse
    Départ 9h00 de l'IFEA.

    (Voir le compte-rendu ICI) - FR
    (Voir le compte-rendu ICI) - TK

    Mois deMars
    AUmkapanı, visite de
    Istanbul bakkallar odası (chambre des épiciers d'Istanbul) du 24 mars 2011
    avec Jean-François Pérouse
    Départ 9h00 de l'IFEA.
    (Voir le compte-rendu ICI) - FR

    Mois d'Avril
    Dans les halls de Bayrampaşa,excursion du 21 avril 2011
    Le marché de gros en fruits et légumes le plus important d'Istanbul, ou le "ventre" d'Istanbul.
    avec Jean-François Pérouse
    Départ 9h00 de l'IFEA
    (Voir le compte-rendu ICI) - FR

    Mois deMai
    ABakırköy,excursionprévue le 26 mai 2011
    Du premier shopping mall de Turquie (Galleria) à un des derniers en date, soit 2 générations de centres commerciaux dans un arrondissement très "classe moyenne" où la consommation est devenu un mode de vie.
    avec Jean-François Pérouse et Yoann Morvan
    Départ 9h00 de l'IFEA
    (Voir le compte-rendu ICI) - FR

    Mois de Juin
    Autour de Sabiha Gökçen, excursionprévue le 9 juin 2011
    avec Jean-François Pérouse
    Départ 8h30 de l'IFEA

  • Flavonius

     

    2aflavonius.jpg

    Base de statue avec inscription honorifique en latin pour Flavonius Sanctus Varronianus,duumvir designatus: cité d'Antioche (sous-préfecture de Yalvaç, province d'Isparta)

     

     

    Traduction par M. Christol et Th. Drew-Bear

    [ - F]LAVON

    [IO]•P•F•SER•

    [S]ANCTO•

    VARRONIA

    NO•DESIG•

    II•VIR

    D•D

    [- F]lavon/[io] P(ublii) f(ilio) Ser(gia) / [S]ancto / Varronia/no, desig(nato)/

    (duo)vir(o), / d(ecreto) d(ecurionum)

     

  • Fransız Anadolu Araştırmaları Enstitüsü (güncel değil)

    L'institut

    L’IFEA (Institut Français d’Études Anatoliennes /Fransız Anadolu Araştırmaları Enstitüsü) est un établissement français à Istanbul qui relève du Ministère des Affaires Étrangères et Européennes  et du CNRS (USR 3131).
    Il a pour vocation d’impulser, de diriger des recherches en sciences humaines et sociales, en sciences de l’Antiquité, recherches qui ont pour objet les territoires de la Turquie et de l’Empire ottoman.ifea2

    Installé dans les locaux du drogmanat du Palais de France (ancienne Ambassade de France auprès de la Sublime Porte), l'Institut français d'études anatoliennes "Georges Dumézil" a succédé en 1975 à l'institut français d'archéologie d'Istanbul fondé en 1930. À l'origine orienté vers l'histoire ancienne et l'archéologie, il a ensuite étendu ses activités à la turcologie (linguistique et histoire ottomane en particulier). Il a commencé à s'ouvrir au contemporain à la fin des années 1980, notamment avec la mise en place d'un Observatoire Urbain d'Istanbul (OUI). En 1994, l'IFEA a créé un Centre d'études caucasiennes. En 2003, ce centre s'est délocalisé à Bakou où l'IFEA possède désormais une antenne, installée au sein de l'Ambassade de France en Azerbaïdjan. En 2005 a été mis sur pied un Observatoire de la vie politique turque (OVIPOT). L'IFEA fait partie du réseau des vingt-sept instituts de recherche en sciences humaines et sociales dépendant de la Sous-Direction de la coopération scientifique, universitaire et de la recherche du Ministère des Affaires étrangères. Les études y concernent un vaste territoire, qui s'étend des confins orientaux de l'Europe aux abords de l'Asie centrale. Elles s'inscrivent dans une chronologie longue, allant de la préhistoire aux grands Empires, et de la naissance des États-nations aux redéfinitions identitaires d'aujourd'hui.

    C'est dire que l'IFEA offre un profil très diversifié, propice aux échanges entre disciplines : les sciences humaines et sociales (anthropologie, démographie, géographie, histoire, sociologie, science politique et économique, voire musicologie) y voisinent avec les techniques de l'archéologie et du classement et de l'analyse des textes écrits. Établissement à compétence régionale, l'Institut développe des programmes couvrant le Caucase et les Balkans. En règle générale, ses activités sont conduites en coopération avec d'autres centres, français, européens ou locaux. Cette politique de coopération se traduit par l'intégration de membres de l'IFEA dans des équipes turques, et par l'accueil à l'IFEA de chercheurs turcs ; par la programmation de conférences, séminaires et colloques, la publication d'ouvrages largement ouverts à l'expertise locale, la mise en chantier de projets faisant intervenir des spécialistes de diverses nationalités. À côté de ses activités propres, l'IFEA contribue à la formation des jeunes chercheurs. Il leur propose des services variés : hébergement, soutien logistique aux missions, rôle d'interface avec leurs partenaires locaux, bibliothèque et documentation.

    Pôle Archéologie

    Centre de recherche et appareil de soutien aux acteurs français de l’archéologie en Turquie, l’IFEA a remis l’archéologie au cœur de ses activités de recherche en revenant au centre du dispositif de la recherche archéologique française en Turquie. Poursuivant le double objectif d’élargir nos collaborations avec des partenaires turcs et étrangers tout en offrant une visibilité accrue des recherches auprès de nos collègues et partenaires, le Pôle Archéologie s'attache tout particulièrement à mettre sur pied un réseau pérenne des IFREs de l’Est méditerranéen, sur la base de programmes communs de recherche.

    Pôle d'Études d'Histoire ottomane et turque

    Les études du Pôle Études d’histoire ottomane et turque sont vouées à l’amélioration des connaissances et des savoirs sur le fonctionnement et les particularités de la société ottomane et turque.

    Les travaux couvrent ainsi l’ensemble de la période ottomane, depuis ses origines jusqu’à la fin de l’Empire ainsi que les premières décennies de la République turque jusqu’à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

    Pôle d'Études Contemporaines

    Avec son Observatoire Urbain d'Istanbul (OUI), l'IFEA étudie l’urbanisme, le patrimoine, les politiques de la ville et les mobilités.
    Son Observatoire de la Vie Politique Turque (OVIPOT) et son Observatoire du Caucase analysent les évolutions récentes en Turquie, au Caucase et dans la région de la mer Noire.
    Enfin, il développe des programmes de recherche sur les productions culturelles contemporaines (XIXè –XXIè siècles).
    Directeur: Jean-François Pérouse This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

    Adresse :
    Institut Français d'Études Anatoliennes
    Palais de France
    Nur-i Ziya Sokak, 10 P.K.54
    TR-34433
    Beyoğlu - Istanbul
    TURQUIE
    Email :This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

    Téléphone : +90 (0212).244.17.17

    Fax : +90 (0212).252.80.91
  • Gilles Authier - Les "Juhuro" et le "juhuri" : les Juifs du Caucase de l'Est et leur langue : 25/10/2011

    Gilles Authier (IFEA - Observatoire du Caucase)

    Présentation de son ouvrage sur le judéo-tat,
    "Le juhuri ou "judéo-tat", langue iranienne du Caucase de l'Est"

    le mardi 25 octobre 2011 à 18h30 à l'IFEA
    Intervention en français

  • Gilles Authier - "Juhuro" ve "juhuri": Doğu Kafkasya Yahudileri ve dilleri: 25/10/2011

    Gilles Authier (IFEA - Kafkasya Gözlem Merkezi)

    Judeo-Tat dili üzerine olan kitabının tanıtımı 
    "East Caucasian languages : general typological features and some oddities"
    25 Ekim Salı 2011'de, IFEA'da, saat 18:30'da,
    Sunum dili Fransızca'dır.

  • Gilles Authier - East Caucasian languages : general typological features and some oddities : 26/10/2011

    Gilles Authier (IFEA - Observatoire du Caucase)

    Conférence sur les langues caucasiennes,
    "East Caucasian languages : general typological features and some oddities"

    le mercredi 26 octobre 2011 à 13h à l'Université Boğaziçi (dépt Linguistique)
    Intervention en anglais.

  • Gilles Authier - East Caucasian languages : general typological features and some oddities : 26/10/2011

    Gilles Authier (IFEA - Kafkasya Gözlem Merkezi)

    Kafkas dilleri konferansı,
    "East Caucasian languages : general typological features and some oddities"
    26 Ekim Çarşamba 2011 saat 13:00'de, Boğaziçi Üniversitesi'nde 
    Sunum dili İngilizce'dir.

  • Gözlem Merkezlerinin Tanıtımı (güncel değil)

    İstanbul Şehri Gözlem Merkezi | Türk Siyaseti Gözlem Merkezi | Kafkasya Gözlem Merkezi

    IFEA Gözlem Merkezleri koordinasyonu Élise Massicard
     tarafından yapılan Güncel Çalışmalar kapsamında yer alır.

    Kafkasya Gözlem Merkezi IFEA'nın Bakü'de şubesidir.

    İstanbul Şehri Gözlem Merkezi (OUI)

    Araştırma konusu İstanbul megapolünün, ülkenin kalbi, ekonomik, toplumsal ve siyasal değişimlerin laboratuvarı, Türkiye’nin adeta küçük bir modeli olması, İstanbul Şehri Gözlem Merkezi'ni enstitü bünyesinde günümüz Türkiye’si üzerine gerçekleştirilen araştırmaların önemli bir odağı haline getirmekte. Merkez, bir bilgi, belge, kaynakça ve harita toplama birimi olarak çalışmalarını sürdürürken bir yandan da Avrupa ve Türkiye arasında bir buluşma noktası işlevini üstlenmekte. Merkez önecelikle İstanbul'un metropolleşmesine eşlik eden oldular üzerine eğilmekte (kentsel gelişme, çevre, taşınmazlar, siyasi ve ekonomik yaşam, kültür politikaları). Hem bir bilgi ve belge merkezi hem de kaynak ve harita merkezi olarak işleyen OUI hem bir araştırma hem de araştrmanın değerlendirildiği bir merkezdir. 

    Bir Belge ve Kaynak Merkezi

    Merkezde haritalar, fotoğraf koleksiyonları, tematik dosyalar, istatistikler ve çeşitli kitap ve süreli yayınlar bulunmakta. Bünyesinde barındırdığı harita ve planlar –1/500’den 1/500 000 ölçeğine kadar– Osmanlı ve Cumhuriyet dönemlerinin yanı sıra günümüz Türkiye’si ve İstanbul’unu da kapsamakta. Basında çıkan haberlerin yer aldığı tematik dosyalar ve OUI kütüphanesi düzenli olarak güncellenmekte. Bazı belgelere internetten de ulaşılabilmekte (istatiksel bilgiler, araştırma programları sonuçları, staj araştırma ve raporları, konferans ve kolokyum belgeleri,etc.)

    Bir Buluşma Noktası

    Merkez, İstanbul’la ilgilenen araştırmacı ya da çeşitli iktisadi aktörlere danışma ve rehberlik hizmeti sunmakta; istenildiği takdirde, ilişkiye geçilmesi gereken olası muhatapları da belirleyebilmektedir (kurumsal ve akademik muhataplar, iktisadi aktörler, meslek odaları, vakıf ve dernekler). Böylelikle merkez, İstanbul çevrelerine yabancı ve Türkçe bilmeyenler için bir tür aracı işlevini görmektedir. Araştırma ve danışma programları kapsamında çeşitli Avrupa kurumlarıyla (UE, CoE, OCDE, vs.) işbirliği geliştirilmiştir. 

    Bir Araştırma ve Değerlendirme Merkezi

    Ve tabii ki bir araştırma merkezi... Bünyesindeki araştırmacıların kendi çalışmaları bir yana, merkez çeşitli kurumlarla –özellikle Doğu ve Güney Akdeniz’deki diğer şehir gözlem merkezleriyle– ortaklaşa çalışarak bölge kentlerindeki güncel değişimleri belirlemeye yönelik programlar geliştirmektedir.

    İletişim:

    This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

    Türk Siyaseti Gözlem Merkezi

    2005 yılı Mart ayında Fransız Anadolu Araştırmaları Enstitüsü, çağdaş Türkiye'nin siyasi sosyolojisi üzerine araştırmalarını genişletmek ve bu ülkeye artan ilgi kapsamında ortaya çıkan sorulara cevap verebilmek amacıyla Türk Siyaseti Gözlem Merkezi'ni (OVIPOT) kurdu. OVIPOT'un birincil hedefi Türk siyaseti sosyolojisi araştırmaları yapmaktır (hem kamu girişimleri ve kurumsal boyutlarıyla, hem de toplumsal seferberlik ve partizan örgütler boyutuyla) ama aynı zamanda bu çalışmaları Türkiye'nin Avrupa Birliği'ne üyeliğine bağlı dinamiklerle ilişkilendirmektir. OVIPOT hem bir araştırma ve araştırmanın değerlendirildiği yer, bir bilgi ve belge merkezi hem de araştırmacıların ağırlandığı ve yetiştirildiği bir merkez olarak işlemektedir. Tüm bu etkinlikleri kapsamında OVIPOT Türkiye ile Fransa ve daha geniş anlamda  Akdeniz ve Avrupa araştırma camialari arasında bir köprü olmayı hedeflemektedir. 
    OVIPOT, CNRS'te araştırma sorumlusu ve IFEA araştırmacısı Elise Massicard'ın sorumluluğundadır.

    Bir Araştırma Merkezi

    Üyelerinin yaptığı çalışmalar dışında, OVIPOT araştırma programlarına katılmakta,bilimsel aktiviteler düzenle ve daha genel olarak da kendi araştırma konuları üzerine çalışan Türk ve Avrupa bilimsel kurumları arasındaki alışverişi destekler.

    Belge ve Kaynak Merkezi

    OVIPOT, Türkiye üzerine sosyal bilimler alanında çalışana araştırmacılara ve uzmanlara yönelik olarak internet sitesini belge, analiz ve bilgilerle beslemektedir (Türk siyasi sistemi üzerine sentezler, staj araştırma ve raporları, kolokyum ve konferans belgeleri, vs.) OVIPOT aynı zamanda çağdaş Türkiye konularında IFEA kütüphanesinin zenginleştirilmesine katkıda bulunmaktadır.

    Son olarak, OVIPOT, Çağdaş Türkiye'nin tanınmasına faydalı internet bağlantılarından oluşan bir liste sunmaktadır ve Hypothèses üzerinde Türk siyaseti üzerine bir blogu vardır.

    Bir karşılama ve eğitim merkezi

    OVIPOT, Türk siyaseti ve Türkiye’nin Avrupa Birliği’ne üyeliği konularıyla ilgilenen doktora öğrencilerinin ve araştırmacıların buluştuğu bir merkezdir. Burada staj yapabilmek için staj yapmak bağlantısını tıklayın.
    OVIPOT, “Çağdaş Türkiye” üzerine bir seminer düzenlemektedir. “Erasmus” öğrenci dolaşımı çerçevesimnde Avrupa’dan gelen üniversite öğrencilerine yönelik olan bu seminer IFEA stajyerlerine ve konuyla ilgili herkese de açıktır.

    Kafkasya Gözlem Merkezi

    Statü ve tarihçe
    Merkez, Eylül 2002’de Fransa Dışişleri Bakanlığı’nın inisiyatifiyle IFEA ve Azerbeycan’daki Fransa Büyükelçiliği arasındaki bir işbirliği kapsamında kuruldu. Bakü Şubesi, IFEA’ya Kafkasya üzerine daha yakından bilgi aktarabilmek için şubenin ilk sorumlusu Bayram Balcı bu şehre yerleşmesiyle Kasım 2003’te etkinliklerini başlattı. Merkezin ikinci sorumlusu Thorniké Gordadzé, Ağustos 2010’da Gürcistan Dışişleri Bakanı yardımcısı olabilmek için görevi bıraktı. Merkez 1 Eylül 2011’de Inalco’da doçent, dilbilimci Gilles Authier’nin sorumluluğunda yeniden açıldı.

    Bakü şubesinin Hazar Denizi ve Karadeniz, Kuzey ve Güney Kafkasya, İran’ın kuzeyi ve Yakın Doğu Kafkas diasporaları arasındaki geniş alanı kapsayan bölgesel bir misyonu vardır. Bakü şubesi bir araştırma oluşumu olduğu gibi Fransa ve Azerbeycan arasında sosyal bilimlerde ilişkilerin geliştirilmesini hedefleyen bir merkezdir. 

  • Habitat F. Braemer 3-03-2010

    cabane.jpgCes séminaires se penchent sur une question qui a fortement intéressé les érudits depuis Vitruve en passant par J.-J. Rousseau : l’habitation. Cette question sera abordée à partir des données archéologiques allant du Néolithique au Moyen Age. Nous avons pris le parti de nous focaliser sur les sites de la périphérie pour enrichir les comparaisons avec l’Anatolie.

     

    Le Mercredi 3 Mars 2010 à 17h30

     

    Dr.Frank Braemer

    Directeur de recherche CNRS

    Living in the steppe in the 4th and 3rd millenniums: houses, villages and towns in pastoral context of Southern Syria

     

  • Habitat I. Caneva 3-02-2010

    cabane.jpgCes séminaires se penchent sur une question qui a fortement intéressé les érudits depuis Vitruve en passant par J.-J. Rousseau : l’habitation. Cette question sera abordée à partir des données archéologiques allant du Néolithique au Moyen Age. Nous avons pris le parti de nous focaliser sur les sites de la périphérie pour enrichir les comparaisons avec l’Anatolie.

     

    Le Mercredi 3 février 2010 à 17h30

     

    Prof. Dr.Isabella Caneva

    Université de Lecce

    The desert villagers. Prehistoric settlements in Central Sudan from 6000 BC to the 3rd century AD.

  • Habitat J-C Bessac 19-01-2010

    Le 19 janvier 2010 à 17h30.

    Jean-Claude Bessac

    L’outillage du travail de la pierre entre Orient et Occident

    Stone working and tools, between East and West

    Ces séminaires se penchent sur une question qui a fortement intéressé les érudits depuis Vitruve en passant par J.-J. Rousseau : l’habitation. Cette question sera abordée à partir des données archéologiques allant du Néolithique au Moyen Age. Nous avons pris le parti de nous focaliser sur les sites de la périphérie pour enrichir les comparaisons avec l’Anatolie.

    Vidéo-conférence

     

  • Harita Atölyesi'nin Tanıtımı

    İstanbul Şehir Gözlem Merkezi ve IFEA Harita Atölyesi’nin birincil misyonu IFEA’nın yüzlerce orijinal ve çoğaltılmış (kağıt ve dijital olarak) harita koleksiyonunu yönetmektir (restorasyon, halkın kullanıma sunma, değişim politikası). Kağıt harita fonunun bir katalogu mevcuttur ve en değerli belgeler restorasyondan sonra kullanılabilmesi için dijital ortama aktarılmıştır.

    İstanbul ve Türkiye üzerine olan dijital plan ve haritalardan oluşan bir veri bankası oluşturulmaktadır. Harita Atölyesi Coğrafi Bilgi Sistemi’ne (CIS) sahiptir. Harita Atölyesi kendi araştırmacılarına olduğu kadar genel olarak İstanbul ve Türkiye üzerine çalışan araştırmacılara hizmet sağlamaktadır (istatiksel ya da diğer verilerden yola çıkarak tematik haritaların oluşturulması). CIS sistemiyle bir bilgi ve belge merkezi olan OUI’de toplanan bilgilerin düzenli ve kolay bir şekilde güncellenmesi sağlanarak, coğrafi araştırma yapanlara güncellenmiş ve kalıcı bilgiler sunulmasını sağlar. Harita atölyesi son dönemlerde gerçekleştirilen Türkiye ve İstabul harita fonlarından yola çıkarak tematik haritalar gerçekleştirebilmekte ve nümerik olarak orijinal çalışma elgeleri sunmaktadır (CD’ye taranmış eski ya da yeni haritalar).

    russe istanbul s

    Harita Atölyesinin Yayınları :

    CDROM "L'atlas électronique de la croissance d'Istanbul du XVIIIème siécle à nos jours" (version Française 30 juin 2005 - version Turque et Anglaise à paraitre en 2010)
    CDROM "Atlas de l'Empire Ottoman" - Hellert - MMSH - CNRS et IFEA 2007
    "Les plans d'assurance-incendie de Charles Edouard Goad (Istanbul)", Mairie d'Istanbul / ifea - 2008, livre grand format
    CDROM "Atlas Kiepert d'Asie Mineure" - en cours de publication 2009/10, MMSH - CNRS et IFEA

    pochette atlas

  • Harp ve Sulh

    Dejanirah Couto (ed.),
    Harp ve sulh, Avrupa ve Osmanlılar
    , Kitapyayınevi IFEA Fondation Calouste Gulbenkian, 2010 Tarih ve Coğrafya Dizisi, ISBN : 978-605-105-061-4

    À l’heure où  l’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne  demeure un enjeu  important, il ne semble pas inutile de rappeler la place que son formidable ancêtre, l’Empire ottoman, a occupé dans l’histoire des nations européennes à l’époque moderne et contemporaine. De la conquête d’Istanbul jusqu’au traité de Lausanne de 1923, l’Empire, placé stratégiquement au carrefour de plusieurs civilisations, fut un enjeu capital pour l’Europe occidentale et  pesa de tout son poids dans les relations entre l'Europe et le monde asiatique.
  • Harun Taşkıran The Acheulean Culture in Anatolia 27-01-2010

    Le Mercredi 27 janvier à 17.30

    Pr. Dr. Harun Taşkiran
    Ankara Üniversitesi Dil ve Tarih-Coğrafya Fakültesi Arkeoloji Bölümü

    The Acheulean Culture in Anatolia
    La culture acheuléenne en Anatolie

  • HISTOIRE - l'Équipe


    Responsables

    Işık TAMDOGAN est responsable de la section Histoire depuis septembre 2010.

    Thématiques de recherche :
    • l'appartenance locale et ses droits dans les villes ottomanes du XVIIIème siècle
    • la violence et résolution des conflits à travers le compromis (sulh)
    • l’analyse de la société ottomane à travers les réseaux relationnels
    • fonctionnement des instances judiciaires dans la société ottomane

    Juliette DUMAS doctorante MAE : Histoire ottomane. Les princesses ottomanes, Histoire des femmes et du genre. Histoire politique.

     

    Doctorants

    Nicolas ELIAS (Tübitak) : ethno-musicologie.

    Anaïs LAMESA (Tübitak) : économie de la construction, techniques rupestres, histoire de l'art et archéologie byzantins.

    Loubna LAMRHARI (allocataire de recherche du ministère de la Défense) : histoire contemporaine (XIXe-XXe) ; histoire sociale de l'armée ottomane et turque (fin de l'Empire ottoman et première période républicaine) ; histoire sociale de l'armée française (IIIe République) ; histoire et mémoire ; muséologie militaire.

    Dilek SARMIŞ (MAEE) : Philosophie et psychanalyse dans la Turquie moderne Thèmes de recherche : Histoire de l’empire ottoman, Turquie républicaine, histoire de la philosophie, réception des idées philosophiques, disciplinarisation et institutionnalisation de la philosophie.

    Chercheurs associés

    Nora ŞENI directeur de l'IFEA : Histoire contemporaine (XIXe-XXe siècles). Philanthropie, mécénat, équipements et politiques culturelles ; villes, acteurs, usages ; femmes et minorités religieuses dans la ville ottomane, relations entre Europe et Empire ottoman/Turquie républicaine, Juifs de Turquie et de l’Empire ottoman.

    Fabio Alberto AMBROSIO : Histoire ottomane. Histoire des religions, mystique ; confréries ; communauté latine.

    Musa ÇİMEN : Histoire ottomane (XVIIIe-XIXe siècles). Histoire des sciences ; médecine.

    Pınar DOST NIYEGO : Histoire de la Turquie républicaine. Seconde guerre mondiale, politique extérieure.

    Anastasia FALIEROU : Histoire ottomane (XIXe-XXe siècles). Vêtement, femmes et minorités religieuses dans la ville ottomane.

    Sinan KUNERALP : Histoire ottomane (XIXe-XXe siècles). Diplomatie, politique extérieure.

    Noémi LEVY : Histoire ottomane (XIXe-XXe siècles). Ordre public ; forces de l'ordre et violence dans les villes ottomanes.

    Laurent MALLET : Histoire contemporaine. Minorités et nationalisme ; Juifs de Turquie et de l’Empire ottoman.

    Rinaldo MARMARA : Histoire ottomane. Communauté latine, congrégations catholiques, relations entre le Vatican et l'Empire ottoman, guerres de l'Empire ottoman (XIXe-XXe siècles) .

    Lisa MONTMAYEUR DEHEURLES : migrations, culture, mémoire dans les Balkans ; échange de population de 1923-1924 ; minorités et nationalisme ; rapprochement gréco-turc.

    Nikos SIGALAS : Histoire ottomane et balkanique (XVIIIe-XXe siècles) ; construction de la notion d'Etat ; violence sur les populations dans les Balkans ; minorités et nationalisme ; rapprochement gréco-turc.

    Alexandre TOUMARKINE Histoire contemporaine (XIXe-XXe siècles). Migrations ; mer Noire ; Ordre public et violence ; histoire sociale des guerres ; naissance de la psychiatrie dans l'Empire ottoman ; mouvement ouvrier ; rapprochement gréco-turc.

     

    Possibilités d'accueil

    L’IFEA accorde 2 types de bourses : bourses d'aide à la mobilité et bourses de courte durée

    • BAM : la campagne 2011-2012 est close
    • BCD : la campagne 2011 est close
    L'IFEA accueille également des étudiants bénéficiant de bourses TÜBİTAK
    Effectuer un stage de courte durée (n'excédant pas 2 mois) est également possible, et ce tout au long de l'année. Les stages ne sont pas rémunérés.
    Les candidats sont invités à adresser leur curriculum vitae accompagné d'une lettre de motivation précisant le cadre dans lequel s'inscrit ce projet de stage ainsi que les dates envisagées.L'adresse de contact est ifea.istanbul(at)gmail.com
  • Histoire - Liens


    1.Centre de recherches et instituts partenaires

      Centre d’Etudes Turques, Ottomanes, Balkaniques et Centrasiatiques (Cetobac) de l’EHESS

      http://cetobac.ehess.fr/


      Institut d’Etudes de l’Islam et des Sociétés du Monde Musulman (IISMM) de l’EHESS

      http://iismm.ehess.fr/


      Collège de France – Histoire Turque et Ottomane

      http://www.college-de-france.fr/default/EN/all/his_tur/index.htm


      Institut Français du Proche Orient

      http://www.ifporient.org/


      Orient Institut Istanbul

      http://www.oidmg.org/istanbul/index_tr.html


      Orient Institut Beirut

      http://www.orient-institut.org/English/index.aspx?pageid=417



      2.Universités d’Istanbul

        Département d’histoire de l’université de Boğaziçi

        http://hist.boun.edu.tr/


        Département d’histoire de l’université de Sabancı

        http://hist.sabanciuniv.edu/


        Département d'histoire de l'Université de Bilgi

        http://history.bilgi.edu.tr/


        Université de Galatasaray

        http://www.msgsu.edu.tr/msu/pages/551.aspx



        3.   Archives et bibliothèques

        Archives et manuscrits de la Bibliothèque Nationale de France (BNF)

        http://archivesetmanuscrits.bnf.fr/cdc.html#


        Archives du College de France

        http://www.college-de-france.fr/default/EN/all/ins_bib/archives.htm



        4. Aide à la recherche

          Catalogue interbibliothèques d’Istanbul

          http://libris.bahcesehir.edu.tr/yordamtk.htm


          Catalogue de la bibliothèque de l’IFEA

          http://85.105.93.101/yordam.htm


          Catalogue de la BNF

          http://www.bnf.fr/fr/collections_et_services/catalogues.html



        1. HISTOIRE - Présentation

          La richesse de l’histoire turque, de la période byzantine à la République en passant par l’empire Ottoman justifie l’importance accordée aux études historiques au sein de l’IFEA.

          Situé au troisième étage du bâtiment de l’IFEA, le groupe histoire constitue un lieu d’accueil et de recherches et un pôle de diffusion des savoirs.

           

          Centre de documentation

          La bibliothèque de l'IFEAmet de nombreux ouvrages à disposition des visiteurs dans des salles spécialisées par thème et par époque : histoire byzantine, études turques et ottomanes, Caucase et Asie Centrale…

          Parmi les fonds disponibles, le fonds Yérasimosconstitué de près de 600 ouvrages et périodiques spécialisés sur la décennie 1912-1922 dans l’Empire ottoman fut rassemblé par Stéphane Yérasimos en vue d’étudier cette période à une échelle régionale, en incluant les Balkans et le Caucase. Un des intérêts majeurs de ce fonds réside dans le fait qu’il  permet aux enseignants, chercheurs et étudiants de consulter une grande quantité de textes de voyageurs écrits en langue turque et grecque portant sur la guerre de 1919-1922.

          Certains des ouvrages conservés remontent au 18e siècle.

           

          Accueil et recherches

          Le groupe Histoire de l’IFEA constitue un pôle d’accueil des chercheurs et des étudiants à Istanbul. L’IFEA est un lieu de recherche en histoire pour des doctorants, des post-doctorants, des chercheurs boursiers pour de longues ou de plus courtes durées. De plus, des stagiaires Turcs, Français, ou d’autres nationalités sont accueillis tout au long de l’année au sein du groupe Histoire de l’IFEA.

           

          Diffusion des savoirs

          L’IFEA a pour vocation d’être un pôle de diffusion des savoirs historiques à Istanbul.

          Pour l'année 2010-2011, l'équipe Histoire de l'IFEA prévoit un séminaire transversal, en collaboration notamment avec les autres sections de l'IFEA, sur le thème de la violence.

          Par ailleurs, trois autres séminaires, ouverts à tous, seront organisés au cours de l'année 2010-2011. Ils porteront sur l’histoire byzantine, l’histoire maritime en Méditerranée à l’époque moderne et l’histoire urbanistique.

          D’autres rendez-vous seront organisés sous la forme d’ateliers réservés aux étudiants et chercheurs spécialistes.

           

          Publications

          Le groupe Histoire de l’IFEA est aussi actif concernant la publication de livres ou d’articles.

          Sur ce dernier point, la collaboration avec la revue turqueToplumsal Tarihdonne lieu à de fréquentes publication d'articles de chercheurs de l'IFEA dans ce mensuel spécialisé dans les études historiques.


        2. Historique de l'IFEA 1929-1989

          Dans un rapport daté du 21 mai 1929 et adressé au ministre des Affaires étrangères, René Dussaud, conservateur en chef du département des Antiquités orientales du Musée du Louvre, constatait qu'à cette date, il n'y avait plus de mission archéologique française en Turquie pour poursuivre la tradition de celles qui s'y étaient succédé au cours du XIXe siècle. De retour d'Ankara où il avait eu des entretiens dans les milieux officiels turcs et français, il suggérait de développer les recherches dans deux directions : les antiquités islamiques et les antiquités proprement anatoliennes. Il proposait en outre au ministre la création d'un Institut installé dans les locaux de l'ancienne ambassade de France près la Sublime Porte. Cet Institut, écrivait-il, "devait être pour nos jeunes savants la porte de l'Anatolie", les préparant à l'exploration "que cette dernière réclame dans tous les domaines".

          Ce projet prit corps et, le 26 mars 1930, l'ambassade de France à Ankara adressa une note à ce sujet au ministère des Affaires étrangères de Turquie qui donna rapidement son accord pour la création de l'Institut Français d'Archéologie. Cet Institut s'établit dans le bâtiment de l'ancien drogmanat de l'Ambassade à Istanbul, construit en 1874, et fut inauguré le 1er octobre 1930 par Sébastien Charléty, recteur de l'Académie de Paris. Une note du ministère des Affaires étrangères de Turquie, datée du 28 février 1931 et adressée à l'Ambassade de France, fixa le cadre de l'Institut. 

          Le premier directeur de l'Institut, Albert Gabriel, professeur à l'Université de Strasbourg et auteur de nombreuses publications sur les monuments turcs d'Anatolie, conserva sa résidence permanente en France. Il était assisté d'un comité constitué d'administrateurs et de personnalités scientifiques, spécialistes de l'orientalisme ancien et moderne, de l'archéologie classique et des études byzantines.

          Trois ans après sa création, l'Institut fit paraître sa première publication dans la collection des Mémoires. Celles des Études anatoliennes, puis des Monuments turcs d'Anatolie devaient bientôt suivre. Des pensionnaires scientifiques furent nommés. Ils résidèrent à Istanbul de manière permanente : Edmond Saussey (études turques modernes), Raymond Jestin (études sumériennes), Pierre Devambez (archéologie classique), Emilie Haspels (archéologie classique), de nationalité néerlandaise, Henry Corbin (études iraniennes), Pierre Prost (études turques), et Marcel Colombe (études turques).

          Un chantier de fouilles fut ouvert en 1936 sur le site de Yazilikaya, auquel participèrent P. Devambez, E. Haspels et R. Jestin, avec le concours de Halet Çambel, assistante à l'Université d'Istanbul.

          Au printemps de 1941, Albert Gabriel, que l'invasion de la France avait surpris en Turquie, posa sa candidature au Collège de France et quitta son poste. Au cours de l'été de la même année, Henri Seyrig assura pendant quelques mois la direction de l'Institut, puis rejoignit la France Libre. À son départ, il confia l'Institut à Henry Corbin, demeuré sur place, qui quittera la Turquie pour l'Iran en 1945.

          Albert Gabriel fut renouvelé à cette date comme directeur, toujours sans obligation de résidence. Deux membres scientifiques furent nommés : Robert Mantran, historien de la Turquie ottomane et Henri Metzger, archéologue classique. Ce dernier fut remplacé en 1947 par Xavier de Planhol, géographe. Au début des années 50, les contrats de R. Mantran et X. de Planhol vinrent à terme. Les postes vacants ne furent pas pourvus. Dès lors, l'Institut devait demeurer sans pensionnaires pendant plus d'une décennie.

          En 1950, deux chantiers de fouilles furent ouverts, à Claros et à Xanthos, mais sans rapport direct avec l'Institut, qui ne servit plus que d'étape pour les archéologues.

          En 1956, Louis Robert, professeur au Collège de France, spécialiste d'épigraphie grecque et de géographie historique, fut nommé directeur en remplacement d'Albert Gabriel, qui avait atteint l'âge de la retraite. Il conserva de même sa résidence permanente en France.

          Louis Robert mit un terme aux anciennes collections de publications et les remplaça par la Bibliothèque archéologique et historique de l'Institut Français d'Archéologie d'Istanbul, qui devait compter 28 titres en moins d'un quart de siècle.

          En 1964, Louis Robert fut remplacé par Emmanuel Laroche, professeur à l'Université de Strasbourg, spécialiste des langues et civilisations anatoliennes. Il ne résida pas non plus à Istanbul de manière permanente.

          L'Institut ne comptant plus de pensionnaires scientifiques, Jean-Pierre Sodini, spécialiste d'archéologie byzantine, y fut détaché par le CNRS de 1969 à 1972.

          Onze ouvrages devaient paraître dans la collection de l'Institut au temps de la direction d'Emmanuel Laroche.

          À partir de 1972, Paul Lemerle, professeur au Collège de France, appela à plusieurs reprises l'attention du directeur général des Relations culturelles sur la situation de l'Institut : maison vide, bibliothèque manifestement insuffisante, absence de pensionnaires scientifiques, directeur résidant en France. Il recommandait que, si une solution n'était pas trouvée pour remédier à cet état de choses, la maison soit purement et simplement fermée.

          Au printemps de 1975, il fut décidé que l'Institut aurait désormais un directeur résident et des pensionnaires scientifiques. Un conseil scientifique fut constitué. Lors de sa première réunion, le 5 juillet 1975, il fut décidé de donner à l'établissement l'intitulé nouveau d'Institut Français d'Études Anatoliennes, marquant ainsi la plus large ouverture de ses activités vers l'ensemble des civilisations qui se sont succédé sur le territoire de la Turquie, des périodes les plus anciennes à nos jours. Lors de sa seconde réunion, il élit au poste de directeur Henri Metzger, professeur à l'Université de Lyon II, spécialiste d'archéologie classique, directeur des fouilles de Xanthos et du Létôon. Il nomma d'autre part comme pensionnaires Sylvestre Dupré, archéologue de l'Anatolie ancienne, François Georgeon, historien de la Turquie moderne, et Jean-Marie Carrié, historien de Rome. En 1978, Alain Davesne, archéologue classique, et Francis Joannès, assyriologue, succédèrent à S. Dupré et à J.-M. Carrié. En 1979, Dominique Halbout du Tanney, historienne de l'art ottoman, succéda à F. Georgeon. Serge Sadler fut affecté à l'Institut comme architecte. Michel Coindoz fut nommé pensionnaire la même année.

          Le sous-sol du bâtiment fut aménagé de manière à pouvoir accueillir une réserve de la bibliothèque ainsi qu'un bureau d'architecte. La cour intérieure fut recouverte d'une toiture et transformée en salle de travail.

          Trois rencontres scientifiques eurent lieu à l'Institut au temps de la direction d'Henri Metzger ; en octobre 1977, un colloque sur la Lycie antique (les Actes en furent publiés dans la Bibliothèque... de l'Institut, tome XXVII) ; en septembre 1978, le "Colloque franco-turc d'histoire des institutions" (une partie des communications fut publiée dans les Annales de la Faculté de Droit d'Istanbul, t. XX, VI-47, 1979) ; en octobre 1979, un colloque sur les techniques de laboratoire appliquées à l'étude des céramiques archaïques de l'Anatolie égéenne.

          À partir du tome XXVI, la Bibliothèque... prit le nom de Bibliothèque de l'Institut Français d'Études Anatoliennes.

          Par Henri Metzger (Directeur de l’IFEA de 1975 à 1980)

          Atteint par la limite d'âge, Henri Metzger quitta son poste le 1er octobre 1980. Son successeur fut Georges Le Rider, administrateur général de la Bibliothèque Nationale, qui prit ses fonctions en juillet 1981 : il devait les occuper jusqu'au 30 septembre 1984.

          1981-1984 - par Georges Le Rider

          Au cours du Conseil scientifique de juillet 1981, plusieurs décisions importantes furent prises : le nombre des pensionnaires de l'Institut serait porté de trois à cinq, par l'addition d'un pensionnaire français et celle d'un pensionnaire turc ; le directeur serait assisté d'un secrétaire général ; un architecte VSNA et un photographe seraient affectés à l'Institut dès que possible.

          En octobre 1981, Alain Davesne et Francis Joannès furent nommés chercheurs au CNRS. Ils furent remplacés par Bertrand Lafont, assyriologue, et Nicolas Vatin, turcologue, qui arrivèrent à l'Institut comme Michel Coindoz commençait sa deuxième année. Le poste de quatrième pensionnaire français fut attribué à Michel Balivet, spécialiste de Byzance. A leur tour, Bertrand Lafont et Michel Coindoz quittèrent l'Institut en septembre 1982, le premier pour le CNRS, le second pour un emploi dans le secteur privé. Ils eurent comme successeurs François Déroche, spécialiste des Corans, et Gérard Groc, historien de l'époque contemporaine. Le pensionnaire turc, Ibrahim Çaglar, fut recruté à la fin de 1982 : il préparait lui aussi une thèse sur l'époque contemporaine.

          Serge Sadler, architecte, devint secrétaire général de l'Institut, et le poste d'architecte fut occupé par Olivier Baudon, VSNA. Paul Vesseyre fut recruté comme photographe du milieu de 1982 à la fin de 1983.

          L'arrivée de ces nouveaux membres à l'Institut posa un problème de locaux. Une extension fut accordée dans le Palais de France, où l'Institut disposa de six chambres-bureaux. En outre, des plans furent soumis au Ministère pour la transformation du bâtiment même de l'Institut.

          La bibliothèque, qui se trouvait aussi à l'étroit, fut dotée de rayonnages compacts qui augmentèrent considérablement la capacité de stockage.

          Un effort particulier fut accompli pour développer des actions en commun avec des spécialistes turcs et l'Institut put ainsi présenter un programme scientifique fondé sur une collaboration franco-turque : étude du quartier de Galata à Istanbul, recherche sur la presse de langue française en Turquie sous l'Empire Ottoman et la République, travaux dans les collections des Musées d'Istanbul (Musées archéologiques, Musée de Topkapı, Musée des Arts Turcs et Islamiques), participation à la fouille turque de Domuztepe, etc.

          Plusieurs rencontres et colloques furent organisés : en mai 1982, une réunion présidée par le Professeur Ekrem Akurgal mit au point les possibilités de collaboration franco-turque en matière de recherche ; en mai 1983, fut tenue une "Première semaine juridique franco-turque" ; en mai 1984, deux colloques eurent pour thème, l'un : "La presse de langue française en Turquie" (il fut suivi d'une journée d'études sur le mouvement des "Jeunes Turcs"), organisé en collaboration avec l'École Supérieure de Journalisme de l'Université d'Istanbul. En outre, au cours de l'hiver et du printemps 1983-1984, cinq conférences furent faites en français à l'Institut par des spécialistes turcs.

          Plusieurs expositions furent présentées à Istanbul avec la participation de l'Institut : l'une, notamment, eut lieu dans une salle de la Bibliothèque Süleymaniye, en hommage à la mémoire d'Albert Gabriel.

          1984-1990 - par J.-L. Bacqué-Grammont

          À Georges Le Rider, nommé professeur à l'Université de Paris IV, succéda le 1er octobre 1984 Jean-Louis Bacqué-Grammont, directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique, turcologue et historien de l'Empire ottoman, qui poursuit et développe les activités de l'Institut dans les directions imprimées par ses devanciers.

          À la fin de 1989, on peut brosser de l'Institut le tableau qui suit.

          Missions

          L'Institut est l'un des 21 instituts et centres de recherches français à l'étranger dépendant de la Sous-Direction des Sciences Sociales et Humaines de la Direction Générale des Relations Culturelles, Scientifiques et Techniques du Ministère des Affaires Étrangères.

          L'Institut est un établissement d'accueil et de recherche pluridisciplinaire, dont le domaine d'activité s'étend, chronologiquement, de la préhistoire à l'époque contemporaine, géographiquement au territoire de la République de Turquie en tout cas, d'une manière générale au monde ottoman, voire turc, là où n'est pas déjà implanté un institut français analogue.

          À côté des programmes de recherche personnels de ses membres, l'Institut développe ses propres programmes, ponctuels ou permanents, seul ou en collaboration avec d'autres institutions scientifiques françaises, turques ou de pays tiers. Ces programmes peuvent concerner des études sur le terrain (reconnaissances, prospections) ou porter sur la constitution de banques de données, grâce à l'équipement informatique performant dont il s'est peu à peu doté. Dans ce dernier domaine, les principaux axes de recherche sont, pour l'Antiquité, la numismatique grecque et romaine, pour les études turques, les cimetières de l'époque ottomane envisagés des divers points de vue de l'épigraphie, de l'histoire des institutions, de la société, de l'art et de l'urbanisme.

          Le bilan de l'activité et les projets de l'Institut à court ou moyen terme sont soumis annuellement au contrôle d'un Conseil scientifique présidé par le Sous-Directeur des Sciences Sociales et Humaines et auquel participent un représentant du Centre National de la Recherche Scientifique et un représentant de la Direction de la Recherche et des Études Doctorales du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. En 1989, les membres du Conseil Scientifique sont :

          • M. Louis BAZIN, professeur à l'Université de Paris III, directeur d'études à l'École pratique des Hautes Études. Turcologue.
          • Mme Marie-Claire CAUVIN, directeur de recherche au CNRS. Préhistorienne.
          • M. Gilbert DAGRON, professeur au Collège de France. Byzantiniste.
          • M. Paul GARELLI, membre de l'Institut, professeur au Collège de France. Assyriologue.
          • M. Christian LE ROY, professeur à l'Université de Paris I, chef de la mission archéologique de Xanthos-Létoon.
          • M. Robert MANTRAN, professeur honoraire à l'Université de Provence. Ancien pensionnaire de l'IFÉA. Historien de l'Empire ottoman.
          • M. Olivier PELON, professeur à l'Université de Lyon II, chef de la mission archéologique de Porsuk.
          • M. André RAYMOND, professeur à l'Université de Provence. Historien des provinces arabes de l'Empire ottoman.
          • M. Jean-Pierre SODINI, professeur à l'Université de Paris I. Ancien membre scientifique de l'IFÉA. Archéologue.
          • M. Jacques THOBIE, professeur à l'Université de Rennes II. Historien de l'économie et de la société en Turquie et au Moyen-Orient.

          Depuis 1985 est greffée sur l'Institut une formation du CNRS, le Groupe de Recherche no. 736, "Société, architecture et urbanisme en Turquie", composé d'architectes, d'urbanistes, d'historiens et de sociologues français, turcs et de pays tiers, qui poursuivent des recherches sur les formes traditionnelles de l'habitat et l'histoire du développement urbain en Turquie.

          En 1988 a été créé au sein de l'Institut une nouvelle structure, l'Observatoire Urbain d'Istanbul, calqué dans son principe sur l'exemple très encourageant de l'Observatoire Urbain du Caire Contemporain, expérimenté au Centre d'Études et de Documentation Juridique et Sociale (CEDEJ) du Caire. Cet Observatoire Urbain dépend à la fois du Ministère des Affaires Étrangères et du Bureau de la Recherche Architecturale au Ministère de l'Équipement et du Logement. Il a pour mission de constituer un fonds de documentation (cartes, plans, photographies, livres et périodiques) sur l'évolution urbaine d'Istanbul et d'autres villes de Turquie. Mais aussi d'agir comme un organisme de liaison entre équipes et chercheurs de tous pays travaillant dans ce domaine. Un chercheur permanent est affecté à l'Observatoire Urbain et a, entre autres tâches, celle d'assurer la publication d'un bulletin de liaison semestriel.

          D'une manière générale, la vocation de l'Institut est de promouvoir les études anatoliennes par les recherches qui sont poursuivies en son sein ou avec sa collaboration, l'organisation de rencontres scientifiques (de la table ronde au congrès international), de conférences et d'expositions, par des publications et en contribuant à la réalisation de missions de spécialistes turcs en France et français en Turquie.

          Texte écrit par Jean-Louis Bacqué-Grammont

          Voir aussi le Courrier de l'IFEA rédigé sous l'initiative de Paul Dumont en mars 2000 faisant l'état des lieux des projets scientifiques en cours et de l'équipe de chercheurs en place (cliquez ici).

        3. Historique de la bibliothèque

          {pgslideshow id=25|width=500|delay=3000|image=L}
          La bibliothèque de l'IFEA créée en 1931 abrite divers fonds documentaires qui s’élèvent au début de l’année 2014 à environ 40 000 ouvrages dont 700 périodiques. Ces fonds ont été constitués au fur et à mesure des acquisitions souhaitées par les directeurs et les chercheurs de l’Institutauprès de célèbres libraires-éditeurs comme Klincksieck ou De Boccard (voir les exemples d'anciennes factures ci-dessus) mais aussi grâce à de nombreux dons à l’instar de ceux de Jean-Pierre Thieck ou de Stéphane Yerasimos.

          La bibliothèque possède une importante collection d’ouvrages consacrés à l’Archéologie en Asie Mineure mais aussi depuis les années 1970 et sous l’impulsion du directeur Henri Metzger à l’histoire de l’Empire ottoman et de la Turquie contemporaine. La bibliothèque comporte une importante collection d’ouvrages consacrés aux études byzantines, balkaniques ou encore à l’art et l’architecture turcs. Au début des années 1990, un certain nombre de volumes disséminés dans la bibliothèque ont été décotés et rassemblés sous une nouvelle cote 'AOC' (Observatoire d'Asie centrale). C'est à la meme période que la bibliothèque met en place un système d'échanges avec différentes institutions et universités. Grace à ses doubles, mais surtout grace à ses propres publications, l'IFEA possède un instrument privilégié pour l'acquisition de nouveaux volumes. Les échanges de livres se font avec la Turquie mais aussi avec l'Europe, l'Afrique, les Etats-Unis, le Yemen et depuis le début des années 2010 avec la Chine et le Japon.

          La bibliothèque possède également un fonds d’une grande richesse réunissant desrécits de voyages qui rassemble 300 titres dont certains remontent au XVIIIe siècle et de nombreux guides touristiques qui sont une source précieuse pour la connaissance de la Turquie et d’Istanbul tout au long du XXe siècle.La bibliothèque possède enfin une salle de cartographie comportant des anciens plans et cartes de la ville ainsi que de nombreux ouvrages (environ 1500) portant sur la ville d’Istanbul et d’autres villes de Turquie.

           

          Biblio compactus 

          En 1986, elle se dote de rayonnages compacts qui augmentent considérablement sa capacité de stockage.

          Ce nouveau compactus abrite environ 700 revues et 10 000 numéros.

           

          Au début des années 2000, se met en place le projet d’informatisation de la bibliothèque. Il sera désormais possible de consulter le catalogue de la bibliothèque depuis des postes situés à l’extérieur.

          En 2013, les plafonds de l'ancienne salle du fonds "Caucase et Asie Centrale" ont été restaurés et la salle des Compactus qui souffrait de diverses infiltrations a été enfin assainie. La terrasse située au-dessus a par là-même été rendue plus étanche, présentable. Pour l'agrément général elle a même été savamment végétalisée sur les conseils d'une chercheuse connaisseuse.

           

          2012 11 Plafond avant

          Salle "Observatoire D'Asie Centrale" avant réparation
          (nov. 2012)

          photo

          Salle "Observatoire D'Asie Centrale" rénovée

           

          Aujourd’hui, la bibliothèque est divisée en 9 salles (voir le plan) et est ouverte au public du lundi au vendredi de 9h à 17h.

          Chaque mois, un chercheur de l’Institut propose un présentoirthématique ou géographique attaché à ses propres recherches.

          En 2014, l’IFEA lance une campagne de parrainage afin de préserver son patrimoine en tant qu'institution et de restaurer des documents anciens et précieux conservés à la bibliothèque.

          En plus de la bibliothèque, l’IFEA abrite un autre fonds documentaire (numérique et papier) relié à l’Observatoire Urbain d’Istanbul.

        4. Hizmetler (güncel değil)

          IFEA'ya hoşgeldiniz ! Burası sizin de eviniz. Aşağıdaki bilgiler buradaki konaklamanızı kolaylaştırmayı ve daha hoş kılmayı amaçlıyor.

          İç yönetmelik | Hizmetler | Ücretler | Kütüphane kullanımı

          Fransız Sarayı nedir?
          Fransız Sarayı bünyesinde bulunan IFEA güvenlik kurallarının geçerli olduğu diplomatik bir alandır. Bu nedenle, tüm ziyaretçilerin önceden güvenliğe haber verilmesi ve güvenlik görevlileri tarafından gerçekleştirilen  kontrollere uymaları gerekmektedir; her türlü gönderinin güveliğe haber verilmesi gerekmektedir. 
          Giriş güvenlik numarası: 00 90 212 393 38 50.

          Günlük hayatınızda uyulması gereken kurallar 
          Bina içinde; 

          • Sigara içmemenizi
          • Odalara yiyecek götürmemenizi rica ederiz.

          Yemekler

          Birinci katta tam teçhizatlı bir mutfak hizmetinizdedir. Burada yemeklerinizi pişirebilir ve yiyebilirsiniz. Kullandığınız mutfak gereçlerini yıkamayı ya da bulaşık makinesine yerleştirmeyi unutmayınız. 

          Banyo ve tuvaletler

          1,2 ve 3 no’lu odalarda kalan misafirlerimiz odalarının hemen yanındaki banyoyu ya da 1. katta bulunan tuvaletleri kullanabilirler. 

          Çamaşır yıkama

          Üçüncü katta bir çamaşır makinesi bulunmaktadır. Bu makineyi pazartesiden cumaya, ilgili personelin çalışma saatleri içinde kullanabilirsiniz (saat 08:00-17:00 arası).

          Ücret: Makine başına 10 TL (max. 5kg). 

          Telefon kullanımı

          • Odanızda bulunan telefondan sadece İstanbul içi aramalarınızı yapabilirsiniz. 

          • Telefon görüşmelerinizin tutarını kendiniz hesaplayın (dakikası 1 TL) ve IFEA sekreterine ya da muhasabecisine veriniz.

          • Odanızdaki telefondan aranabilirsiniz. Sekreterlik çalışma saatleri dışında size ulaşmak isteyenler önce enstitü numarasını (90+212) 244 17 17 ya da (90+212) 244 33 27 ardından da odanızın dahili numarasını çevirmeliler. 

          • İstanbul dışı aramalarınız için, IFEA yakınında bulunan kartlı telefonları kullanabilirsiniz.  

          Internet ve e-mail gönderimi

          IFEA’da geçici konaklamaya gelen misafirler için boş bilgisayar yoktur. Ancak taşınabilir bir bilgisayarınız varsa odanızda bulunan ve IFEA’nın size vereceği kabloyla internete bağlanabilirsiniz. 

          Televizyon . Ortak kullanım salonu
          Üçüncü kattaki ortak kullanım alanında Türk televizyon kanallarının çoğunu ve bazı avrupa kanallarını izleme imkanı veren bir televizyon mevcuttur. Ancak televizyon odaların yakınında bulunduğundan saat 22:00’den sonra televizyonun sesini kısmak gereklidir.

           Mektup gönderimi

          Mektubunuzu IFEA’dan gönderemezsiniz. Galatasaray Lisesi’ne gelmeden çok yakında bulunan postaneden yollayabilirsiniz.

           Konaklama ücretleri

          1 Eylül 2011 itibarıyla konaklama masrafları şu şekilde düzenlenmiştir:

          Misafirler / 
          Oda çeşidi ve kalma süresi


          AKADEMİSYENLER VE ARAŞTIRMACILAR

          ÖĞRENCİLER

          DİĞER
          4 ve 5 no’lu odalar

           

             
          Gecelik

          40 €

          20 €

          35 €
          15 günlük paket

          450 €

          200 €

          400 €
          1 aylık paket

          650 €

          400 €

          650 €
          1, 2 ve 3 no’lu odalar

           

           

           
          Gecelik

          30 €

          20 €

          50 €
          15 günlük paket

          350 €

          200 €

          600 €
          1 aylık paket

          500 €

          400 €

          750 €

          Odada iki kişi konakladığı zaman toplam ücret üzerinden % 40’lık indirim uygulanır.

          Ödeme ve anahtarların verilmesi

          Enstitüden ayrılmadan önce konaklama ücretinizi ödemeyi unutmayın. Nakit ödeme sadece TL olarak yapılabilir (Elçilik tarafından belirlenen döviz kuru uygulanır). Fransa’daki hesabınıza ait çekinizle de ödeme yapabilirsiniz (çek Institut Français d’Etudes Anatoliennes adına düzenlenmelidir).

          Eğer enstitünün kapalı olduğu bir gün ayrılıyorsanız (hafta sonu, resmi tatil) lütfen ödemenizi önceden yapınız.

           Giderken anahtarlarınızı iade ediniz. Sekreterliğin açık olduğu saatler dışında anahtarlarınızı sarayın girişindeki güvenlik kabinine bırakabilirsiniz. 

          KÜTÜPHANE YÖNETMELİĞİ 

          17.10.2008

          Açılış saatleri: Pazartesiden Cuma’ya 09:00’dan 13:00’e ve 14:00'ten 17:00'ye.

          Kütüphaneye açık olduğu saatlerde girilebilir. 

          IFEA araştırmacılarına kütüphane kitapları, kitabın bulunduğu yere adlarının ve ödünç alma tarihlerinin belirtildiği bir karton koymak şartıyla iki haftalığına ödünç verilebilir. 

        5. IFEA'nin tarihi 1929-1989

          Louvre Müzesi Yakın Doğu eserleri sorumlusu René Dussaud, Fransa Dışişleri Bakanlığı’na sunduğu 21 Mayıs 1929 tarihli raporda, Fransa’nın 19. yüzyılda peşpeşe yürüttüğü kazılarla başlayan arkeoloji geleneğini devam ettirecek çalışmaların Türkiye’de artık yapılmadığını belirtmekteydi. René Dussaud, Türk ve Fransız resmi makamlarıyla görüşmelerde bulunduğu Ankara’dan döndüğünde, araştırmaların; İslam ve Anadolu eserleri olmak üzere, iki koldan yürütülmesi teklifinde bulunmuş; ayrıca Fransa’nın Osmanlı dönemindeki eski elçilik binası bünyesinde bir enstitü kurulmasını önermişti. René Dussaud söz konusu enstitü için, “Anadolu ile ilgili araştırmaların her alanda yürütülmesi için”, “genç araştırmacılarımızı” saha çalışmalarına hazırlayan ve “Anadolu kapılarını aralayan bir enstitü olmalı” ifadesini kullanmıştı.

          Enstitü fikri, Ankara’daki Fransa Büyükelçiliğinin, Türkiye Dışişleri Bakanlığına 26 Mart 1930 tarihinde müracaatından çok kısa bir süre sonra, Bakanlığın onayı üzerine, Fransız Arkeoloji Enstitüsünün kurulması ile hayata geçirilmiştir. Enstitü, İstanbul’daki eski Fransız Büyükelçiliğine ait, 1874 yılında inşa edilmiş tercümanlık binasında, 1 Ekim 1930 tarihinde, Paris Akademisi rektörü Sébastien Charléty tarafından açılmıştır. Türkiye Dışişleri Bakanlığının, Fransız Büyükelçiliğine sunduğu 28 Şubat 1931 tarihli nota, enstitünün resmi çerçevesini belirlemiştir.

          Strasbourg Üniversitesi profesörü, Anadolu’daki eserler hakkında çok sayıda yayının sahibi ve enstitünün ilk müdürü olan Albert Gabriel, Fransa’da ikamet etmeye devam etmişti. Albert Gabriel’e aralarında Antik dönem ve Yeni Çağ şarkiyatçıları, klasik arkeoloji ve Bizans çalışmaları uzmanlarından oluşan bir araştırmacı topluluk ve idareci personel eşlik etmekteydi.

          Enstitü, kurulduktan üç yıl sonra, ilk yayınını mémoires yani tezler dizisi adı altında çıkarmıştı. Bunları Anadolu Araştırmaları ve Anadolu’nun Türk anıtları isimli koleksiyonlar takip etmişti. Enstitüye, İstanbul’da daimi olarak ikamet edecek ve aralarında, türkiyat dalında Edmond Saussey, Pierre Prost ve Marcel Colombe’u, Sümer araştırmaları dalında Raymond Jestin’i, klasik arkeoloji alanında Pierre Devambez ve Hollanda uyruklu Emilie Haspels’i, İran araştırmaları konusunda Henry Corbin’i sayabileceğimiz araştırmacılar atanmıştı.

          İstanbul Üniversitesi'nde asistan Halet Çambel’in desteği ile Yazılıkaya’da P. Devambez, E. Haspels ve R. Jestin’in katıldığı kazılara 1936 yılında başlanmıştı.

          Fransa'nın işgali sırasında Türkiye'de bulunan Albert Gabriel, 1941 yılının baharında, görevinden istifa ederek, Collège de Franceisimli kuruma başvuruda bulunmuştu. Aynı yılın yazında, Henri Seyrig enstitüyü birkaç ay yönettikten sonra, Özgür Fransa siyasi hareketine katılmıştı. Henri Seyrig ayrılırken, enstitüyü Türkiye’de ikamet eden Henry Corbin’e emanet etmiş, Cobin ise 1945'te Türkiye'den ayrılarak İran’a gitmişti.

          Aynı tarihte, Albert Gabriel, ikamet zorunluluğu olmaksızın, yeniden müdür makamına gelmiş ve enstitüye, Osmanlı tarihçisi Robert Mantran ve klasik arkeolog Henri Metzger olmak üzere, iki araştırmacı tayin edilmişti. Henri Metzger’in yerine, 1947 yılında coğrafyacı Xavier de Planhol atanmıştı. R. Mantran ve X. Planhol’un sözleşmeleri, 1950li yılların başında sona erdiğinde, boşalan makamlara kimse geçmemiş, bu nedenle enstitü, on yılı aşkın bir süre araştırmacısız kalmıştır.

          Klaros ve Ksantos kazıları, 1950 yılında başlamış fakat enstitü ile doğrudan ilişkisi olmayan bu çalışmalar sırasında enstitü, arkeologlar açısından bir bekleme noktası görevi görmüştür.

          Collège de France profesörü, Yunan yazıtları ve tarihi coğrafya uzmanı Louis Robert, emeklilik yaşına ulaşan Albert Gabriel yerine, müdür olarak 1956 yılında atanmış ve o da Fransa'da ikamet etmeye devam etmişti.

          Louis Robert enstitünün önceki yayın dizilerine son vermiş ve bunların yerine geçen İstanbul Fransız Arkeoloji Enstitüsü Arkeoloji ve Tarih Kitaplığı isimli yayın dizisinden yirmi beş yıldan az sürede yirmi sekiz yayın eksilmiştir.

          Louis Robert’in yerine 1964 yılında atanan, Strasbourg Üniversitesi profesörü, Anadolu Medeniyetleri ve dilleri uzmanıEmmanuel Laroche da daimi şekilde İstanbul’da ikamet etmemekteydi.

          Resmi araştırmacısı kalmayan enstitüsüye, CNRS (Milli Bilimsel Araştırmalar Merkezi), Bizans arkeolojisi uzmanı Jean-Pierre Sodini’yi 1969-1972 dönemi için atadı.

          Emmanuel Laroche müdüriyeti sırasında on bir yeni kitap, enstitü yayınları arasında yerini almıştır.

          Collège de France profesörü Paul Lemerle, Kültürel İlişkiler yetkililerinin dikkatini, 1972 yılından itibaren, enstitünün ıssız ve kütüphanenin gerçekten yetersiz hâline ayrıca araştırmacı eksikliğine ve müdürlerin Fransa'da ikamet etmesi gibi konulara çok kere çekmiştir. Bu durumun giderilmesi için, bir çözüm bulunmaması hâlinde, enstitünün tamamen kapatılmasını önermiştir.

          Böylelikle enstitünün bundan böyle İstanbul’da ikamet eden bir müdürünün ve araştırmacılarının olmasına 1975 yılının baharında karar verilmiş ve bir bilim kurulu oluşturulmuştur. Kurulun 5 Temmuz 1975 tarihindeki ilk toplantısı sırasında, kurum isminin Fransız Anadolu Araştırmaları Enstitüsü olarak değiştirilmesine ve faaliyetlerinin, en eski dönemlerden günümüze Türkiye toprakları üzerinde kurulmuş tüm uygarlıklara varana dek, mümkün olduğunca genişletilmesine karar verilmiştir. İkinci toplantıda, Lyon II Üniversitesi profesörü, klasik arkeoloji uzmanı, Ksantos ve Letoon kazıları başkanı Henri Metzger enstitü müdürlüğüne seçilmiş; öte yandan, eski Anadolu uzmanı arkeolog, Sylvestre Dupré, modern Türkiye tarihçisi François Georgeon ve Roma tarihçisi Jean-Marie Carrié, araştırmacı olarak atanmıştır. S. Dupré ve J.M. Carrié’nin yerine klasik arkeolog Alain Davesne ve Asur araştırmaları uzmanı Francis Joannès 1978 yılında tayin edilmiştir. F. Georgeon’un yerine ise Osmanlı sanat tarihçisi Dominique Halbout du Tanney 1979 yılında geçmiştir. Aynı yıl enstitüye, Serge Sadler mimar, Michel Coindoz ise araştırmacı olarak atanmıştır.

          Binanın bodrum katı bir kitap deposunu ve bir mimar ofisini karşılayabilecek şekilde düzenlenmiş ve iç avlu, çatı ile kaplanarak çalışma odasına dönüştürülmüştür.

          Henri Metzger’in müdürlüğü sırasında, enstitüde üç bilimsel toplantı düzenlenmiştir. Antik Likya konulu bir kolokyum 1977 yılının ekim ayında gerçekleşmiştir. Bu toplantıda sunulan bildirilerin kitabı, enstitü yayınlarının XXVII numaralı cildinde yayımlanmıştır. Kurumların tarihi konulu Fransızca ve Türkçe olarak iki dilde düzenlenmiş bir kolokyum, 1978 yılının eylül ayında gerçekleşmiş ve buradaki sunumların bir kısmı, İstanbul Üniversitesi Hukuk Fakültesi mecmuasının XX VI-47 numaralı cildinde, 1979 yılında yayımlanmıştır. Aynı yılın ekim ayında Ege Bölgesinin arkaik dönem seramikleri üzerinde uygulanan laboratuvar teknikleri konulu bir kolokyum düzenlenmiştir.

          Enstitünün yayınları, XXVI numaralı ciltten itibaren, Fransız Anadolu Araştırmaları Enstitü Kitaplığı ismini almıştır.

          Enstitünün 1975-1980 yılları arasında müdürlüğünü yapan Henri Metzger, yaş sınırı nedeniyle 1 Ekim 1980 tarihinde görevinden ayrılmıştır. Yerine Fransa Milli Kütüphanesi yöneticisi Georges le Rider, 1981 yılının temmuz ayında geçmiş ve 30 Eylül 1984 tarihine kadar görevde kalmıştır.

          1981 yılının temmuz ayında gerçekleşen bilim kurulu toplantısında önemli kararlar alınmıştır. Örneğin enstitüdeki araştırmacı sayısı bir Fransız ve bir Türk araştırmacının daha katılımıyla üçten beşe yükselmiş, müdüre yardımcı olmak üzere bir genel sekreter gelmiş, milli gönüllülük hizmeti (VSNA) kapsamında bir mimar ve bir fotoğrafçı enstitüye kısa sürede atanmıştır.

          Alain Davesne ve Francis Joannès 1981 yılının ekim ayında, CNRS’e araştırmacı olarak atanınca, gidenlerin yerine Asur araştırmaları uzmanı Bertrand Lafont ve türkiyatçı Nicolas Vatin getirilmiştir. Aynı dönem, Michel Coindoz da enstitüde ikinci yılına başlamaktaydı. Bizans araştırmaları uzmanı Michel Balivet, dördüncü Fransız araştırmacı olarak görevlendirildi. 1982 yılının eylül ayında, Bertrand Lafont CNRS’te Michel Coindoz ise özel sektörde çalışmak üzere enstitüden ayrıldılar. Onların yerine Kur’an uzmanı François Deroche ve çağdaş dönem tarihçisi Gérard Groc geldiler. Çağdaş dönem üzerine bir tez hazırlamakta olan Türk araştırmacı, İbrahim Çağlar da 1982 yılı sonunda göreve başladı.

          Mimar Serge Sadler, enstitünün genel sekreteri oldu ve mimarlık görevi, (milli gönüllülük hizmeti çerçevesinde) Olivier Baudon tarafından devam ettirildi. Paul Vesseyre ise 1982 yılının ortasından 1983 yılının sonuna kadar fotoğrafçı olarak çalıştı.

          Ekibe yeni üyelerin katılması, enstitüde bir yer sorunu teşkil edince, enstitü tarafından kullanılması için, Fransız Sarayı’nda altı ofis tahsis edildi. Ayrıca enstitü binasının mimari dönüşümü için, Fransa Dışişleri Bakanlığı’na birtakım planlar sunulmuştur.

          Alan darlığı sorunundan muzdarip kütüphane de sıkıştırılabilen raflama yöntemi ile donatılarak, depolama imkanı önemli ölçüde arttırıldı.

          Enstitü ve Türk uzmanların ortaklaşa etkinlikler düzenlemesine özen gösterildi. Bu sayede Türkiye Fransa işbirliğine dayanan araştırma programları hazırlandı. Galata mahallesi konulu  araştırmalar, Osmanlı İmparatorluğu ve Cumhuriyet döneminde iletişim dili olarak Fransızcayı kullanan basın hakkında incelemeler, İstanbul Arkeoloji Müzeleri, Topkapı Müzesi, Türk ve İslam Eserleri Müzesi gibi müzelerin koleksiyonları üzerine çalışmalar ve Domuztepe’deki kazıya katılım gibi etkinlikler bu çalışmalara bir örnektir.

          Ayrıca birtakım söyleşi ve kolokyumlar da düzenlenmiştir. Araştırmacılık alanında Türkiye ve Fransa arasında işbirliği olanaklarının tartışıldığı bir oturum, 1982 yılının mayıs ayında Profesör Ekrem Akurgal başkanlığında gerçekleşmiş, Fransa ve Türkiye’den katılımcılarla birinci hukuk haftası 1983 yılının mayıs ayında düzenlenmiştir. Gazetecilik Yüksek Okulu’nun desteğiyle düzenlenen “Türkiye'de Fransızca dilinde yayın yapan basın” ve ikincisi de “Jön Türk hareketi” konulu iki çalıştay 1984 yılının mayıs ayında düzenlenmiştir. Ayrıca 1983-1984 yıllarının kış ve bahar aylarında, Türk uzmanlar enstitüde beş Fransızca konferans vermiştir.

          Enstitünün katılımıyla, İstanbul’da çeşitli sergiler hazırlanmıştır. Bunlardan bilhassa, Albert Gabriel’e ithafen gerçekleşen sergi, Süleymaniye Kütüphanesinde düzenlenmiştir.

          Paris-Sorbonne Üniversitesine profesör olarak atanan Georges Le Rider’ün yerine, CNRS’in kıdemli araştırmacılarından, Türkiyatçı ve Osmanlı İmparatorluğu tarihçisi Jean-Louis Bacqué-Grammont 1 Ekim 1984 tarihinde göreve gelmiş ve enstitüsünün faaliyetlerine seleflerinin açtığı yolda devam etmektedir.

          1989 yılı sonu itibariyle enstitünün misyonunu şöyle özetleyebiliriz. Enstitü, Fransa Dışişleri Bakanlığı’nın Kültürel, Bilimsel ve Teknik İlişkiler Genel Müdürlüğü - Sosyal ve Beşeri Bilimler Alt Müdürlüğü’ne bağlı olarak, Fransa toprakları dışında faaliyet gösteren 21 araştırma kurumundan biridir.

          Enstitü, tarihöncesinden günümüze, başta Türkiye Cumhuriyeti toprakları olmak üzere, Osmanlı hatta Türk dünyasının genelini konu edinen ve benzer bir Fransız enstitüsünün bulunmadığı coğrafyalara dek uzanan bir çok daldaki araştırmaya ev sahipliği eden bir kurumdur.

          Araştırmacılarının kişisel çalışmalarına ek olarak enstitü, kısa süreli veya uzun soluklu araştırma programlarını tek başına olduğu gibi, Fransız, Türk ya da başka bir ülkenin bilimsel kurumları ile işbirliği içinde yürütmektedir. Bu araştırmalar, keşif ve yüzey araştırması gibi saha çalışmaları olabileceği gibi, zaman içerisinde edinilen yüksek performanslı bilgisayar aracılığıyla gerçekleştirilen kaynak ve veri tabanı çalışmalarını da kapsamaktadır. Bu doğrultuda, alanlara göre belli başlı birtakım araştırma konuları belirlenmiştir. Örneğin Antik Çağ alanında, Yunan ve Roma meskûkâtı; Türkiyat alanında, Osmanlı dönemi mezarlıkları yazıtbilimi, kurumlar tarihi, toplum, sanat ve şehircilik gibi birçok açıdan işlenmesi düşünülmektedir.

          Enstitünün faaliyet raporu ve kısa ila orta vadedeki projeleri, her yıl Sosyal ve Beşeri Bilimler Müdürü başkanlığında toplanan ve bir CNRS temsilcisi ile Yüksek Eğitim Bakanlığı Araştırma ve Doktora Eğitimi Müdürlüğünden bir temsilcinin katıldığı Bilim Kurulunun takdirine sunulmaktadır.

          Bilim Kurulunun 1989 yılındaki üyeleri aşağıda sıralanmıştır:

          • Sn. Louis BAZIN, Paris III Üniversite profesörü, Uygulamalı İleri Araştırmalar Okulunda araştırma sorumlusu. Türkolog.
          • Sn. Marie-Claire CAUVIN, CNRS araştırma sorumlusu. Tarih öncesi araştırmacısı.
          • Sn.; Gilbert DAGRON, Collège de France kurumunda profesör. Bizans araştırmacısı.
          • Sn. Paul GARELLI, enstitü araştırmacısı, Collège de France kurumunda profesör. Asur araştırmaları uzmanı.
          • Sn. Christian LE ROY, Paris I Üniversitesi profesörü, Ksantos-Letoon kazıları başkanı.
          • Sn. Robert MANTRAN, Provence Üniversitesi fahri profesörü. Eski IFEA araştırmacısı. Osmanlı tarihçisi.
          • Sn. Olivier PELON, Lyon II Üniversitesi profesörü, Porsuk kazısı başkanı.
          • Sn. André RAYMOND, Provence Üniversitesi profesörü. Osmanlı İmparatorluğu’nun  Arap vilayetleri tarihçisi.
          • Sn. Jean-Pierre SODINI, Paris I Üniversitesi profesörü. Eski IFEA araştırmacısı. Arkeolog.
          • Sn. Jacques THOBIE, Rennes II Üniversitesi profesörü. Türkiye ve Orta Doğu’da ekonomi ve toplum tarihi uzmanı.

          İçinde Türk, Fransız ve başka uyruklardan mimar, tarihçi ve şehir planlamacılarının bulunduğu, “Türkiye'de toplum, mimari ve şehircilik” ismini taşıyan CNRS’in 736 numaralı araştırma grubu, Türkiye'de kentleşme tarihi ve geleneksel konut ile ilgili araştırmalarını, 1985 yılından beri enstitüye bağlı devam ettirmektedir.

          Kahire Hukuki ve Sosyal Dokümantasyon ve Araştırma Merkezi (CEDEJ) bünyesinde hayata geçirilmiş olan son derece başarılı Kahire Şehir Gözlem Merkezi örneğinden yola çıkarak, enstitüsü bünyesinde 1988 yılında İstanbul Şehir Gözlem Merkezikurulmuştur. Kahire’deki bu merkez, hem Dışişleri Bakanlığına hem de Yapı ve Konut Bakanlığının Mimari İncelemeler Dairesine bağlıdır. İstanbul Şehir Gözlem Merkezi ile İstanbul’un ve Türkiye'nin diğer şehirlerinin kentsel gelişimi ile ilgili harita, plan, fotoğraf, kitap ve süreli yayın gibi belgelerinin bir araya getirilmesi ve aynı zamanda, bu konuda çalışan uluslararası araştırmacılar arasında bağlantıların kurulması amaçlanmıştır. Görevleri arasında, altı ayda bir çıkan yayınını hazırlamak da bulunan bir araştırmacı, İstanbul Şehir Gözlem Merkezine atanmıştır.

          Enstitünün genel olarak görevinin, Türk uzmanların Fransa’da ve Fransız uzmanların Türkiye'de çalışabilmesini sağlayarak, bünyesinde veya başka kurumlarla birlikte yürütülen Anadolu konulu araştırmalarını açık oturum ve uluslararası konferans gibi bilimsel toplantılar, konferans, sergi ve yayınlar aracılığıyla geliştirmek olduğunu söyleyebiliriz.

          Metin, Jean-Louis Bacqué-Grammont tarafından yazılmıştır.

          Ayrıca, Paul Dumont girişimi ile 2000 yılının mart ayında yazılmış ve o dönemki araştırma projeleri ve araştırmacılardan söz eden durum raporu niteliğindeki IFEA metnine de (Courrier de l’IFEA) bakılabilir.

        6. II. IFEA Arkeoloji Buluşmaları 14-15/11/2011

          14-15 Kasım 2011
          tarihlerinde CEZAYİR Salonunda (Hayriye Cad 16, Galatasaray, Beyoğlu, 34425 İstanbul) düzenlenecek olan Ikinci IFEA Arkeoloji Buluşmaları’na katılmanızdan mutluluk duyacağız.

          KENTTE ÖLÜM

          Tunç Çağı başlangıcından Roma Dönemine kadar, Anadolu’da intra-muros gömüler: adetler, kontekstler ve etkiler

        7. IIe Rencontres d'Archéologie 14-15/11/2011

          14-15 Novembre 2011
          2èmes Rencontres d'archéologie de l'IFEA :

          Le Mort dans la ville

          Pratiques, contextes et impacts des inhumationsintra-muros en Anatolie, du début de l’Age du Bronze à l’époque romaine.

           

          L'IFEA organise cette année la deuxième session des "Rencontres d'Archéologie". Le thème de ces rencontres portera sur les sépultures intra-muros du début de l'âge du bronze à la fin de la période romaine.

          Les Rencontres d'Archéologie de l'IFEA bénéficient du soutien financier de TOTAL Turquie.TOTAL_LOGO_COUL_Q

        8. Insularités ottomanes

          Nicolas VATIN et Gilles VEINSTEIN (dir.), Insularités ottomanes, Paris, 2004, 310 p.

        9. Interview de Nora Şeni dans Arkitera 02/02/2012

          "İnsanlar Şehirleri Ellerinden Alınmış Hissetmesinler"

          {mp4}Nora_arkitera{/mp4}

          Fransız Anadolu Araştırmaları Enstitüsü'nden Nora Şeni ile kamusal alan, kültür politikaları ve Taksim Projesi üzerine keyifli bir söyleşi gerçekleştirdik.

          1980 sonrası kültür politikalarının yaratılmasında kamunun eksikliğinin yanı sıra özel sektörün yükselişini ve bu projeler ile İstanbul'un güncel sanatlarda dünyada geldiği yere dikkat çeken Şeni, İstanbul'un imajının sanat ve kültür politikaları ile şekillendiğini belirtiyor.

          Kentsel mekanın şekillenmesinde her dönemin kendi okuması olduğuna da dikkat çeken Şeni, günümüz kent planlama ve tasarım pratiğinin eksikliğini ise katılımcı ve müzakereden yoksun oluşuna bağlıyor.

          Bu bağlamda söyleşide ele alınan Taksim projesi ile ilgili "İnsanlar şehirlerin elinden alınmış hissetmesinler," diyen Nora Şeni, böylesine kapsamlı bir projede en önemli olan noktanın diyalog ve müzakere olduğunun altını çiziyor ve Taksim Topçu Kışlası ile ilgili fikrini ekliyor, "Bu arada yeni bir eski yapmaya karşıyım. Bu çok kitsch!" diyor.

          Derya Gürsel

        10. Işık TAMDOĞAN

          Responsable du pôle Études ottomanes jusqu'en 2014

          Chargée de recherche 1 (CNRS), affectée par le CNRS à l’IFEA depuis le 1er septembre 2010
          affectée au
          CETOBACde 2002 à 2010

          Işık Tamdoğan est historienne de l’empire ottoman. Après des études d’histoire à l’Université de Boğaziçi (Istanbul), elle a soutenu une thèse de doctorat à l’EHESS sur Les modalités de l'urbanité dans une ville ottomane, les habitants d'Adana au XVIIIème siècle d'après les registres des cadi, thèse dirigée par G. Veinstein. Pensionnaire scientifique à l’Institut Français d’études Anatoliennes à Istanbul et enseignante au département d’histoire à l’Université de Boğaziçi durant la période 1999-2002, elle entre au CNRS comme chargée de recherche en 2002. Elle a régulièrement enseigné à l’INALCO et à l’EHESS et elle est également est membre du comité de rédaction de Tarih ve Toplum Yeni Yaklaşımlar.

        11. İstanbul 2010 - Kültür Mirası ve İstanbul Kültür Ekonomisi Envanteri

          IFEA Harita Atölyesi (P. Lebouteiller) iki topograf mühendisle birlikte (Bimtaş ve özel bir mimarlık atölyesinde çalışan) İstanbul 2010 Avrupa Kültür Başkenti kapsamında düzenlenen Kültür Mirası ve İstanbul Kültür Ekonomisi Envanterinin yapımına katıldı.

          * Yapılan çalışma bu envanterin bilgi bankasına altlık oluşturacak, 1770'den günümüze coğrafi referans sistemli haritalar sağlanmasıdır.  Bu haritaların bir kısmı IFEA koleksiyonuna ait olduğu gibi geri kalanı da İstanbul'un çeşitli kamu ya da özel sektör kurumlarına aittir. Bu çalışma profesyonel yazılım programları olan CAO ve DA ile yapılmış ve İstanbul Büyükşehir Belediyesi harita servisleriyle koordinasyon içinde gerçekleştirilmiştir. 2010 Eylül ayı başında projenin ilk etabı tamamlanmış ve 2010 Aralık ayı itibarıyla da projenin harita bölümü tamamen bitirilmiştir. 

          * Çalışmanın ikinci bir etabı da bu envanter içinde IFEA koleksiyonlarında bulunan tüm harita ve planların belirlenmesi olmuştur. 

          Bu çalışmalar projenin internet sitesinden takip edilebilir.
          Sitenin Türkçe versiyonu : http://www.istanbulkulturenvanteri.gov.tr/map/kentsel-mimari/code/b 
          inventaire sample1 s
          inventaire sample2 s

          Proje kapsamında coğrafi referans sistemine geçirilmiş harita örnekleri.

          Amaç, ilk etapta İstanbul’daki, ikinci etapda da Türkiyedeki araştırma merkezlerinin, kamu ve özel kurumların muhafaza ettiği  haritaların ve planların, topografik belgelerin ve el yazmalarının ve bunlara bağlı diğer belgelerin bir envanterini yapmaktır. İnternet üzerinden başvurulabilecek bir katalog oluşturmak için herbir merkezin koleksiyonlarının tespit edilmesi, listelerinin çıkarılmasını ve dijital ortama aktarılması gerekir. Böyle bir katalog hem araştırmacı camiasına (özellikle e Osmanlı ve Türkiye tarihi ve siyaset bilimi üzerine çalışan akademisyenler) hem de genel olarak kamuya hizmet edecektir.

          Projenin yeri

          Istanbul (Türkiye), IFEA – Fransız Anadolu Araştırmaları Enstitüsü ya da başka bir yer.

          Projenin bir internet sitesi üzerinde gerçekleştirilmesi.

           Bilimsel nedenler

          Söz konusu olan Avrupalı ve Türk kökenlere sahip tarihi bir harita mirasını dijital ortamda muhafaza etmekti : İstanbul ve Anadolu.

          Dağılmış bir halde bulunan verilerin toplanması ve dijital hale getirilmesi bunların çok daha fazla kişiye ulaşmasını ve farklı disiplinlerde çalışan araştırmacılar tarafından kullanılmasını sağlayacaktır. Bugüne kadar ulaşılması zor bir bilginin en üst seviyede kullanılması ve anlaşılması Avrupa için büyük öneme sahip bu bölgenin analiz edilmesinde ve kavranmasında çok önemli bir katkıda bulunacaktır.

           Desteklenecek bilimsel işlemin tabiatı : teçhizatın tanımı ve gerekliliği

          Belgelerin dijital ortama aktarılması yüksek performanslı büyük format ve yüksek çözünürlüklü yazıcılarla ve bunlara bağlı olarak yüksek performanstaki ve uyumlu bilgisayarlara yüklenmiş profesyonel yazılım programları olan CAO ve DAO vasıtasıyla yapılacaktır.  

          Bu proje sadece varolan kamusal ve özel koleksiyonların bir sentezini yapmaya değil ama aynı zamanda zarar görmüş haritaların ve belgelerin onarılmasını, dijitalleştirme sayesinde uzun süre muhafaza edilmesini ve böylece herkesin kullanımına açık bir dokümantasyon oluşturmaktır.  Bu projeyle ilgili başka ülkelerdeki farklı kaynaklar (yurtdışında Türkiye üzerine haritalar ya da koleksiyonlar içeren benzer projeler) da bir link ya da bu veri bankasına bağlı kataloglar vasıtasıyla projeye dahil edilebilir.

           

        12. Istanbul 2010- Le patrimoine culturel et l'Inventaire de l'Economie culturelle d'Istanbul

          L'atelier de cartographie de l'IFEA (P. Lebouteiller) à participé, en collaboration avec deux ingénieurs topographes (Bimtas et cabinet privé), au projet d'Inventaire des biens culturel et patrimoniaux d'Istanbul dans le cadre de 2010, Istanbul capitale culturelle.

          * Le travail effectué consiste à fournir des cartes géo-référencées de différentes époques allant de 1776 à nos jours, pour servir de fond de carte dans la base de donnée de cet inventaire. Ces cartes appartenant en grande partie aux collections de l'IFEA et à différentes institutions locales ou privées d'Istanbul. Les principaux monuments historiques ont étés vectorisés et répertoriés en coordonées sur la database du ministère de la culture.
          Ce travail est effectué sur S.I.G. en coordination avec le service de cartographie de la Grande Mairie d'Istanbul.
          Début septembre, la première phase du projet fut terminé et fin décembre 2010 la partie cartographie a été achevé.

          * Le deuxième volet consiste à répertorier dans cet inventaire toutes les cartes et plans sur Istanbul des collections de l'IFEA et l'atelier de cartographie de l'IFEA a fournis ces plans pour le projet.

          Prix Européen : Europa Nostra reçu par ce projet. istkulturinvent2010 s

          Lien vers le site officiel en Turc : http://www.istanbul2010.org/index.htm

          Lien vers le site officiel en Anglais : http://www.en.istanbul2010.org/index.htm
          Lien vers le site de l'Inventaire du patrimoine : http://www.envanter.gov.tr/anit/index/sayfa/1?&filtre[60]=21
          Lien vers la partie cartographie du projet . http://www.istanbulkulturenvanteri.gov.tr/map/index/code/tarihi-haritalar

          inventaire_sample1_s inventaire_sample2_s
          Exemples de redressement et de géo-référencement de cartes dans le cadre du projet

        13. Jandarma ve Polis. Fransiz ve Osmanli Tarihçiligine Çapraz Bakislar

          Noémi Lévy, Nadir Özbek, Alexandre Toumarkine (eds.), Jandarma ve Polis. Fransiz ve Osmanli Tarihçiligine Çapraz Bakislar, Tarih Vakfı Yurt Yayınları, İstanbul, 2009, 239 p.

        14. Journée d'études : Les droits de l'homme en Turquie : 12/12/2011

          Journée d'études : Les droits de l'homme en Turquie

          Lundi 12 décembre 2011 de 14h à 16h30
          Université Doğuş, bloc H, Tiyatro Salonu (site Internet)
          Interventions en français et en turc avec traduction simultanée

        15. Journée d'études La justice dans la société ottomane Institutions acteurs et pratiques : 6-7/01/2012

          Journée d'études 6-7 janvier 2012
          Institut Français d'études Anatoliennes - Istanbul

          Organisée par : Yavuz Aykan (doctorant Ehess - Université de Munich), Juliette Dumas (doctorante Ehess – IFEA) et Işık Tamdoğan (chercheur CNRS – IFEA)

        16. Journée d'études Le Corbusier : Centenaire de son voyage en Orient : 19/12/2011

          Le Corbusier : Centenaire de son voyage en Orient

          Journée d'études
          le lundi 19 décembre 2011 de 10h à 17h
          Université des Beaux-Arts Mimar Sinan, Auditorium Sedad Hakkı Eldem
          Interventions en turc.
        17. Journées d'études : Anthropologie du Droit dans les Sociétés en tout ou partie musulmanes (ANR Andromaque et Prometée) - 11-13/10/2012

          Programme Anthropologie du Droit dans les Sociétés en tout ou partie musulmanes

          ANDROMAQUE et PROMETÉE

          IFEA, Istanbul

          Jeudi 11 octobre

          9h-9h15

          ***

          Brèves présentations des travaux des équipes

          9h15-9h30
          Présentation des travaux / Équipe Mauritanie
          9h30-9h45
          Présentation des travaux / Équipe Maroc
          9h45 – 10h
          Présentation des travaux / Équipe Algérie
          10h-10h15
          Présentation des travaux / Équipe Soudan
          10h15-10h30
          Présentation des travaux / Équipe Liban
          10h30 – 10h45
          Pause

           

          10h45-11h
          Présentation des travaux / Équipe Indonésie
          11h – 11h15
          Présentation des travaux / Équipe EZIRE
          11h15 – 12h30 :
          Discussion 1ère matinée
          12h30 – 14h00
          Pause déjeuner

          Communications / recherches en cours

          14h00

          Équipe Mauritanienne
          Les enjeux du titrement foncier à Nouakchott : réflexions à partir du quartier des "sans fiche sans photo". 

          14h25

          Équipe Maroc
          Hassan Rachik (Université de Casablanca)
          Dynamique de la propriété collective au Maroc

          14h50

          Mohamed Mouaqit (Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales. Université Hassan II Aïn Chok, Casablanca)
          La femme peut-elle être propriétaire du produit de son travail? A propos de la pratique coutumière séculaire dite "kad wa si'aya"

          15h15-15h30

          Pause

          15h30

          Équipe Soudan

          La transmission de la propriété foncière agricole dans un village de la vallée du Nil soudanaise", stratégies, contextes et recours aux droits 
          “The transfer of agricultural land ownership in a village of the Nile Valley in Sudan : strategies, contexts and uses of the different legal frames”

          15h55

          Between tribes, State and market : recent dynamics of legal practices for claiming land rights among the Ahâmda of rural Khartoum State (Central Sudan)

          16h20

          "Lands changing hands: legal aspects of residential lands acquisition in Alsalha."

          16h45-18h

          Discussion 1er après-midi

          Vendredi 12 octobre

          9h

          Équipe Algérie
          Ammar Belhimer (Faculté de droit d’Alger)
          Le droit de la propriété en Algérie : essai de synthèse.

          9h25

          Alice Wilson (University of Cambridge)
          New forms of property in Sahrawi refugee camps

          9h50

          L'attribution de la propriété foncière agricole en Algérie : droit, perceptions du droit et conflits

          10h15-10h30

          Pause

          10h30

          Équipe Liban

          The problem of low rents in contemporary Beirut: A case study of a leased property recuperation

          10h55

          Être propriétaire quand on n’en a pas le droit : pratiques de transmission de la propriété chez les réfugiés palestiniens au Liban.

          11h20

          Construction et appropriation d’un lieu de culte à Beyrouth : explorations comparatives de deux mosquées.

          11h45-13h

          Discussion 2ème matinée

          13h-14h30

          Pause déjeuner

          14h30

          Équipe Indonésienne

          Changing patterns of marriage payments in two Indonesian provinces.

          14h55

          Law, Politics, and Property in Reform-era Indonesia: an interim report

          15h20

          Équipe Allemande
          Are Islamic norms relevant for every-day decisions of Muslims in Germany, Austria, Switzerland?

          15h45
          Martin Herzog
          What is the legal nature of mahr/ (Islamic dower) in German law?

          16h10-16h25

          Pause

          16h25-17h40

          Discussion 2ème après-midi

          Samedi 13 octobre

           

          10h-12h

          Discussion générale

        18. Julien PARIS

          blog Hypothèses : http://devam.hypotheses.org
          mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

          tél : +90 0212.244.17.17 (poste : 116)
          Contrat doctoral CNRS

          Sujet de thèse :

          « Coopérations et partenariats du développement culturel et métropolitain. Ce que nous apprend Istanbul des interactions entre politiques culturelles privées et publiques et le territoire. »
          Thèse de doctorat effectuée à l'EHESS (Histoire et civilisations, CETOBAC) sous la direction de Nora Şeni. No FCT : P0060168

        19. Juliette DUMAS

          Juliette Dumas

          contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
           
          Maître de conférences en histoire ottomane, IREMAM
          http://iremam.cnrs.fr/spip.php?article2470

          Thèse de doctorat :

          Les princesses ottomanes, mi 15e - mi 18e siècle.Statuts, stratégies matrimoniales, rôles politique et philanthropique.Thèse en histoire ottomane effectuée à l'EHESS sous la direction de Gilles Veinstein

        20. Karşılaş(tır)malar: Fransa ve Türkiye’de Tarihçinin Gündemi : 28/02/2012

          IFEA & Tarih Vakfı

          KARŞILAŞ(TIR)MALAR: Fransa ve Türkiye’de Tarihçinin Gündemi

          Salı 28 Şubat 2012 

          AYNALIGEÇİT ETKİNLİK MERKEZİ Meşrutiyet Caddesi Avrupa Pasajı No:8 Kat:2 Galatasaray / Beyoğlu / İstanbul

          Fransa ve Türkiye’den tarihçileri buluşturarak her iki ülke tarihçileri arasındaki diyalogu geliştirmek amacıyla IFEA ve Tarih VAKFI işbirliği ile düzenlenen bu panel dizisi, tarihçinin ve tarihin toplum içindeki yeri, tarihçinin karşılaştığı sorunlar, içinde yetiştiği ya da çalıştığı kurumlar ve tarihin toplumda kullanımı ve dolaşımı üzerine bir tartışma platformu oluşturabilmek ve karşılıklı olarak bu konuda fikir, görüş ve deneyim aktarımını sağlamak olacaktır.

          Profesyonel tarihçilere ve tarih öğretmenlerine olduğu kadar, üniversite öğrencilerine de hitap etmesi ve tarihin ve tarihçiliğin toplumdaki yerini sorgulayan geniş bir kitleye açık olması amaçlanan bu dizi, iki ülke tarihçileri arasındaki diyalogu ve bilgi alışverişini, uzun zamandır mevcut olan çerçeveden daha geniş bir kitleye götürebilmeyi amaçlanmaktadır.

        21. Kelainai - Apamea Kibôtos

          kelainaiLes recherches à Kelainai-Apamea Kibôtos sont autorisées par le Ministère de la Culture de Turquie et placées sous la responsabilité du directeur du Musée archéologique d’Afyonkarahisar M. ÜYÜMEZ

          Les directeurs scientifiques sont A. Ivantchik, A. von Kienlin et L. Summerer

          Ce projet se propose de fournir une étude interdisciplinaire fondamentale pour la connaissance de l'histoire et de l'archéologie de la région frontalière entre Phrygie et Lydie qui n'est pratiquement pas étudiée. L’objet principal de l'étude est la ville et la résidence royale de Kélainai/Apamée Kibôtos, moderne Dinar (Turquie). Malgré son importance historique, la ville ne fut jamais l'objet d'une étude archéologique approfondie. Notre projet, cofinancé par l'ANR et la DFG depuis 2008, représente la première tentative d'une étude systématique de ses vestiges antiques.
          L'un des buts du projet est d'étudier le processus d'urbanisation de cette région de la Phrygie occidentale. Cette étude nous fournira des données importantes non seulement sur la culture urbaine achéménido-phrygienne, mais également sur le développement des nouvelles fondations hellénistiques en Asie Mineure. Kélainai étant la seule résidence royale connue des Achéménides en Anatolie, son étude est d'une grande importance pour l'histoire de l'ensemble de l'Asie Mineure. Ce projet nous offre aussi la possibilité d’aborder les relations entre la culture locale de la Phrygie occidentale et la culture perse et grecque dans le contexte de l'Empire, puis des royaumes hellénistiques : dans quelle mesure l'urbanisme de Kélainai avait-il un caractère étranger à la région et portait-il une empreinte perse et grecque, et dans quelle mesure les traditions locales ont-elles également trouvé ici leur expression ? Enfin, le développement de ce centre culturel et économique majeur aux époques romaine et byzantine représente également l'un des centres de nos intérêts.

          En savoir plus…

        22. Kolokyum: Doğu Yolculuğunun 100. Yılında Le Corbusier: 19/12/2011

          Doğu Yolculuğunun 100. Yılında Le Corbusier

          Kolokyum
          19 Aralık Pazartesi 2011'de saat 10-17 arası
          Mimar Sinan, MSGSÜ Anadolu Kültürü ve Sanatı Araştırma ve Uygulama Merkezi (AKSAM)tarafından düzenlenmiştir.Sedad Hakkı Eldem
          Kolokyum dili Türkçe'dir.
        23. Konut; insanoğlunun çağlar boyunca sığınağı

          Düzenleyenler: Aksel TibetLaurence Astruc
          {div float:left}{module Sem_habitat}{/div}

           

          Geçen yılın devamı olarak Kasım ile Mayıs arasında, seanslar düzenlenmesi öngörülmektedir. Bu seminer dizisi, Vitruvius’tan J.-J. Rousseau’ya aydınların ilgisini çekmiş bir konuyu, konut mimarisini ele alacaktır. Söz konusu tema Neolitik’ten Ortaçağ’a arkeolojik verilerden yola çıkılarak işlenecektir. Anadolu ile karşılaştırmaların zengileştirilmesi amacıyla çevre bölgeler üzerine odaklanılması düşünülmüştür.

        24. KÜTÜPHANE - Tanıtım (güncel değil)

          IFEA Kütüphanesi ve Harita Atölyesi öğretim görevlilerinin, araştırmacıların ve öğrencilerin hizmetindedir. 

          Kütüphane
          Çalışma saatleri: Pazartesi'den Cuma'ya 09:00-13:00 ve 14:00-17:00
          Sorumlu : Ümit Sevgi Topuz 
          Yer: IFEA, giriş katı, sağdaki büro.
          Tel : (0212) 244 17 17 ya da 244 33 27, dahili 115
          İletişim : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

          Harita Atölyesi
          Randevu ile...
          Sorumlu : Pascal Lebouteiller
          Yer : IFEA, giriş katı, kütüphanenin karşısındaki büro.
          İletişim : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
           
          {pgslideshow id=25|width=500|delay=3000|image=L}
        25. L'Empire ottoman à l'âge des réformes

          Odile Moreau, L’Empire ottoman à l’âge des réformes. Les hommes et les idées du "Nouvel Ordre" militaire (1826-1914), IFEA et Maisonneuve & Larose, Paris, 2007

        26. L'équipe de l'OVIPOT

          Responsable

          Élise Massicard

          Chargée de recherche au CNRS

          Thèmes de recherche

          • Sociologie politique de la Turquie (mobilisations, personnel politique)
          • Sociologie localisée des partis politiques en Turquie
          • Territorialité politique, pouvoirs locaux, décentralisation
          • Mobilisations transnationales et migratoires
          • Sociologie des mouvements sociaux
          • Mobilisations identitaires (alévisme)
          • Sociologie des institutions

          Contact

          Institut Français d'Études Anatoliennes (IFEA)
          Palais de France - Nur-i Ziya Sokak, 10
          P.K. 54 - 34433 Beyoğlu - Istanbul, Turquie
          Mail : elise.massicard(a)gmail.com Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
          Téléphone : 00 90 (0212) 244 17 17
          Fax : 00 90 (0212) 252 80 91

          Possibilités d'accueil

          L’IFEA accorde 2 types de bourses : bourses d'aide à la mobilité et bourses de courte durée

          • BAM : la campagne 2011-2012 est close
          • BCD : la campagne 2011 est close
          L'IFEA accueille également des étudiants bénéficiant de bourses TÜBİTAK
          Effectuer un stage de courte durée (n'excédant pas 2 mois) est également possible, et ce tout au long de l'année. Les stages ne sont pas rémunérés.
          Les candidats sont invités à adresser leur curriculum vitae accompagné d'une lettre de motivation précisant le cadre dans lequel s'inscrit ce projet de stage ainsi que les dates envisagées.L'adresse de contact est ifea.istanbul(at)gmail.com
        27. L'horloger du Sérail

          Paul Dumont et Rémy Hildebrand (dir.), L’horloger du Sérail aux sources du fantasme oriental chez Jean-Jacques Rousseau, IFEA Maisonneuve & Larose Paris, 2005, 196 p.

        28. L'IFEA

          L'institut

          L’IFEA (Institut Français d’Études Anatoliennes /Fransız Anadolu Araştırmaları Enstitüsü) est un établissement français à Istanbul qui relève du Ministère des Affaires Étrangères et Européennes  et du CNRS (USR 3131).
          Il a pour vocation d’impulser, de diriger des recherches en sciences humaines et sociales, en sciences de l’Antiquité, recherches qui ont pour objet les territoires de la Turquie et de l’Empire ottoman.ifea2

          Installé dans les locaux du drogmanat du Palais de France (ancienne Ambassade de France auprès de la Sublime Porte), l'Institut français d'études anatoliennes "Georges Dumézil" a succédé en 1975 à l'institut français d'archéologie d'Istanbul fondé en 1930. À l'origine orienté vers l'histoire ancienne et l'archéologie, il a ensuite étendu ses activités à la turcologie (linguistique et histoire ottomane en particulier). Il a commencé à s'ouvrir au contemporain à la fin des années 1980, notamment avec la mise en place d'un Observatoire Urbain d'Istanbul (OUI). En 1994, l'IFEA a créé un Centre d'études caucasiennes. En 2003, ce centre s'est délocalisé à Bakou où l'IFEA possède désormais une antenne, installée au sein de l'Ambassade de France en Azerbaïdjan. En 2005 a été mis sur pied un Observatoire de la vie politique turque (OVIPOT). L'IFEA fait partie du réseau des vingt-sept instituts de recherche en sciences humaines et sociales dépendant de la Sous-Direction de la coopération scientifique, universitaire et de la recherche du Ministère des Affaires étrangères. Les études y concernent un vaste territoire, qui s'étend des confins orientaux de l'Europe aux abords de l'Asie centrale. Elles s'inscrivent dans une chronologie longue, allant de la préhistoire aux grands Empires, et de la naissance des États-nations aux redéfinitions identitaires d'aujourd'hui.

          C'est dire que l'IFEA offre un profil très diversifié, propice aux échanges entre disciplines : les sciences humaines et sociales (anthropologie, démographie, géographie, histoire, sociologie, science politique et économique, voire musicologie) y voisinent avec les techniques de l'archéologie et du classement et de l'analyse des textes écrits. Établissement à compétence régionale, l'Institut développe des programmes couvrant le Caucase et les Balkans. En règle générale, ses activités sont conduites en coopération avec d'autres centres, français, européens ou locaux. Cette politique de coopération se traduit par l'intégration de membres de l'IFEA dans des équipes turques, et par l'accueil à l'IFEA de chercheurs turcs ; par la programmation de conférences, séminaires et colloques, la publication d'ouvrages largement ouverts à l'expertise locale, la mise en chantier de projets faisant intervenir des spécialistes de diverses nationalités. À côté de ses activités propres, l'IFEA contribue à la formation des jeunes chercheurs. Il leur propose des services variés : hébergement, soutien logistique aux missions, rôle d'interface avec leurs partenaires locaux, bibliothèque et documentation.

          Pôle Archéologie

          Centre de recherche et appareil de soutien aux acteurs français de l’archéologie en Turquie, l’IFEA a remis l’archéologie au cœur de ses activités de recherche en revenant au centre du dispositif de la recherche archéologique française en Turquie. Poursuivant le double objectif d’élargir nos collaborations avec des partenaires turcs et étrangers tout en offrant une visibilité accrue des recherches auprès de nos collègues et partenaires, le Pôle Archéologie s'attache tout particulièrement à mettre sur pied un réseau pérenne des IFREs de l’Est méditerranéen, sur la base de programmes communs de recherche.

          Pôle d'Études d'Histoire ottomane et turque

          Les études du Pôle Études d’histoire ottomane et turque sont vouées à l’amélioration des connaissances et des savoirs sur le fonctionnement et les particularités de la société ottomane et turque.

          Les travaux couvrent ainsi l’ensemble de la période ottomane, depuis ses origines jusqu’à la fin de l’Empire ainsi que les premières décennies de la République turque jusqu’à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

          Pôle d'Études Contemporaines

          Avec son Observatoire Urbain d'Istanbul (OUI), l'IFEA étudie l’urbanisme, le patrimoine, les politiques de la ville et les mobilités.
          Son Observatoire de la Vie Politique Turque (OVIPOT) et son Observatoire du Caucase analysent les évolutions récentes en Turquie, au Caucase et dans la région de la mer Noire.
          Enfin, il développe des programmes de recherche sur les productions culturelles contemporaines (XIXè –XXIè siècles).
          Directeur: Jean-François Pérouse This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

          Adresse :
          Institut Français d'Études Anatoliennes
          Palais de France
          Nur-i Ziya Sokak, 10 P.K.54
          TR-34433
          Beyoğlu - Istanbul
          TURQUIE
          Email :This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

          Téléphone : +90 (0212).244.17.17

          Fax : +90 (0212).252.80.91
        29. L’habitation - l’abri de l’homme à travers les âges

          Organisateurs : Aksel Tibet et Laurence Astruc

          {div float:left}{module Sem_habitat}{/div}
          Nous reprenons comme l’an dernier notre cycle qui a pour objet une question qui a intéressé les érudits depuis Vitruve en passant par J.-J.Rousseau : l’habitation. Plusieurs séances sont prévues entre novembre et mai. Ce thème sera présenté à partir des données archéologiques du Néolithique au Moyen Age. Nous avons pris le parti de focaliser sur les sites de la périphérie pour enrichir les comparaisons avec l’Anatolie.
        30. L’historiographie grecque de la guerre d'indépendance : Les ouvrages en grec du Fonds Yerasimos

          Anastassia Falierou (IFEA)

          L'approche symétrique des historiographies grecques et turques se reflète dans les titres des ouvrages, qui composent le Fonds. Ainsi, en grec, on trouvera les titres suivants : ‘’ΗΚαταστροφήτηςΜικράςΑσίας (La catastrophe d’Asie Mineure)’’, ‘’ΧρονικόμιαςμεγάληςΤραγωδίας (La chronique d’une grande tragédie)’’, ‘’TαπαρασκήνιατουΜικρασιατικούΔράματος (Les coulisses du drame micrasiatique), ‘’ηΗττα’’ (la défaite), ‘’ΟιστορικόςΔιχασμόςτου 1922 (La division historique de 1922), ‘’ΗΠροδοσία’’ (La trahison), ‘’ΗΜικρασιατικήΕκστρατεία (L’expédition micrasiatique)’’, ‘’ΗΤραγικήΚαταστροφή (La catastrophe tragique).

          La composante grecque du Fonds Yerasimos compte presque 160 ouvrages. Ces ouvrages ne se réfèrent pas exclusivement à la ‘’catastrophe d’Asie Mineure’’, mais se caractérisent par une perspective beaucoup plus large, celle de l’hellénisme irrédentiste (en particulier la Macédoine, le Pont, la Thrace, Smyrne et sa région).

          Classification thématique :

          1. Les sources

          On peut distinguer trois catégories des sources :

          Les récits des opérations militaires

          Il s’agit d'ouvrages appartenant à des genres variés (chroniques, correspondance officielle ou personelle, journaux intimes, mémoires, documents diplomatiques, rapports de guerre, etc...) qui concernent les opérations militaires en Asie Mineure. Cependant, ces sources nous offrent aussi souvent des informations sur la vie quotidienne des soldats au front, leurs pensées et leurs dilemmes. A coté des matériaux tirés des archives, on y trouve aussi cartes postales et photographies.

          Les acteurs de la guerre

          Il s’agit des biographies des personnages qui ont eu une implication personnelle dans la guerre (comme le général Danglis), ou dont l’engagement était directement lié à la cause de l’héllenisme (cf. le métropolite Chrisostomos à Izmir, ou le métropolite Grégoire de Kidonies/Ayvalık). Dans quelques cas, nous trouvons parmi ces ouvrages les biographies d'adversaires politiques (ex. Venizelos vs. le roi Constantin ou Dimitris Gounaris). Pour la plupart, ces ouvrages se nourrissent d'archives personnelles et parfois même de celles des protagonistes du conflit.

          Sources sur l’histoire locale des communautés grecques (rum) d'Asie Mineure

          Ici Il s'agit d'ouvrages écrits des auteurs qui ont vécu et grandi dans ces régions d'Asie Mineure. Ils portent sur l’histoire de certains bourgs et certaines villes telles que Kordelio, Burnovas (Bornova), Sevdiköy, Buca ou Nimpheo (Nif). Leur structure est semblable et leur contenu assez riche : position géographique du lieu, démographie, administration, activités économiques, vie culturelle et sociale (lieux de sociabilités, institutions de la communauté, coutumes (mariage, fêtes, etc..), personnalités éminentes originaires de cette région. Les textes s'accompagnent souvent de cartes et de photos.

          2. La bibliographie secondaire.

            La bibliographie secondaire se compose de monographies et de volumes collectifs (cf.par exemplele volume publié par le Centre d’Etudes sur l’Asie Mineure basé à Athènes). Ils sont centrés en grande partie sur les sujets suivants : la description du cours des opérations militaires de la côte égéenne jusqu’à l’intérieur de l'Asie Mineure, la retraite des Turcs, les malheurs et horreurs de la guerre (les massacres et les tortures subis par la population civile, les maladies, la famine, etc...), l'incendie d’Izmir, la vie de l’héllenisme d’Asie Mineure sous la République. L’originalité et les limites de ces travaux ? Ils représentent des points de vue politiques différents, autour du clivage entre partisans et adversaires de Venizelos. Notons aussi qu'ils publient des documents souvent inédits.

            Il faut aussi signaler, parmi la bibliographie secondaire, des ouvrages sur l’histoire politique et sociale de la Grèce ou encore sur celle de la banque nationale (grecque) d’Asie Mineure.

            Classement chronologique

            Si on classe les ouvrages en grec du Fonds par décennie, on est frappé par l'importance des années 1919-1929, bien fournies, qui renvoient plutôt à des sources. Les ouvrages parus lors des années 1940-1959 sont peu nombreux. La production des années 1960-1989, nombreuse, renvoie plus à la bibliographie secondaire.

            Nombre d'ouvrages par décennies :

            • 1919-1929 : 43
            • 1930-1939 : 25
            • 1940-1949 : 7
            • 1950-1959 :10
            • 1960-1969 : 25
            • 1970-1979 : 38
            • 1980-1989 : 10

            Le profil des auteurs:

            Dans leur majorité, il s’agit des militaires, parfois de haut rang. Ensuite, on trouve des journalistes et en particulier les correspondants du guerre, suivis par les hommes des lettres (historiens, professeurs, enseignants, écrivains). Puis viennent des diplomates. Enfin quelques livres ont pour auteurs des membres de professions libérales (médecins, avocats) et des membres du clergé.

            Pourquoi écrire?

            Les raisons qui ont poussé les auteurs à écrire sont multiples. Cependant certaines sont récurrentes. Les auteurs des ouvrages autour la guerre greco-turque (1919-1922) peuvent être divisés en deux groupes : les témoins et les autres.

            La motivation des premiers est de raconter ceux qu’ils ont vu et vécu. Leurs livres sont souvent écrits sur un mode sentimental, voire pathétique. Ils ont un contenu moralisateur : les témoins souhaitent transmettre aux générations futures leur propre expérience et leur mémoire. ‘’L’histoire se répète’’soulignent–ils : seule une bonne connaissance de l’histoire peut prévenir les gens de commettre les mêmes fautes que par le passé.

            Quant aux auteurs qui ne sont pas des témoins, ils s’intéressent plutôt à la dimension purement historique du sujet, c’est-à-dire considèrent les années 1919-1922 comme un moment historique majeur, qui a déterminé l'orientation des relations greco-turques tout au long du XXème siècle.

            Quel que soit le regard porté par les auteurs, ceux-ci s’accordent à conclure que la défaite grecque en Asie Mineure fut le résultat des causes suivantes :

            • l'épuisement, et de manière générale les problèmes d'approvisionnement auxquels l’armée grecque a été confrontée.

            • la supériorité de l’armée turque dans le domaine de l'armement, de l'organisation et de la logistique.
            • Les divisions internes grecques
            • la politique des Alliés, qui malgré leurs déclarations concernant l’autodétermination des peuples n’ont finalement pas soutenu les revendications grecques.
          1. La bourse de l'IFEA pour les doctorants turcs

            L'Institut Français d'Études Anatoliennes d'Istanbul, accordera en 2013 des bourses aux doctorants turcs qui préparent leur thèse en Turquie (hormis İstanbul) en archéologie, histoire, science politique, sociologie, anthropologie, urbanisme et économie et qui ont besoin d'effectuer un séjour de recherche à İstanbul.
            Pour plus de détails

          2. La science politique dans la cité: regards croisés France-Turquie : 17/02/2012

            Journée d'étude
            La science politique dans la cité: regards croisés France-Turquie
            Vendredi 17 février 2012
            à l'IFEA
            Introduction par Nora Şeni

            L'objectif de cette journée organisée par l'IFEA est de réunir des politistes de France et de Turquie pour réfléchir et débattre sur la place de la science politique dans la cité, alors que l'interrogation sur l'engagement des politistes devient plus pressante ces derniers temps dans les deux pays. Qu'en est-il des modalités d'intervention des politologues dans le débat politique ? La question est plus étroite que celle, très courante et jamais épuisée, de la responsabilité politique des « intellectuels », catégorie bien plus large ; il s’agit ici de la question de la responsabilité, voire du devoir, des savants d’intervenir au nom d’une connaissance scientifique dans le débat politique à partir de leur « chaire ». Selon la doxa wéberienne - la fameuse « neutralité axiologique » -, la position de savant ne donne pas, voire interdit, tout pouvoir d’intervention qui porterait atteinte à la dignité à la fois du savant et du politique, à partir de l’idée qu’on ne saurait dériver d’une connaissance scientifique, une valeur quelconque. Le rôle de la discipline doit-il être limité à l’invitation au débat rationnel, à l’éclairage des choix possibles à partir d’éléments objectifs, ou doit-il s’étendre à des recommandations politiques substantielles ? Le politiste en tant qu’expert intervient-il dans le débat politique d’une autre manière, et plus légitimement, que celui qui le fait au titre de ses engagements politiques ou d’une conception morale de ses fonctions ? Il ne s’agira pas ici de livrer des réponses normatives, mais d’apporter un regard comparatif sur la manière dont ces questions se posent, et sur les positionnements qu’adoptent les politistes, dans les deux pays.

          3. La vie et les travaux de Ernest Mamboury (2010 - ...)

             La vie et les travaux de Ernest Mamboury / projet d'études à partir des oeuvres publiées et des archives publiques et privées.

            Projet Initié par J F. Perouse et P. Lebouteiller, IFEA (Institut Français d’Etudes Anatoliennes)
            Partenaires et participant au projet :le consulat de Suisse à Istanbul,İstanbul Büyükşehir Belediyesi Atatürk Kitaplığı - DAI (Istanbul) - IAE ( Suna ve İnan Kıraç Vakfı İstanbul Araştırmaları Enstitüsü).
            La première étape d'évaluation des archives photographiques et des documents écrits est en cours et la recherche de financement est lancée.
             
            Un premier volet est prévu sous forme d'exposition de la présentation du personage et de ses oeuvres courant 2015 avec IAE.
            Les recherches documentaires sont en cours...
             
               
          4. Laurence ASTRUC

            Laurence Astruc

            Archaeologist, sp.Prehistory

            CNRS Researcher

            Email 1: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
             
          5. le 25 octobre 2007-L'histoire du Palais de France sur Iz TV

            le 25 octobre 2007 à 22h, le 26 octobre à 22h, le 27 octobre à 23:40, le 28 octobre à 14:40 vous pouvez regarder sur IZ TV le documentaire sur l’histoire du Palais de France avec les reportages de Pierre Chuvin et d’Alexandre Toumarkine. Reporter: Menekşe Özen.

          6. Le conflit helléno-turc: la confrontation de deux nationalismes à l'aube du XXIe siècle

            Gilles BERTRAND, Le conflit helléno-turc: la confrontation de deux nationalismes à l'aube du XXIe siècle,Paris, Maisonneuve et Larose et IFEA, 2004, 390 pages.
          7. Le miroir des pays. Une anabase ottomane a travers l’Inde et l’Asie centrale

            Seyyid ALI REIS,Le miroir des pays. Une anabase ottomane a travers l’Inde et l’Asie centrale, Sindbad Actes Sud, La Bibliothèque turque, traduit du turc ottoman par Jean-Louis Bacqué-Grammont, avril 1999, 188 pages.

          8. Le Patriarcat grec orthodoxe. De l'isolement à l'internationalisation, de 1923 à nos jours

            Samim AKGÖNÜL, Le Patriarcat grec-orthodoxe. De l’isolement à l’internationalisation, de 1923 à nos jours, Paris, Maisonneuve et Larose et IFEA, 2004, 214 pages
          9. Les Missions françaises en Turquie

            MISSIONS FRANCAISES

             

            Kelainai - Apamea Kibôtos

            kelainai

             

            Ce projet se propose de fournir une étude interdisciplinaire fondamentale pour la connaissance de l'histoire et de l'archéologie de la région frontalière entre Phrygie et Lydie qui n'est pratiquement pas étudiée. L’objet principal de l'étude est la ville et la résidence royale de Kélainai/Apamée Kibôtos, moderne Dinar (Turquie). Malgré son importance historique, la ville ne fut jamais l'objet d'une étude archéologique approfondie. Notre projet, cofinancé par l'ANR et la DFG depuis 2008, représente la première tentative d'une étude systématique de ses vestiges antiques.
            plus...

             


            Missions de prospection dans les régions de Kaiseri et Nevsehir

            Greme_paysage3Trois grands axes ont orienté cette étude. Le premier axe est prospectif. Il permet de recenser les églises rupestres byzantines de Cappadoce, inachevées ou en cours de creusement. Le deuxième axe est technique. Une étude tracéologique systématique a été effectuée dans chaque monument. Enfin, le troisième axe est ethnologique. Des entretiens avec des professionnels de la pierre ou de simples paysans ont été menés. Une expérimentation d’extraction traditionnelle de deux blocs, dans deux carrières différentes, a également été réalisée.
            plus...

             

             

             

            Xanthos

            xanthos-pilier-des-harpies

             

             

            Dirigée par J. des Courtils, la mission de Xanthos est la plus ancienne fouille française en Turquie.
            plus...


             

            Letôon

            letoon

             

            Un programme d'étude et de restauration ambitieux a commencé au Letôon, sous la direction de L. Cavalier.
            plus...

             

             


            Zeyve (Porsuk) Höyük

            porsuk

            Le site archéologique (höyük en turc) de Porsuk-Ulukisla, connu également sous l’appellation Zeyve höyük, est situé sur l’axe de communication qui, à toute époque, a relié le sud du plateau anatolien et, par l’intermédiaire de la plaine de Cilicie, la Syrie voire la Mésopotamie. Par sa position exceptionnelle, il commande le passage des expéditions militaires comme des entreprises commerciales dans une large vallée est-ouest creusée entre deux chaînes de montagnes dont le Taurus au sud qui atteint à cet endroit 3 500 m d’altitude au Medetsiz.
            plus...



          10. Les mots voyageurs et l'Orient

            Michel Bozdemir et Sonel Bosnalı, Les Mots Voyageurs et l’Orient, Presses Universitaires de Boğaziçi, İstanbul, 2006.

          11. Les plans d'assurance d'Istanbul de Charles Edouard Goad (2007)

            goad_kadikoyLes plans d'assurance d'Istanbul de Charles Edouard Goad (1904-1906)”(IBB - IFEA, Décembre 2007/ Mise en vente mai 2008)

            Publication : « Les plans d'assurances à Istanbul de Charles Edouard Goad » Dec 2007 (collaboration entre l'observatoire urbain de l'IFEA et la direction des musées et bibliothèques de la grande Mairie d'Istanbul : IBB). JF Perouse - P Lebouteiller

          12. Les résultats des fouilles de Xanthos et du Létôon (1958-1989)

             

            Les résultats des fouilles de Xanthos et du Létoon ont été publiés,sous le sigle de l'Institut aux Éditions Klincksieck, à Paris.
            Huit volumes sont parus.

            demargne X1 Pierre Demargne, Les piliers funéraires. Dessins et relevés de Pierre Coupel et Pierre Prunet, 1958, 132 p., 27 cartes, 58 pl. h.-t. et 5 fig. (cote Ac Si Xan 01-01)
            metzger X2 Henri Metzger, L'Acropole lycienne. Études et reconstitutions architecturales de Pierre Coupel, 1963, 120 p., 35 fig. et plans, 56 pl. h.-t. (cote Ac Si Xan 01-02)
            coupel demargne X3
            Pierre Coupel et Pierre Demargne, Le monument des Néréides : l'architecture, 1969.
            • Tome I : texte et pl. photographiques, 159 p., 2 fig., 62 pl. h.-t. groupant 261 ill. ; (cote Ac Si Xan 01-03 I)
            • Tome II : Études et restitutions, 100 pl. de plans.  (cote Ac Si Xan 01-03 II)
            metzger X4 Les céramiques archaïques et classiques de l'Acropole lycienne, par Henri Metzger avec la collaboration de D. von Bothmer et de J. N. Coldstream. Texte et pl. photographiques. 1972, 212 p., 90 pl. h.-t., 13 fig. (cote Ac Si Xan 01-04)
            demargne X5 Pierre Demargne, Tombes-maisons, tombes et sarcophages. Études et relevés par Pierre Coupel et Pierre Prunet. Les épitaphes lyciennes, par Emmanuel Laroche. 1974, 150 p., 5 fig. in-texte, 33 pl. au trait et 63 pl. photographiques. (cote Ac Si Xan 01-05)
            metzger X6 La stèle trilingue du Létôon. Introduction : le sanctuaire de Léto, et première partie : L'inscription grecque, par Henri Metzger ; Deuxième partie : L'inscription lycienne, par Emmanuel Laroche ; Troisième partie : L'inscription araméenne, par André Dupont-Sommer ; Quatrième partie : Die iranischen Elemente im aramäischen Text, par Manfred Mayrhofer. 1979, 198 p., 5 fig. in-texte, 4 dépliants et 23 pl. photographiques. (cote Ac Si Xan 01-06)
            balland X7 André Balland, Inscriptions d'époque impériale du Létôon. Textes et planches photographiques. 1981, XXI+312 p. et 34 pl. photographiques. (cote Ac Si Xan 01-07)
            childs demargne X8-1

            Pierre Demargne et W. Childs, Le monument des Néréides : Le décor sculpté. Relevés et études d'architecture par Pierre Coupel et Anca Lemaire, avec la collaboration de S. Flatko, D. Bylund, N. Laos, 1989,

            • I : Texte, 414 p. ; (cote Ac Si Xan 01-08 I)
            • II : Illustrations photographiques et graphiques, LXXXIX pl. (cote Ac Si Xan 01-08 II)
            childs demargne X8-2


             

             

          13. Letôon

            letoon

             

            Localisation du site :Préfecture d’Antalya. Côte lycienne.

            Responsable de la mission : Laurence CAVALIER, maître de conférences histoire de l'art antique, Univ. Bordeaux 3

            Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

            Epoques concernées: Lycien, Hellénistique, Romain, Romain tardif et byzantin.

             

             

            Les sites de Xanthos et du Létôon forment l’un des plus remarquables ensembles archéologiques de Turquie et figurent sur la liste du Patrimoine Mondial établie par l’UNESCO. Ils sont localisés sur la côte sud de la Turquie, dans l’antique Lycie, et furent découverts en 1838 par un voyageur britannique, Charles Fellows. Au cours de plusieurs expéditions successives, il emporta à Londres une riche moisson de statues, bas reliefs et pièces d’architecture, exposés au British Museum. La fouille proprement dite n’a commencé qu’en 1950, sous l’égide du Ministère des Affaires étrangères et a continué depuis sans interruption. Elle est actuellement placée sous la direction de Jacques des Courtils, professeur à l’université de Bordeaux. L’exploration archéologique de ces deux sites bénéficie aussi du soutien du CNRS et de diverses associations, ainsi que de la collaboration d’universitaires canadiens. L’intérêt particulier du projet consiste dans la découverte des vestiges d’une civilisation originale : il s’agit d’une cité et d’un sanctuaire fondés par un peuple indigène anatolien, les Lyciens, qui ont reçu l’influence du monde grec et du monde perse. Cette situation particulière en fait un point d’observation essentiel de l’histoire des civilisations de la Méditerranée orientale depuis le 1e millénaire avant JC jusqu’au Moyen-Âge.
            En savoir plus...

             

          14. Lettre d'information du pôle histoire

            Le groupe "histoire" de l'IFEA a décidé de se doter d'un organe d'information :

            à compter de septembre 2010, une "lettre d'info" mensuelle sera diffusée informatiquement.

            Elle aura pour but de tenir informer des activités mensuelles proposées dans le cadre des groupe "histoire" de l'IFEA : séminaires, colloques, conférences, réunions de travail, etc.

            Un point sur les publications récentes des membres permanents et associés du groupe sera également proposé.

            Mais la "lettre d'info du Groupe Histoire à l'IFEA" n'aura pas pour seul but d'informer des activités réalisées par les membres de ce groupe au sein de l'IFEA : elle se veut instructive.

            Deux rubriques seront ainsi alimentées régulièrement :

            1. une rubrique "source historique" sera proposée, avec la présentation et l'explication d'une source historique relative à l'une des interventions dans le cadre des divers séminaires proposés par l'IFEA.
            2. une rubrique "image"sera également insérée : chaque mois, une image nouvelle avec une courte explication sera présentée aux lecteurs.

            D'autres rubriques pourront également apparaître, de façon irrégulière :

            • compte-rendus de conférence
            • présentation de livres
            • l'histoire dans les médias
            • ou autres informations ponctuelles qui auraient attiré l'attention des membres du groupe
          15. Lisa MONTMAYEUR

            Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
            Statut : Chercheuse associée à l'IFEA
            2010-2011 : Boursière Agence Universitaire pour la Francophonie

            Thèse de doctorat :

            "Le rôle joué par les acteurs non-gouvernementaux locaux dans le processus de rapprochement gréco-turc depuis le début des années 80"thèse en sociologie au sein du laboratoire de recherche PACTE (Politiques publiques, Action politique, Territoires), Université Pierre Mendès France, sous la direction de Mr Jacques Barou (Institut d'Etudes Politiques de Grenoble) et de Mme Yeseren Eliçin Arikan (Université Galatasaray).

          16. LIVRES PUBLIES PAR DES MEMBRES DU GROUPE "HISTOIRE" DE L'IFEA

             

            jandarmaweb

            Noémi Lévy, Nadir Özbek, Alexandre Toumarkine,

            Jandarma ve Polis : Fransız ve Osmanlı Tarihçiliğine Çapraz Bakışlar

            Istanbul, Tarih Vakfı Yurt Yayınları, 2009

             

             

             

            mallet

            Laurent-Olivier Mallet,

            La Turquie, les Turcs, et les Juifs - Histoire, Représentations, Discours et Stratégies

            Istanbul, ISIS Press, 2008, 616p.

             

             

             

             

            noemieosman

            Noémi Lévy, Alexandre Toumarkine (ed.)

            Osmanli'da asayis, suç ve ceza

            Istanbul, Tarih Vakfi, 2007.

          17. Macédoine 1900

            Necati CUMALI, Macédoine 1900, Nouvelles, (traduction du turc, introduction, postface et notes par Faruk Bilici), “La Bibliothèque turque”, Sindbad Actes Sud, 2007.

          18. Mamboury Projesi

            Ernest Mamboury'nin hayatı ve Çalışmaları / Yayınlanmış eserlerinden, kamusal ve özel arşivlerden yola çıkan araştırma projesi 

            J F. Perouse ve P. Lebouteiller'nin girişimleriyle, IFEA (Institut Français d’Etudes Anatoliennes) 

            Proje ortakları ve projeye katılanlar: Türkiye İsviçre Büyükelçiliği, İstanbul Büyükşehir Belediyesi Atatürk Kitaplığı - DAI(Istanbul) - IAE (Suna ve İnan Kıraç Vakfı İstanbul Araştırmaları Enstitüsü) - Galatasaray Lisesi.
            Projenin ilk etabı olan bir yandan fotoğraf arşivlerinin ve belgelerin değerlendirilmesi, diğer yandan da finansman arayışı etabı başlamıştır.

            istanbul touristique ilesdprincesmamboury17

            Projenin ilk ayağı Mamboury'nin eserlerinin ve kendisinin tanıtıldığı bir sergi projesidir.



          19. Matériel topographique

            L'IFEA possède du matériel topographique à disposition des missions archéologiques ou autres. Un forfait qui prend en charge l'entretien du matériel sera demandé (250€ par mois ou 120€ par mission courte (moins de 10j) pour la station totale et 50€ pour le niveau) ainsi qu'une convention signée entre l'IFEA et le chef de mission. L'assurance de l'appareil est obligatoire à la charge du loueur.

            STATION TOTALE LEICA TC803

            Station totale avec trépied léger et porte prisme de 3,5m. (3 batteries et logiciels de topo), 10000 points de stokage et possibilité d'exporter les données en txt ou en dxf.
            consulter la notice de l'instrument

            Théodolite WILD T1 et DİSTOMAT LEICA Di4
            Théodolite mécanique WILD T1 surmonté d'un distance-mètre Distomat Di4 (deux boites) avec trépied bois Leica et prisme 2,15m. (pas d'enregistrement des mesures)

            Niveau de chantier PENTAX
            Niveau de chantier avec trépied et mire de 4m en bois.


            Autres matériel de l'IFEA :

            Paire de Talkie walkies longue portée (8Kms)

            Videoscope Full HD JVC Disque dur 40 Go

            Videoscope JVC MPG 40 Go
            Sac à dos pour station totale

            Petit matériel (mires et décamètres)

            Possibilité d'emprunter un poste de travail PC sur demande
            RESERVATION 2015 :

            LEICA TC803
            WILD T1 ET DISTOMAT NIVEAU PENTAX NIVEAU LEICA
            Henry :     Henry : 25 juillet au 30 sept
                 marro : 30 Juillet au 20 Sept  
                   



            RESERVATION 2014 :

            LEICA TC803
            WILD T1 ET DISTOMAT NIVEAU PENTAX NIVEAU LEICA
            Henry : 1 juin au 30 Juillet     Henry : 1 Juin au 30 Juillet
                 marro : 30 Juillet au 20 Sept  
                   


            RESERVATION 2013
            :

             

            LEICA TC803
            WILD T1 ET DISTOMAT NIVEAU PENTAX NIVEAU LEICA
            Henry : 15 Juillet au 30 Sept     Henry : 25 juillet au 30 sept
                 marro : 30 Juillet au 20 Sept  
                   


            RESERVATION 2012 :


            LEICA TC803
            WILD T1 ET DISTOMAT NIVEAU PENTAX
            Baralis : 15 mai au 30 mai    
            Pedaros : 1 au 15 juillet    
            marro : 28 Juillet au 7 Sept    
            Henry : 8 Septt au 30 Sept    
             myrina : 15 oct 15 nov    
                 


            RESERVATION 2011 :

             

            LEICA TC803
            WILD T1 ET DISTOMAT
            NIVEAU PENTAX
            Baralis : 13 mai au 22 mai
             
            Pimouget (Myra) : 4 juillet au 17 juillet  
             
             Marrot : 25 Juillet au 15 sept
               
            myrina : 15 oct 15 nov
            olivier H : 15 Juillet au 15 Aout
             
             
               
                 

            Pascal LEBOUTEILLER responsable du matériel topographique de l'IFEA



            RESERVATION 2010 :


            LEICA TC803
            WILD T1 ET DISTOMAT
            NIVEAU PENTAX
            Baralis : 18 avril au 25 avril (annulé)
              Henri : 1mai au 30 juin
            Abadie : 15 mai au 15 juin  
             
             Henri : 30 juin au 10 juillet (Antakya)
               
            Pimouget (Myra) : 5 juillet au 24 juillet (annulé)
               
            Marrot : 25 Juillet au 18 sept
               
            Baralis : 1 au 30 oct
               

            Pascal LEBOUTEILLER responsable du matériel topographique de l'IFEA

            RESERVATION 2009 :

             

            LEICA TC803

            WILD T1 ET DISTOMAT

            NIVEAU PENTAX

            Pimouget (Myra) : 1 juillet au 30 juillet


            XANTHOS : été 2009

            Marrot : 1 Aout au 10 sept

             

             

            Koray Konuk ( Carie) : 10 oct au 25 oct

             

             


             

             


             

             

            Pascal LEBOUTEILLER responsable du matériel topographique de l'IFEA

            RESERVATION 2008 :

             

            LEICA TC803

            WILD T1 ET DISTOMAT

            NIVEAU PENTAX

            IZMIR : 23 MAI au 2 JUIN

            MARRO : 20 JUILLET AU 15 SEPT

            XANTHOS : été 2008

            KODAPA : 20 JUIN au 30 JUIN

             

             

            KITANAURA : 30 JUIN au 7 JUILLET

             

             

            Roumamie : 1 AOUT au 22 AOUT

             

             

            O Henry : 24 AOUT au 7 SEPT

             

             

            roumanie : 8 SEPT au 25 SEPT

             

             

            Pascal LEBOUTEILLER responsable du matériel topographique de l'IFEA

          20. Médecins et ingénieurs ottomans à l’âge des nationalismes

            Méropi Anastassiadou-Dumont (dir.), Médecins et ingénieurs ottomans à l’âge des nationalismes, IFEA Maisonneuve & Larose, Paris, 2003, 387 p.

          21. Mémoires de l'Institut Français d'Archéologie de Stamboul (1933-1945)

            Publiés aux Éditions E. de Boccard, Paris (1933-1945)

             


            edhem stchoukine manuscrits No. 1 Fehmi Edhem et Ivan Stchoukine, Les manuscrits orientaux illustrés de la Bibliothèque de l'Université de Stamboul, 1933, 68 p. + 16 p. pl. (cote COLL I M 01)
            chaput voyages No. 2 Ernest Chaput, Voyages d'études géologiques et géomorphologiques en Turquie,1936, 312 p. + 27 p. pl. (cote COLL I M 02)
            jestin tablettes No. 3 Raymond Jestin, Tablettes sumériennes de Suruppak conservées au Musée de Stamboul, 1937, 73 p. + 183 p. pl. (cote COLL I M 03)
            devambez grands bronzes No. 4 Pierre Devambez, Grands bronzes du Musée de Stamboul, 1937, 121 p. + 44 p. pl. (cote COLL I M 04)
            delaporte malatya No. 5 Louis Delaporte, Malatya : Fouilles de la mission archéologique française dirigées par M. Louis Delaporte. Arslantepe. Fascicule I. La Porte des Lions, 1940, 74 p. + 39 p. pl. (cote COLL I M 05)
            gabriel chateaux No. 6 Albert Gabriel, Châteaux turcs du Bosphore, 1943, 125 p. + 32 p. pl. (cote COLL I M 06)
            robert sanctuaire
            No. 7 Louis Robert, Le sanctuaire de Sinuri près de Mylasa. Première partie. Les inscriptions grecques, 1945, 119 p. + 15 p. pl. (cote COLL I M 07)
          22. Mission française de prospection archéologique et épigraphique dans le Golfe céramique (Carie) Responsable: Koray Konuk


            Mission française de prospection archéologique et épigraphique dans le Golfe céramique (Carie)

            Responsable: Koray Konuk


            Equipe: Raymond Descat, Patrice Brun, Alain Bresson, Pascal Lebouteiller, Jean François
            Pichonneau, Olivier Henry, Philip Niewöhner, Stefan Giese, Elif Erdem, Nelly Martin.
            Partenaire: Institut AUSONIUS (CNRS-Université Bordeaux 3).
            Champs d’étude: Épigraphie et archéologie en Carie (provinces de Mugla et Aydin) de l’époque 
            classique à la fin de la période byzantine. Relevé des vestiges, carte archéologique, géographie
            historique, épigraphie, numismatique, synthèse d’histoire régionale.

             

          23. Mission Marmara


            Mission de prospection des monastères byzantins sur la côte Sud de la Mer de Marmara

            Chef de mission: Marie-France Auzépy

            Membres de la mission: Ont collaboré à la mission, soit chaque année, soit ponctuellement : Olivier Delouis, Haluk Çetinkaya,  Jean-Pierre Grélois, Michel Kaplan, Anaïs Lamesa, Annie Pralong, Hayri Yilmaz

            L’objectif de la mission est de comparer les données des Vies de saints byzantins avec les données des voyageurs et les traces archéologiques de manière à établir un inventaire cartographié des monastères byzantins sur la côte méridionale de la Mer de Marmara où ils étaient particulièrement nombreux.

            La mission de prospection couvre un territoire relativement vaste, correspondant à une grande partie du champ d’action des moines/saints de la période la plus active du monachisme bithynien (IXe-XIIe siècle) : la partie méridionale de la province

            romano-byzantine de Bithynie, et le Nord-Est de celle de l’Hellespont, grosso modo la région qui s’étend entre l’Uludag/Mont

             

            Olympe et la mer jusqu’à la presqu’île d’Erdek/Cyzique et aux îles qui la prolongent. La mission comprend des campagnes de 15 jours (fin août/début septembre) pendant 5 ans.

            Les campagnes 2005 et 2006 ont permis de découvrir un certain nombre de sites monastiques inconnus : Kilise Mevkii près d’Arnavutköy, sur la côte Sud du Golfe d’Izmit, Ayazma à l’entrée du Golfe de Gemlik, sur sa côte sud, Sizvi un peu plus à l’est sur cette même côte, Gebekilise sur le Karadere près de la ville de Karaçabey, Dagyurt sur la rive gauche du Kocadere, proche aussi de Karaçabey. La connaissance de la Bithynie byzantine s’est aussi enrichie grâce à la découverte d’établissements portuaires (Ketenderesi, Kapanca, sur la côte sud du Golfe de Gemlik) et d’établissements fortifiés (Dedebayırı près de Karaçabey).

            La mission, a commencé en 2004 et est financée par le MAE depuis 2005 ; elle a des partenariats scientifiques avec le Centre de recherche d’Histoire et Civilisation de Byzance (UMR 8167 Orient-Méditerranée) et avec l’IFEA à Istanbul qui contribuent également à son financement.

             




            Présentation détaillée

            La mission a prospecté la partie de la Bithynie qui a la forme d’un grand rectangle entre la chaîne de montagne de l’Olympe (Uludag) et la côte sud de la

            Marmara. Commencée par la région côtière, elle a permis d’identifier un monastère décrit dans une Vie de saint, le premier monastère de Nicéphore de

            Médikion, au sud de Tiriliye/Trigleia/Zeytinbagı et de découvrir deux monastères inconnus, Kilise Mevkii près d’Arnavutköy, sur la côte sud du Golfe d’Izmit,

            et Ayazma à l’entrée du Golfe de Gemlik, sur sa côte sud. Kilise Mevkii a livré un matériel tardoantique de grande qualité dont des chapiteaux aux chevaux qui semblent être des hapax (Fig. 1 et 2);

             

             



             

             

             

             

             

             

             

            et le site a été occupé par un établissement religieux du Ve au XIXe siècle. Ayazma est un monastère d’époque médiobyzantine qui a livré un riche matériel (opus sectile, verre, céramique, marbre) et qui semble avoir été occupé également à l’époque ottomane (Fig. 3 et 4).

             

            Le monastère de Sivzi, connu des érudits grecs du XIXe siècle, a également été prospecté et est remarquable par ses infrastructures portuaires. Sur la côte sud du Golfe de Gemlik, des établissements portuaires (un emporium à Kapanca [Fig. 5], un établissement peut-être militaire à Ketenderesi) ont été découverts, dont il n’existe pas de mention dans les textes. Ces découvertes font comprendre qu’un maillage d’établissements portuaires, commerciaux, urbains ou monastiques, distants de quelques kilomètres, existait tout au long de la côte sud du Golfe de Gemlik, et que les monastères étaient des acteurs économiques importants de la vie économique maritime. D’autre part la mission a prospecté une route reliant l’emporium de Kapanca au piémont de l’Olympe, et notamment au village de Tahtalı, qu’un des membres de la mission, Jean-Pierre Grélois, identifie avec assez de vraisemblance avec la cité byzantine, jusqu’ici non localisée, d’Éristè (Fig. 6); des blocs byzantins, la plupart provenant d’églises (plaques et piliers de chancel, chapiteaux), sont présents dans les villages qui bordent cette route (Fig. 7).

             

             

             

             

             

             

             

             

             

             

            Si la prospection du piémont et des contreforts de l’Olympe a été jusqu’ici assez peu fructueuse du point de vue byzantin, en dehors du village de Tahtalı, on y a cependant prospecté la cité hellénistique et romaine de Güngören/Armutalan. En revanche, la région de Karaçabey, prospectée en 2006 s’est montrée riche en restes byzantins dont certains peuvent être assurément des monastères :

            - Gebekilise sur le Karadere est un établissement de plaine, où il y eut sans doute une église et où a été récoltée de la céramique byzantine du XIIIe s.

            - Dagyurt sur la rive gauche du Kocadere domine la vallée et est un établissement de grande taille (village ?) où se trouvait une église au matériel riche et varié (fresque, plate-forme d’ambon) (Fig. 8 et 9)

             

             

             

             

             

             

             

             

             

             

             

            - Kiliseyeri, situé le long du KocaDere avant le delta, est un site occupé de l’Antiquité tardive (blocs) au XIIIe siècle au moins (céramique), où se trouvait une église.

            Publications

            1.- Marie-France Auzépy, Olivier Delouis, Jean-Pierre Grélois, Michel Kaplan,  « À propos des monastères de Médikion et de Sakkoudion », Revue des Études Byzantines 63, 2005, p. 183-194

            2.- Marie-France Auzépy, « Survey of the Byzantine Monasteries of the South Coast of the Sea of Marmara, 2004 », 23. Arahtırma Sonuçları Toplantısı (20 mayıs-3 haziran 2005, Antalya), Ankara, Kültür ve Turizm Bakanlıgı, 2006, p. 23-34

            3.- Marie-France Auzépy, « Campagne de prospection 2005 de la mission Monastères byzantins de la côte sud de la Marmara », Anatolia Antiqua 14 (IFEA, de Boccard), 2006, p. 369-398

            4.- Marie-France Auzépy, avec la collaboration d’Olivier Delouis, Haluk Çetinkaya, Jean-Pierre Grélois, Michel Kaplan, Annie Pralong, Hayri Yilmaz, « Campagne de prospection 2006 de la Mission Marmara », Anatolia Antiqua 15 (IFEA, de Boccard), 2007, p. 335-369.
            Pour en savoir plus

            La Bithynie au Moyen Âge, éd. B. Geyer, J. Lefort [Réalités byzantines 9], Paris, Lethielleux, 2003

            English abstract

            The Marmara Mission is a 5 years (2004-2008) mission of survey of the remaining Byzantine monasteries on the South Coast of the Marmara Sea. The area is the South of the Roman province of Bithynia, between the town of Bursa and the sea. The purpose is to cross the informations given by the saints'lives, numerous in IXth-Xth centuries, with the remains of the field. The 2005 mission discovered one monastery described in a saint's Life (Nicephorus of Medikion), and two monasteries unknown by the hagiographic sources, one of the midbyzantine period (XIth-XIIIthc., Ayazma/Mesudiye), and the other which was founded in Late Antiquity (IVth or Vth c.) and lasted until XIXth c. (Kilise Mevkii near Arnavutköy). The 2006 mission found numerous unknown byzantine settlements with churches, in the valley of Kocadere, north of Karaçabey : Gebekilise, Dayırt, Kiliseyeri.
          24. Missionnaires de l'Islam en Asie centrale. Les écoles turques de Fethullah Gülen

            Bayram BALCI, Missionnaires de l'Islam en Asie centrale. Les écoles turques de Fethullah Gülen, Paris, 2003. 301 p.

          25. Murat Güvenç 28/10/2010

            Séminaire :
            Mémoires et mobilités urbaines à Istanbul
            Jeudi 28 octobre 2010 à 18h à l'IFEA
            Murat Güvenç
            (Istanbul şehir üniversitesi)
            "Mapping the registers and the Annuaires Orientaux :
            througout the exhibition Istanbul 1910-2010"

          26. N. Elias - Lavta - étude pour un luth d'Istanbul

            Nicolas Elias, Lavta, étude pour un luth d'Istanbul, Istanbul, Isis/IFEA 2012, 125 p., ISBN 978-975-428-464-5

          27. N. Şeni - İstanbul’da Özel Kültür Politikası ve Kentsel Alan

            Nora Şeni,

            İstanbul’da Özel Kültür Politikası ve Kentsel Alan - Editions de l'Université Bilgi, mars 2011.
          28. N. Şeni - İstanbul’da Özel Kültür Politikası ve Kentsel Alan

            Nora Şeni,

            İstanbul’da Özel Kültür Politikası ve Kentsel Alan - Bilgi Üniversitesi Yayınları, Mart 2011.

            Ce livre est publié dans le prolongement du projet “Inventaire du patrimoine et de l’économie culturels d’Istanbul” (Agence Istanbul 2010 – Direction du patrimoine culturel et des musées) dans lequel l’IFEA a joué un rôle actif.

          29. Naissance du "devoir d'ingérence" : les carnets du voyage d'Adolphe Crémieux en Egypte 1840

            Nora Şeni, Naissance du "devoir d'ingérence" : les carnets du voyage d'Adolphe Crémieux en Egypte 1840, Istanbul, IFEA/ISIS, 2011

          30. Nécrologie Louis Bazin

            Décès du Professeur Louis Bazin

            Le 2 mars dernier s'éteignait Louis Bazin, éminent savant et fin connaisseur de la langue turque.

            Nous tenons à lui rendre hommage et reproduisons à cette occasion le texte que Jean-Louis Bacqué-Grammont, directeur de l'IFÉA de 1984 à 1991, a rédigé à cette occasion pour le Bulletin de l'Association des Anciens de Langues'O.

            In Memoriam Louis Bazin

            (1920-2011)

          31. Nicolas ELIAS

            Nicolas Elias
            Ethno-musicologue
            Postdoctorant au Musée du Quai Branly 2014-2015

            contact :This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
          32. Nora SENI

            Professeure, habilitée à diriger des recherches en « Histoire » et en « Aménagement et urbanisme »,  Université Paris 8,

            Membre du comité scientifique de la revue Les Cahiers du Judaïsme

            Thèmes de recherche

            • Istanbul culturel ; la culture comme instrument de l'action urbaine, politiques et acteurs : musées, festivals, galeries privées,universités
            • Philanthropie, mécénat, équipements et politiques culturelles. Histoire et dispositifs  
            • Femmes et minorités religieuses dans la ville ottomane.
            • Relations Europe et Empire Ottoman/Turquie républicaine  
            • Juifs de Turquie et de l’Empire ottoman

             

          33. Numismatique carienne

            Numismatique de la Carie aux époques pré-romaines

            Responsable: Koray Konuk

            Partenaires: R. Ashton (Londres), A. Furtwängler (Halle), F. Delrieux (Chambéry), P. Kinns (Londres).

            Le programme a deux objectifs principaux :

            • KARIKA MUSÉES : Les collections numismatique de Carie (Söke, Bodrum, Milas, et Muğla) . Il s'agit de continuer la publication des monnaies des Musées de Carie dans la Sylloge Nummorum Graecorum, Turkey , vol.3-6.
            • KARIKA TYPES. Catalogue raisonné des types monétaires de la Carie archaïque, classique et hellénistique. Le projet KARIKA TYPES vise à offrir une vision complète du monnayage des cités de Carie depuis l'introduction du monnayage dans cette région au 6e siècle jusqu'à la mort de César en 44 av. J.-C. Il répondra non seulement aux besoins des numismates, mais sera également un livre de référence pour les historiens, épigraphistes, archéologues et autres chercheurs s'intéressant à la Carie archaïque, classique et hellénistique. Le matériel sera présenté par ateliers monétaires. Il s'agit de répertorier et de discuter tous les types monétaires qui sont attestés pour chaque ville carienne. Une attention toute particulière sera apportée à l'exhaustivité qui ne pourra être achevée que par le dépouillement systématique des catalogues de vente. Il va de soi que la plus grande source de matériel proviendra des onze plus grands cabinets numismatiques (Londres, Berlin, Paris, New York, St Petersbourg, Copenhague, Istanbul, Athènes, Vienne, Oxford, et Cambridge) dont les monnaies serviront de base à l'élaboration du corpus. Les catalogues publiés (comme la série des Sylloge Nummorum Graecorum ou des catalogues de collections privées comme celles de Weber ou de Lindgren) serviront également à enrichir notre corpus. Il ne fait pas de doute que le programme de publication des monnaies de musées turcs fournira par la même occasion un matériel important pour le KARIKA TYPES. Dans le cadre de ce programme, sera constitué un corpus des inscriptions monétaires de langue carienne.
          34. Numismatique lycienne

            Corpus des inscriptions monétaires lyciennes

            Responsable: Koray Konuk
            Partenaires: Prof. Dr Heiner Eichner et Dr Martin Seyer, Institut autrichien d'archéologie.

            Description: Collaboration scientifique depuis 2007 au projet international Corpus des Lykischen Sprachdenkmäler financé par le Fonds zur Förderung der wissenschaftlichen Forschung.
            Ce projet de corpus des inscriptions lyciennes regroupe un réseau international de spécialistes de la langue et de la civilisation lyciennes au sein duquel j'ai été chargé de préparer le corpus des inscriptions monétaires lyciennes.

            Publication du trésor d'Elmali (Decadrachm Hoard)

            Responsable: Koray Konuk
            Partenaires: Tevfik Göktürk (Musée des civilisations anatoliennes, Ankara).

            Description: Il s’agit d’un trésor de monnaies grecques et lyciennes de la première moitié du Ve siècle av. J-C. qui constitue l’une des découvertes les plus importantes de ces dernières décennies dans notre domaine. Il comporte près de 2000 monnaies, principalement lyciennes, athéniennes et de plusieurs cités de la ligue de Délos. Découvert en 1984, il fut sorti illégalement du pays et n'est revenu en Turquie que récemment, en 1999. J’ai été officiellement nommé en 2004 par le ministre de la culture du gouvernement turc pour participer à sa publication scientifique avec un collègue turc et un collègue américain. J’ai commencé à en établir l’inventaire. J’ai présenté une étude sur les monnaies lyciennes du trésor au colloque : IIIe Conférence internationale sur la Lycie qui s’est tenu à Antalya en novembre 2005 et au colloque d’archéologie classique organisé à Paris par la SFAC en 2005.

          35. O. Henry (éd.) Archéologies et espaces parcourus. Premières Rencontres d'Archéologie de l'IFEA Istanbul, 11-13 Novembre 2010

            Olivier Henry (éd.), Archéologies et espaces parcourus. Premières Rencontres d'Archéologie de l'IFEA Istanbul, 11-13 Novembre 2010, Istanbul, Institut Français d'Études Anatoliennes, 2012, 173p, ISBN 978-2-36245-006-8


            Sous la responsabilité scientifique d’Olivier Henry les Rencontres  d’archéologie de  l’IFEA 2010se sont déroulées du 11 au 13 novembre 2010. Cette première édition qui avait pour thème 'Archéologies et Espaces Parcourus'ont près de 35 interventions scientifiques données par 50 participants de 9 nationalités différentes. Les sujets abordés ont couvert l'ensemble des périodes depuis la préhistoire jusqu'à la période médiévale et ont présenté un large éventail des domaines de l'archéologie en Turquie (recherche de terrain, recherche en musée, histoire, histoire de l'art, géographie historique, numismatique, épigraphie, architecture, etc.).

            Ce volume rassemblant les actes de ces premières Rencontres inaugure les collections électroniques de l'IFEA.

          36. Orta Asya'da İslâm misyonerleri. Fethullah Gülen okulları

            Bayram BALCI, Orta Asya'da İslâm misyonerleri. Fethullah Gülen okulları, İletişim, İstanbul, 2005, 376 pages.
          37. Oryantalizm ve Hayırseverliğin İttifakı

            Nora Şeni, Oryantalizm ve Hayırseverliğin İttifakı, YKY, Ekim 2009, S.176, ISBN: 978-975-08-1695-6

          38. Otrous

            Epitaphe de Léon, évêque de la ville d'Otrous dans la Pentapole (Phrygie centrale), sous-préfecture de Sandıklı, province d'Afyonkarahisar

             

            Traduction par Th. Drew-Bear


            "L'esclave de Dieu l'évêque Leon s'est endormi dans l'année 6567, le 9 du mois de février, lundi." Selon cette chronologie byzantine, compter 6567 ans à partir de la création du monde mène à 1059 ap. J.-C. selon notre ère. Mais au 6567e an après la création du monde, c'est-à-dire dans l'an 1059 selon nous, le 9 février n'était pas un lundi comme cette inscription le déclare, mais un mardi. De telles confusions se rencontrent parfois sur les stèles funérares byzantines.

            "Tanrının kölesi piskopos Leon, dünyanın 6567.ci yılında 9 Şubat'ta Pazartesi'nde uykuya daldı", demek ki "öldü". Bizans kronolojisine göre, dünyanın yaratılışından başlayarak 6567 yılı, bizim takvimimizde M. S. 1059'u karşılar. Ama dünyanın yaratılışından itibaren 6567.ci senede, yani M. S. 1059 yılında, Şubat ayının dokuzuncu günü Pazartesi değil, Salı idi. Demek ki bu metni hazırlayan kişi haftanın günlerini karıştırmıştır, bir günlük yanlış yapmış. Bu tür yanlış Bizans mezar taşlarında arasıra rastlanır.

          39. OUI - Istanbul 2010

            istanbul_2010_logo.jpg

            L'IFEA et son Observatoire Urbain d'Istanbul effectuent un suivi des nombreuses activités qui se déroulent sous l'égide d'Istanbul 2010, Capitale européenne de la culture. Vous trouverez dans cette rubrique le programme des séminaires en analysant les enjeux, ainsi qu'une série d'articles relatant les événements intervenus.

            L’IFEA (Fransız Anadolu Araştırmaları Enstitüsü) dahilindeki Şehir Gözlem Merkezi İstanbul 2010 Avrupa Kültür Başkenti kapsamında devam eden bir çok etkinliği inceliyor. Bu başlık altında, yapılan seminerler ve gündemleri, aynı zamanda takip ettiğimiz etkinlikleri anlatan bir makale dizisi de yer almaktadır.

          40. OUI - présentation

            L'Observatoire Urbain d’Istanbul

            La mégapole stambouliote, formidable résumé de la Turquie, cœur actif de celle-ci et laboratoire des mutations économiques, sociales et politiques actuelles, fait de l'Observatoire Urbain l'un des pôles importants de la recherche sur la Turquie contemporaine au sein de l’IFEA. l'Observatoire s'intéresse prioritairement à l'étude des phénomènes qui accompagnent la métropolisation d'Istanbul (développement urbain, environnement, immobilier, vie politique et économique, politiques culturelles). Il fonctionne à la fois comme un centre d’information et de ressources documentaires, bibliographiques et cartographiques, un point d’interface Turquie/Europe, et un lieu de recherches et de valorisation de celles-ci.

            Un centre de documentation et de ressources

            Il s’agit à la fois de ressources cartographiques, decollections de photographies , dedossiers thématiques , de statistiques et d’ouvrages. Les cartes et plans, du 1/500e au 1/500 000e, concernent à la fois l’Istanbul ottomane, l’Istanbul républicaine et la Turquie d’aujourd’hui. Les dossiers de presses et la bibliothèque de l'OUI sont régulièrement remis à jour. Enfin, certains documents sont disponibles en ligne (données statistiques, résultats des programmes de recherche, études et rapports de stage, documents des conférences et colloques, etc.).

            Un point d’interface

            L’Observatoire peut renseigner et guider les chercheurs et acteurs économiques s’intéressant à Istanbul. Sur demande, il est à même d’identifier les différents interlocuteurs possibles (institutionnels, universitaires, acteurs économiques, chambres professionnelles, fondations et associations). Il fonctionne comme une sorte d’intermédiaire, au service des non-turcophones peu familiers du milieu stambouliote. Des formes de partenariat très diverses se sont développées avec différentes institutions européennes (UE, CoE, OCDE, etc.), dans le cadre de programmes d'étude et de conseil.

            Un lieu de recherches et de valorisation de celles-ci

            Enfin, l’Observatoire est un centre de recherches. Outre les travaux personnels de ses animateurs, il développe, en collaboration avec divers partenaires, en particulier dans le cadre dela coordination des observatoires urbains de la Méditerranée orientale et méridionale , des programmes qui visent à rendre compte des évolutions actuelles dans les villes de la région.


            This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

            This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

            Pour toutes les informations concernant les activtés de l'OUI, voir le blog OUI sur hypothèses.

            Contact:

            This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.


          41. Ouvrages en collaboration avec le Türk Tarih Kurumu (1991-1997)

            Yerasimos voyageurs

            Stéphane Yerasimos, Les voyageurs dans l'empire Ottoman (XIVe-XVIe siècles). Bibliographie, itinéraires et inventaire des lieux habités (serie VII - no. 117), 1991, 494 p. +69 cartes. (cote VH 441)
            Bacque Aksel CimetieresI Jean-Louis Bacqué-Grammont et Aksel Tibet, éds., Cimetières et traditions funéraires dans le monde islamique. Islâm Dunyasinde Mezarliklar ve Defin Gelenekleri. Actes du Colloque d'Istanbul, 28-30 septembre 1991 (série XXVI - no. 6 et 6a), 1996, 2 volumes, 385 + 265 p. (cotes ISL G 132 I et ISL G 132 II)

            Bacque Aksel CimetieresII
            Vatin sultan djem Nicolas Vatin, Sultan Djem. Un prince ottoman dans l’Europe du XVe siècle d’après deux sources contemporaines: Vâki’ât-i Sultân Cem, Oeuvres de Guillaume Caoursin, Ankara, T.T.K., 1997, 379 p. + 2 cartes et 68 pl. de fac-similé. (cote TUR Ho 686)
          42. OVIPOT - Présentation

            Créé en mars 2005, l’Observatoire de la Vie Politique Turque(OVIPOT) est un pôle de recherche de l’Institut Français d’Études Anatoliennes (IFEA) d’Istanbul.Il est placé sous la responsabilité d'Élise Massicard, chargée de recherches au CNRS, pensionnaire scientifique à l'IFEA.

             

            Son objet est la vie politique turque et plus généralement le système politique turc

            • les institutions et acteurs à l'oeuvre ;
            • son architecture constitutionnelle ;
            • les débats contemporains qui l'animent ;
            • le développement d’un Etat de droit ;
            • les relations internationales

            L’objectif principal de l’OVIPOT est de promouvoir une observation et une analyse du système politique turc en rapport avec les dynamiques de mutations et de réformes nées de la candidature de la Turquie à l’Union Européenne. Dans ce cadre, l’OVIPOT souhaite favoriser les recherches comparatives et devenir un centre d’information, d’accueil et de ressources dans l’espace turco-européen et euro-méditerranéen.

            Un pôle de recherche et d’expertise

            L’OVIPOT, outre les recherches menées par ses animateurs, participe à des programmes de recherche, organise des manifestations scientifiques et plus généralement favorise les échanges entre les institutions scientifiques turques et européennes travaillant sur ses thématiques de recherche.

             

            Un pôle de documentation et de ressources

            L’OVIPOT met en ligne sur Internet progressivement un certain nombre d’informations, d’analyses et de ressources documentaires destinées aux spécialistes et aux chercheurs en sciences sociales qui sont amenés à travailler sur la Turquie. L’OVIPOT contribue également à l'enrichissement du fonds documentaire de la Bibliothèque de l’IFEA sur les thématiques politiques de la Turquie contemporaine.
            Enfin, l'OVIPOT propose une liste de liens internet utiles pour la connaissance de la Turquie contemporaine et anime un blog régulièrement mis à jour.

             

            Un pôle d’accueil

            L’OVIPOT accueille en permanence des étudiants, des doctorants et des chercheurs s’intéressant à la vie politique turque et à la candidature de la Turquie à l’Europe. Les modalités pratiques d'accueil sont détaillées dans la rubrique Équipe.
            Un pôle de formation
            Il organise un séminaire sur la Turquie contemporaine. Destiné aux étudiants européens en mobilité « Erasmus », il est ouvert également aux stagiaires de l’IFEA et à toute personne intéressée par ces questions.
          43. OVIPOT - Tanıtım

            2005 yılı Mart ayında kurulan Türk Siyaseti Gözlem Merkezi (OVIPOT), Fransız Anadolu Araştırmaları Enstitüsü’nün bir araştırma bölümüdür. CNRS araştırma sorumlusu ve IFEA araştırmacısı Elise Massicard'ın sorumluluğunda bulunan OVIPOT'un araştırma alanı Türk siyasal yaşamı ve daha genel olarak Türk siyasal sistemidir :

            • kurumlar ve aktörler;
            • anayasal yapı;
            • güncel tartışmalar;
            • hukuk devletinin gelişimi;
            • uluslararası ilişkiler.

            L’objectif principal de l’OVIPOT est de promouvoir une observation et une analyse du système politique turc en rapport avec les dynamiques de mutations et de réformes nées de la candidature de la Turquie à l’Union Européenne. Türkiye’nin Avrupa Birliği üyeliğine adaylığından doğan reform ve dönüşüm dinamikleriyle ilgili olarak ve özellikle de bir “ulusalcılık” olgusunun gelişmesiyle ilişkilendirilmiş gözlem ve analizi OVIPOT’un birincil hedefidir. Bu çerçevede OVIPOT, karşılaştırmalı araştırmaları destekleyen, Türk-Avrupa ve Avrupa-Akdeniz alanlarında etkinlik gösteren bir bilgi ve belgeleme merkezi haline gelmeyi amaçlamaktadır.

            Bugünlerde OVIPOT araştırmalarını özellikle seçimler ve temel sorunsalları, gündemdeki siyasal ve sosyal dönüşümler çerçevesinde siyasi partilerin yeniden yapılanması, Türk islamiyeti ve liberalizm arasındaki ilişkiler üzerine yoğunlaştırmaktadır. 

            Bir Araştırma ve Uzmanlık Bölümü

            Türk Siyaseti Gözlem Merkezi, bünyesindeki araştırmacıların ilgi alanları dışında başka araştırma programlarına da katılmakta, bilimsel toplantılar düzenlemekte ve daha genel olarak da Türkiye’de ve Avrupa’da bu konular üzerine çalışan bilimsel kurumlar arasındaki alışverişi teşvik etmektedir.

            Bir Kaynak ve Belge Merkezi

            OVIPOT, Türkiye üzerine çalışan araştırmacıların ve uzmanların kullanımına yönelik olarak internete düzenli olarak bilgiler ve belgesel kaynaklar koymaktadır. (ovipot.blogspot.com)

            Bir karşılama merkezi

            OVIPOT düzenli olarak öğrencileri, doktora öğrencilerini ve Türk siyasal yaşamı ve Türkiye’nin Avrupa’ya üyeliğiyle ilgilenen uzman araştırmacıları ağırlamaktadır. Dolaşım halindeki Avrupalı öğrencilere yönelik olarak araştırma ve metodoloji seminerleri düzenlemektedir.

          44. Panel Türkiye’de İnsan Hakları. Nereden Nereye?: 12/12/2011

            Panel: “Türkiye’de İnsan Hakları” Nereden Nereye?

            12 Aralık 2011Pazartesi,saat: 14.00-16.30
            Doğuş Üniversitesi H Blok, Tiyatro Salonu (site Internet)
            Fransızca-Türkçe, Türkçe- Fransızca simültane tercüme yapılacaktır.

          45. PARIS - Edhem Eldem - Osman Hamdi Bey et Gustave Mendel au début du XXe siècle 28/05/2013

            Edhem Eldem (BOUN)
            Osman Hamdi Bey et Gustave Mendel au début du XXe siècle
            mardi 28 mai 2013 à 17h à l'INHA, salle Vasari 

            Intervention en français

            dans le cadre du cycle de conférences autour de l’exposition Eclats d'Antiques, co-organisée avec l'IFEA

          46. PARİS - Edhem Eldem - XX.yy başında Osman Hamdi Bey ve Gustave Mendel

            Edhem Eldem, BOUN 
            XX.yy başında Osman Hamdi Bey ve Gustave Mendel
            28 Mayıs 2013 Salı saat 17'de INHA Vasari Salonu'nda
            Sunum dili Fransızcadır
            IFEA'yla ortaklaşa düzenlenen 'Antik dönem pırıltıları' sergisi çerçevesinde gerçekleştirilen konferans dizisi kapsamında
          47. Postes et bourses à l'IFEA

            L'IFEA accueille des chercheurs, doctorants et étudiants pour des durées variables et selon des modalités décrites ci-après

            Chercheurs :

            • le MAEE organise une campagne annuelle de recrutement
            • les agents CNRS ont la possibilité de demander une mise à disposition ou un détachement. 
            • les enseignant-chercheurs relevant d'une Université sont invités à prendre contact avec le service des Relations Internationales de leur établissement pour connaître les possibilités de mobilités qui leur sont offertes.

            Doctorants :

            Étudiants :

            L'IFEA effectue également une veille des offres de bourses proposées par d'autres organismes et les diffuse sur le site : rubrique Bourses/Fellowships au bas de cette page.

          48. Prehistory

            Research historical background

            Initiated after the excavation of Cafer Höyük directed by J. Cauvin and O. Aurenche between 1979 and 1984, the collaboration between Nur Balkan-Atlı (Istanbul University, Department of Prehistory) and Marie-Claire Cauvin (IPO/Jalès) is at the origin of the development of researches on the diffusion of obsidian in the Near-East. The central Anatolian and eastern Anatolian sources were the main focus but the questions relative to Caucasian sources were as well approached notably with Ch. Chataignier (UMR 5133/Lyon). This dynamic lead to a pioneering collective publication in 1998 and since then an extensive scientific literature. On the field, it lead to the excavation of the Kömürcü-Kaletepe workshop by N. Balkan-Atlı et D.Binder (Mission Française de Préhistoire Anatolienne) and to the excavation of the paleolithic site of Kaletepe-Deresi 3, discovered by L. Slimak (TRACES, Toulouse). It is as a tradition, now, Aksel Tibet and Nur Balkan-Atlı organize seminars on Prehistory every year in IFEA.
            Current fielwork are in process in central Anatolia with the research program ‘Göllüdağ Obsidiyen Araştırmaları’ is lead by Nur Balkan-Atlı (Istanbul University) and a Turkish team with a participation of American and French scholars (University of Arizona and IFEA). A cartography of the obsidian sources on the Göllüdağ and Nenezidağ volcanic complexes is on process. Geological samples are collected and chemical analyses conducted on the volcanic glasses (IRAMAT, Orléans). It will allow a better understanding of the modes of the diffusion of this raw material. Our aim is then to recognize and study workshops, stations or settlements near the obsidian sources. Survey has been conducted since 2007 on the Küçük and Büyük Göllüdağ and will continue in the future, including the Nenezidağ area. The obtained results already thrown new light on obsidian procurement at the immediate proximity of the sources.

          49. Présentation

            L'Institut publie deux revues internationales de spécialisation, l'une dans le domaine de l'archéologie anatolienne (Anatolia Antiqua), l'autre dans le domaine des études turques et ottomanes (Anatolia Moderna).

          50. Prisonnier des infidèles. Un soldat ottoman dans l’Empire des Habsbourg

            OSMÂN AGHA DE TEMECHVAR, Prisonnier des infidèles. Un soldat ottoman dans l’Empire des Habsbourg, Sindbad Actes Sud, La Bibliothèque turque, traduit du turc ottoman par Frédéric Hitzel, mai 1998, 230 pages

          51. Procédures

            Procédures nécessaires à l'obtention d'un permis afin d'effectuer des recherches en Turquie et demande d'allocations de recherche

            La loi turque requiert d'obtenir de la part des autorités locales une autorisation officielle afin d'effectuer des recherches en Turquie.
            Si, après lecture des notes explicatives ci-dessous, des questions subsistent, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante :nehemie.strupler@ifea-istanbul.net

          52. Program Aralık 2016

            IFEA'nın Aralık 2016 etkinlikleri

            Doktora öğrencisi sunumu
            12 Aralık 2016 Pazartesi saat 14.30'da IFEA'da
            Deniz Pelek
            (BOUN-Paris 8 Üniversitesi)
            "Etnisite mi yoksulluk mu? Kırda eşitsiz güç ilişkilerinin yeniden tahsisi: Suriyeli mevsimlik tarım işçileri örneği"
            Sunum dili Türkçedir
            Ayrıntılı bilgi
            En son kayıt tarihi 12 Aralık'tır

            Kitap sunumu
            12 Aralık 2016 Pazartesi saat 18'de IFEA'da
            Can Candan
            (Boğaziçi Üniversitesi) veSuncem Koçer(Kadir Has Üniversitesi)
            Kurdish Documentary Cinema in Turkey. The politics of identity and resistance

            İletişim dili İngilizcedir
            Ayrıntılı bilgi

            En son kayıt tarihi 12 Aralık'tır

            "Osmanlı İmparatorluğunda fen ve bilim" semineri
            19 Aralık 2016 Pazartesi saat 18.30'da IFEA'da

            Gülhan Balsoy Erkaya (Bilgi Üniversitesi)
            "The Health and Body of the Migrant/Refugee Women in late nineteenth Century Istanbul"
            Sunum diliTürkçedir
            Ayrıntılı bilgi
            Zeynep Gürsel (Macalester College)
            "İstanbul'da Bikes ve Bimesken Kadınlar için bir Hastane: Haseki Nisa Hastanesi"
            Sunum dili Türkçedir
            Ayrıntılı bilgi
            En son kayıt tarihi 19 Aralık'tır


            Duyuru

            - IFEA'nın doktora öğrencilerine yönelik burslarının 2017 yılına yönelik başvuruları devam ediyor. Gerekli bilgilere aşağıdaki adreslerden ulaşılabilir:
            - Uluslararası hareketliliğe yardım bursu (AMI):
            http://bit.ly/AMIfea
            - Kısa süreli burslar (BCD):
            http://bit.ly/KSBifea

            IFEA dışı etkinlikler

            PARİS -"Akdeniz'deki kentli toplumlar" semineri
            5 Aralık 2016 Pazartesi saat 16.30-19.30 arasındaInalco'da
            Jean-François Pérouse (IFEA)
            "Namümkün bir bellek mekânı olarak Sivas'taki Madımak Oteli"
            Philippe Bourmaud (IFEA/Lyon 3 Üniversitesi)
            "Şehirdeki enfeksiyon riskinin belirlenmesi: Filistin'de 1799-1948 yılları arasında klinik, bakteriyoloji ve sosyal yaşam"

            PARİS - "İmparatorluklar arasında Kafkasya (16.-21. yy.). Bölgedeki çekişmelerin ve imparatorluklar arası rekabetinKafkasya halk ve devletleri üzerindeki etkileri" semineri
            15 Aralık 2016 Perşembe saat 10-12'de EHESS (le France binasında)
            Yoann Morvan (CNRS)
            "Sürgün, yeniden kutuplaşma ve geri dönüş arasında Gürcistan Musevileri"


            Vitrin

            IFEA'nın kütüphanesi bu ay ilginize, Jawdath Jabbour tarafından hazırlanmış "IFEA kütüphanesindeki Arapça kaynaklar" konulu kitap seçkisini sunuyor.


            Tez savunması

            IFEA'nın eski burslu öğrencileri, doktora tezlerini savunacaklar:
            AIX-en-PROVENCE
            7 Aralık 2016 Çarşamba Aix-en-Provence
            IEP'de
            Jean-Baptiste Le Moulec "Arap Orta Doğu'ya ilişkin Türk dışişleri siyasetine soyolojik bakış"
            PARİS
            12 Aralık 2016 Pazartesi, EPHE'de

            Jawdath Jabbour "Farabi düşüncesinde ruh ve insanın bütünlüğü"
            MONTPELLIER
            13Aralık 2016 Salı, Paul Valéry - Montpellier 3 Üniversitesinde
            Loubna Lamrhari
            "İmparatorluklar döneminde askeri istihbarat. Fransız subaylarının Osmanlı İmparatorluğu ve Türkiye üzerine yayınları (1878-1939)"

          53. Program Nisan 2017


            IFEA'nın Nisan 2017 etkinlikleri

            "Osmanlı İmparatorluğunda fen ve bilim" semineri
            6 Nisan 2017 Perşembe saat 18.30'da IFEA'da
            İbrahim Halil Kalkan
            (New York Üniversitesi)
            "İnsan Onuru, İktidar ve Siyaset: Osmanlı İmparatorluğu’nda Ceza Hukuku Reformu ve İşkence Yasağı"
            Sunum dili Türkçedir
            Ayrıntılı bilgi
            En son kayıt tarihi 5 Nisan'dır
            20 Nisan 2017 Perşembe saat 18.30'da IFEA'da
            Fatma Öncel
            (Boğaziçi Üniversitesi)
            "Osmanlı'da toprak ve malumat: Teselya 1780-1880"
            Sunum dili Türkçedir
            Ayrıntılı bilgi
            En son kayıt tarihi 19 Nisan'dır

            "Dünden bugüne göçler. Kaygı ve aciliyetin ötesinde: Türkiye’ye doğru yaşanan güncel göç hareketlerinin tarihsel ve toplumsal çerçevede yeniden değerlendirilmesi" kolokyumu
            10-11 ve 14 Nisan Ankara'da, 12 Nisan 2017 Çarşamba IFEA'da
            Ankara Fransız Kültür Merkezi işbirliğiyle
            Ayrıntılı bilgi

            En son kayıt tarihi 11 Nisan'dır

            IFEA kısa süreli burslu sunumu
            21 Nisan 2017 Cuma saat 14.30'da IFEA'da
            Didem Çatalkılıç
            (Ege Üniversitesi)
            "Bir hafıza mekânı olarak zexes ve kaşenlik"

            Sunum dili Türkçedir
            Ayrıntılı bilgi
            En son kayıt tarihi 20 Nisan'dır

            Doktora öğrencileri sunumu
            21 Nisan 2017 Cuma saat 16'da IFEA'da
            Alice Vinet
            (IFEA)
            "Volkan camı kullanılarak elde edilen ürünlerin teknik ve işlevsel boyutu Batı Çatalhöyük veTepeçik Çiftlik'te kullanılan yöntem"
            En son kayıt tarihi 20 Nisan'dır

            Kitap tanıtımı
            25 Nisan 2017 Salı saat 18'de IFEA'da
            Yaşar Adnan Adanalı (Berlin Teknik Üniversitesi)
            Gecekondu Gazetesi: Türkiye'nin Enformel Kentleşme Haberlerini Arşivlemek
            Sunum dili Türkçedir
            Ayrıntılı bilgi
            En son kayıt tarihi 24 Nisan'dır

            EHESS'ten canlı bağlantı kurulan"Osmanlı sonrası sahada cinsiyet, beden ve cinsellik"semineri
            26 Nisan 2017 Çarşamba saat 16-19 arası
            Sümbül Kaya (IFEA) tartışmacı
            Dışarıya kapalı etkinlik

            "Günümüz Türkiyesine siyaset sosyolojisi üzerinden bakış" semineri
            27 Nisan 2017 Perşembe saat 18'de IFEA'da
            Ayşen Uysal Sokakta Siyaset. Türkiye’de Protesto Eylemleri, Protestocular ve Polisisimli eserini tanıtacak
            Sunum Fransızc ave Türkçe yapılacaktır
            Ayrıntılı bilgi
            En son kayıt tarihi 26 Nisan'dır


            Not ve incelemeler

            - OVIPOT, "Ceci n’est pas du fact checking – Hommage à René Magritte" OVIPOT bağlantı
            - A. Akyürek, "Autour du féminisme islamique en Turquie", Dipnot bağlantı
            - F. Hervet, "L’itinéraire des projets d’immobilier résidentiel de Maslak à Ayazağa" OUI bağlantı
            - J.-F. Pérouse et P. Lebouteiller, "L’évolution récente de la population turque à l’échelle des départements, d’après les dernières données officielles", Dipnot bağlantı

            IFEA dışı etkinlikler

            BOSTON - American Geographers (AAG) Derneği'nin yıllık kongresi
            6 Nisan Perşembe 2017 Centre Hynes'te
            Agathe Fautras
            (ENeC/IFEA)
            "Food Sharing Network in Istanbul: Promoting Alternative Food Production and Consumption Through Concrete Actions"

            Sunum dili İngilizcedir
            Ayrıntılı bilgi

            PHILADELPHIA - "Constructing Sacred Space: A Career Celebration for Robert Ousterhout" konferansı
            8 Nisan 2017 Cumartesi Pennsylvania Üniversitesi'nde, Widener salonunda
            Ayşe Henry
            (IFEA)
            "Unclaimed Prestige? Reconsidering the architectural intentions at Alahan"
            Sunum dili İngilizcedir
            Ayrıntılı bilgi

            İSTANBUL - "Kemer Country'den (1989) Kemerlife 22'ye (2016), 7 ayrı konut projesiyle Göktürk" şehir gezisi
            20 Nisan 2017 Perşembe saat 9.30'da Sanayi Mahallesi metro durağında
            Filiz Hervet
            (IFEA)
            This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

            ANKARA -
            "Ayazma: bir başkalaşım hikayesi" isimli fotoğraf sergisinin açılışı
            21 Nisan 2017 Cuma saat 19'da Çağdaş Sanat'ta
            Sergi 21 Nisan-2 Mayıs 2017 tarihleri arasında gezilebilir.
            IFEA Görsel Arşivinin, Şehir Gözlem Merkezi (OUI) çalışmalarına yaptığı bir gönderme niteliğinde
            fotoğrafçı Saner Şen, tasarımcı Burcu Tüm, danışman Jean-François Pérouse, küratör Céline Pierre-Magnani


            Vitrin

            IFEA'nın kütüphanesi, bu ay Filiz Hervet'in hazırladığı İstanbul'da emlak piyasası konulu bir kitap seçkisi sunuyor.


            Yayınlar

            - Aliaga Mammedli, Ceyhun Mahmudlu, Adeline Braux (eds.) 'Azerbaijani and Beyond'. Perspectives on the Construction of National Identity. Berlin: Verlag Dr. Köster. 2017
            - Marchetti, Dominique (dir.). La circulation des productions culturelles : Cinémas, informations et séries télévisées dans les mondes arabes et musulmans. Rabat, Istanbul : Centre Jacques-Berque/IFEA, 2017 bağlantı

            - A. F. Ambrosio, Pouvoir et secret dans l'Empire ottoman. L'initiation dans la confrérie Bektasîe, CNRS Éditions, 2017.
            - L. Lamrhari, "Gouverner par les minorités ? Trajectoires, discours et pratiques des administrateurs militaires de la Cilicie occupée (1919-1921)", in Sylvain Gregori et Jean-Paul Pellegrinetti (éds.), Minorités, identités régionales et nationales en guerre. 1914-1918, PUR, 2017, pp. 263-278.
            - A. A. de Tapia, "Negotiating Above and Underground Sacredness in Nineteenth-Century Cappadocia: The Use of Underground Settlements," in Mario Parise, Carla Galeazzi, Roberto Bixio, Ali Yamaç (eds.), HYPOGEA 2017, Proceedings of International Congress of Speleology in Artificial Cavities, Cappadocia, Turkey, 2017.

          54. Program Ocak 2017


            IFEA'nın Ocak 2017 etkinlikleri

            Doktora öğrencileri sunumu
            9 Ocak 2017 Pazartesi saat 14.30'da IFEA'da
            Nicolas Ressler-Fessy
            (Paris 8 Üniversitesi)
            "'Kayserili' patronlar cephesi, belirsiz ve zorlu bir bağlam karşısında yeniden yapılanmaya mı gidiyor?"
            Ayrıntılı bilgi
            En son kayıt tarihi 9 Ocak'tır

            "Open Jerusalem" araştırma programı
            16 & 17 Ocak 2017'de IFEA'da

            Avrupa Araştırma Konseyi'nin katkılarıyla
            "Open Jerusalem" çalıştayı dışarıdan katılımcılara kapalıdır.
            Ayrıntılı bilgi

            "Osmanlı İmparatorluğunda fen ve bilim" semineri
            19 Ocak 2016 Perşembe saat 18.30'da IFEA'da

            Özgül Özdemir (Boğaziçi Üniversitesi)
            "Geç Osmanlı Toplumunda Siyah Köle Olmak"
            Sunum dili Türkçedir
            Ayrıntılı bilgi
            En son kayıt tarihi 18 Ocak'tır


            Duyuru

            - IFEA'nın Labranda kazısına ve arkeoloji birimi yayınlarına 2017 yılında maddi destek sağlayacak AXA Holding A.Ş.'ye en içten teşekkürlerimizi sunarız.
            - Güncel Çalışmalar Biriminin sorumlusu Clémence Scalbert-Yücel'in IFEA'daki görevi sona erdi. Birimin yeni sorumlusu Sümbül Kaya'ya çalışmalarında başarılar dileriz.
            - BiblioPera portalı artık erişime açık.
            - IFEA, Harvard Mellon Urban Initiative isimli araştırma projesine dört yıl süreyle iştirak edecek.


            Yayınlar

            -Michèle Jolé, Histoire turque de l’Institut d’urbanisme de Paris. Des étudiants de 1919 à 1969, Bibliothèque (électronique) de l'IFEA 1, Istanbul, IFEA. bağlantı

            - S. Débarre et J.-F. Pérouse (dir.), Faire et défaire les territoires dans la Turquie contemporaine, European Journal of Turkish Studies 23|2016. bağlantı
            - S. Cavaillès "L’Hétérotopie kurdistanî : défense et illustration d’un territoire littéraire", EJTS23. bağlantı
            - H. Karaman "Le Topkapı Kültür Parkı : fabriquer un parc public à Istanbul", EJTS 23. bağlantı
            - B. Serin "The Promised Territories: The Production of Branded Housing Projects in Contemporary Turkey", EJTS 23. bağlantı
            - A. Fautras "Les nouveaux bostan d’Istanbul : quelle pérennisation pour les jardins de la contestation ?", EJTS 23.bağlantı
            - M. Aymes, B. Gourisse, É. Massicard (der.) Devlet Olma Zanaatı. Osmanlı’dan Bugüne Kamu İcraatı, Istanbul, İletişim, 2016. ISBN 9789750521140 bağlantı
            - E. Aksaz (2016) : « Dans un « village d’Européens » en Anatolie : gérer la double présence et la double absence des émigrés », Genèses. Sciences sociales et histoire, vol. 4, n° 105, pp. 76-96. bağlantı


            IFEA dışı etkinlikler

            LYON - Rhône-Alpes Bölgesi Tarih Çalışmaları Laboratuvarı konferansı
            Philippe Bourmaud(IFEA - Lyon 3 Üniversitesi)
            9 Ocak
            2017 Pazartesi Lyon 3 Üniversitesinde
            saat 14-17: "20. yy.'da Orta Doğu'da kadın ve modernlik"
            11 Ocak 2017 Çarşamba Lyon 3 Üniversitesinde
            saat 8-11: "Osmanlı Döneminin sonundan İran-Irak Savaşına dek, Orta Doğu'da ordu ve toplum"
            saat 14-17: "20. yy.'da Orta Doğu'da petrol ve modernleşme"

            PARİS - CETOBAC-CRAG doktora öğrencileri sunumları
            27 Ocak 2017 Cuma EHESS'te
            Filiz Hervet (Lab’Urba /Mimar Sinan Üniversitesi, IFEA)
            "İstanbul'un kuzeyindeki megaproje ve inşaatlar, piyasaya göre şekillenen emlak politikaları"
            Helin Karaman (CESPRA, EHESS / IFEA)
            "Şehirde bir kamu nizamın inşası biçiminde, Osmanlı İmparatorluğundan günümüze İstanbul parkları"
            Agathe Fautras (ENeC, Université Paris IV / IFEA)
            "Yerel bir siyasi faaliyetten, zihinlerdeki 'mahalle' algısının yenilenmesine, İstanbul mahallelerindeki eski ve yeni bostanlar"
            Ayrıntılı bilgi


            Vitrin

            IFEA'nın kütüphanesi bu ay, Nicolas Ressler-Fessy'nin hazırladığı "Türkiye'nin politik ekonomisi" konulu bir kitap seçkisi sunuyor.


            Ayrıca Şubat 2017 başındaki etkinlikler

            İSTANBUL - "Erken Cumhuriyet dönemi şehircilik tarihi yazımına yöntemsel yaklaşımlar" çalıştayı
            1 Şubat 2017 Çarşamba Mimar Sinan Üniversitesi, Fındıklıkampüsünde
            Jean-François Pérouse
            (IFEA)

            İSTANBUL -"Ayazma: bir başkalaşım hikayesi" isimli fotoğraf sergisinin açılışı
            1 Şubat 2017 Çarşamba saat 19'da Fransız Kültür Merkezinde
            IFEA Görsel Arşivi, İstanbul Şehir Gözlem Merkezinin Ayazma mahallesinde yürüttüğü çalışmaları sunuyor. Saner Şen(fotoğraf sanatçısı. NarPhotos), Burcu Tüm(Tasarım. Mahal), Jean-François Pérouse (bilimsel danışman), Céline Pierre-Magnani(küratör)


            Not ve incelemeler

            -J. Marcou, "L’ambassadeur de Russie en Turquie victime d’un attentat à Ankara", OVIPOT. bağlantı
            - J.-F. Pérouse, "Les attentats meurtriers du 10 décembre 2016 au stade de Beşiktaş. Une étape supplémentaire dans la fragmentation douloureuse de la mémoire collective", OVIPOT. bağlantı

          55. PROGRAMME DES ACTIVITES POUR L'ANNEE 2010-2011

            Une année se termine... une autre se prépare. De nouvelles activités seront proposés à la rentrée prochaine.

             

            En avant-première, voici quelques axes de travail qui se profilent pour l'année à venir :

            • Séminaire transversal, sur le thème de la violence:

            Il s'agira d'un travail commun aux membres du groupe d'histoire de l'IFEA.

            Première séance prévue en octobre 2010.

            • Séminaire d'histoire byzantine

            Organisateurs: Anaïs LAMESA (EPHE, Paris) et Haluk CETINKAYA (Mimar Sinan Üniversitesi, Istanbul).

            Première séance prévue en octobre 2010.

            • Séminaire d'histoire maritime en Méditérannée à l'époque moderne
            Organisatrice: Dejanirah SILVA-COUTO (EPHE, Paris)
            • Séminaire d'histoire urbanistique : "MEMOIRES ET MOBILITES URBAINES"

            Organisateurs: Cilia MARTIN (EHESS, Paris / IFEA, Istanbul) et Brian Chauvel (EHESS)


             

            Un colloque international est également prévu : les 25-26 novembre 2010, à Istanbul

            "ENTRE HOMMES ET FAMILLE, LE PATRONAGE ARCHITECTURAL FEMININ (ORIENT / OCCIDENT)"

            collaboration de l'IFEA et l'EPHE

            coordination scientifique : Sabine Frommel et Juliette Dumas


          56. Programme Ramses 2

            Programme Ramses 2

            " mémoires du conflit et réconciliation : acteurs et dynamiques non étatiques "


            Ce programme Ramses 2 est mené par l'Institut Français d'Etudes Anatoliennes (IFEA) - Istanbul, l'Université du Bosphore et l'Ecole Française d'Athènes (EFA). Il a été élaboré dans le cadre du réseau Ramses2, réseau d'excellence européen des centres de recherche en sciences humaines sur la Méditerranée et s'étend de 2007 à 2009. Le programme étudie le rôle des acteurs non étatiques dans la constitution des mémoires du conflit et dans le processus de réconciliation entre des nations ennemies. La méthode choisie consiste à partir d'un cas concret, l'antagonisme et la réconciliation turco-grecs, soumis ensuite à comparaison. Cette comparaison constitue par ailleurs  l'un des axes de recherche de l'EFA et de l'UMR 8138 IRICE ( Identités, relations internationales et civilisations de l'Europe - universités de Paris I, Paris IV et CNRS) associée par convention avec l'EFA  (programme " Vivre avec l'Autre après les conflits, traces de guerre, réparations et enjeux de la réconciliation").


            Le programme Ramses2 entend identifier et comparer les diverses mémoires locales et communautaires du conflit et de la cohabitation, afin de s'interroger sur leur relation aux récits nationaux et nationalistes et aux acteurs étatiques. Il ne s'intéresse pas uniquement aux processus de réconciliation, mais aussi aux raisons et conditions de leur échec, le cas échéant. Ainsi le programme Ramses2 entend d'abord cerner les acteurs dans leur contexte passé et présent, leurs activités et leurs réseaux, et ensuite analyser les dynamiques à l'origine de leurs initiatives et mesurer leur contribution au processus de réconciliation quels qu'en soient les résultats.

            Durant l'été 2007, dans le cadre du programme a été lancé un appel à participation destiné à des jeunes chercheurs sur le thème des "acteurs non étatiques dans le processus de réconciliation turco-grec depuis les années 1970". Au terme d'une étude de terrain, les 17 chercheurs recrutés ont présenté le résultat de leurs travaux et leurs premières synthèses lors d'une journée organisée à l'IFEA les 2-3 décembre 2007.

            La seconde rencontre du programme, autour du conflit des historiographies, est prévue pour la fin du printemps 2009. Elle sera suivie d'une troisième rencontre portant sur la comparaison entre le cas turco-grec

          57. Projet "Communautés néolithiques d’Anatolie, réseaux d’échanges et sphères d’interaction. Approche technologique et fonctionnelle des industries lithiques taillées"

            Ce projet a été initié en 2007 dans le cadre d’un partenariat avec la section de Préhistoire de l’Université d’Istanbul, dirigé par Mehmet Özdoğan. Il a été conçu parLaurence Astruc en collaboration avec Nur Balkan-Atlı et Mihriban Özbaşaran et repose sur une approche techno-fonctionnelle des industries lithiques taillées, en silex ou en obsidienne, entre 9000 et 6000 av. JC.

            Il participe d’une réflexion conduite sur la néolithisation, les réseaux d’échanges et les transferts techniques interculturels, en se fondant sur les modes de fabrication, d’utilisation et d’entretien des outillages lithiques qui sont de bons révélateurs des pratiques et traditions techniques des communautés. Le projet porte à l’heure actuelle sur deux régions : l’Anatolie centrale et l’est anatolien où se trouvent des sources d’obsidiennes majeures. Trois thèmes illustrent de quelle manière l’approche techno-fonctionnelle peut constituer une clé pour l’étude des premières communautés néolithiques et de leurs interactions : le premier a trait à la définition de la fonction des sites (cas d’étude en Cappadoce) ; le second, à l’identification des traditions techniques, dans le cadre d’études micro-régionales (p.e., dans l’est anatolien) ; le troisième, concerne le ‘microlithisme’ un phénomène techno-typologique d’importance lorsqu’il s’agit de discuter des processus de néolithisation.

            En Anatolie centrale

            La Cappadoce constitue un cadre d’étude tout particulier : une région disposant de sources d’obsidiennes intensément exploitées au Néolithique, ainsi placée au centre de réseaux d’échanges, et qui garde pourtant des caractères culturels très marqués.

            Le Néolithique pré-céramique d’Anatolie centrale est représenté notamment par deux sites majeurs : Aşıklı Höyük et Çatal Höyük. Musular, un site plat de petite taille situé à immédiate proximité d’Aşıklı Höyük, est aussi tout particulièrement intéressant : la dominance de Bos Primegenius –il est ici mieux représenté qu’à Aşıklı où les moutons/chèvres dominent- serait le résultat d’une chasse spécialisée ; un nombre important de grattoirs, des extrémités de pattes trouvées en connexion indiqueraient, en outre, que des opérations de travail de la peau ont été réalisées. Musular a été interprété comme un site occupé par les habitants d’Aşıklı lors de la phase la plus récente du village ; il ne s’agirait pas d’un habitat proprement dit mais d’un lieu où prenaient place des activités techniques de traitement de matières animales (boucherie, travail de la peau). Or, une analyse techno-fonctionnelle préliminaire (Astruc, Kayacan, Özbaşaran sous presse) atteste déjà de travaux sur matières animales dominants : des fragments de projectiles utilisés, des lames bipolaires et des éclats portant des traces de coupe de matières carnées (peau et/ou viande), des grattoirs retouchés, utilisés et ravivés sur place pendant les opérations de travail de la peau. Il a été proposé que ces activités aient été associées à des partages communautaires (Duru, Özbaşaran 2005).

            La comparaison entre le matériel d’Aşıklı Höyük et de Musular prendra plusieurs formes : sélection des outils, modes d’utilisation et d’entretien et statut des occupations ; lien entre approvisionnement contrasté en obsidiennes issues du Göllü dağ (Kayırlı) et du Nenezi dağ (Kayacan, Özbaşaran 2007) et distinctions d’usage –liées aux qualités de coupe des matériaux et aux modules des outils- ; réflexion sur le microlithisme (mode de fabrication, modules et utilisation) dont le statut pourrait évoluer au cours du temps à Aşıklı, d’une tradition épipaléolithique à une tradition néolithique (Astruc en cours). D’autres sites comme Pınarbaşı (fouillé par T. Watkins et D. Baird) amèneront sur ce dernier thème des informations de première main.

            Collaborations

            Musular

            Etude en cours réalisée en collaboration avec Nurcan Kayacan (Université d’Istanbul).

            Aşikli Höyük

            Etude en cours en collaboration avec l’équipe déjà formée par Nur Balkan-Atlı, avecSemra Balcı,Nurcan Kayacan (Université d’Istanbul) et P. Anderson (Cépam, CNRS, Université de Nice).http://asiklihoyuk.org/

            Pınarbaşı, Boncuklu

            Projet mis en place à l’invitation de D. Baird. En collaboration avec A. Pirie, D. Baird (Université de Liverpool).

            Dans l’est anatolien

            Les collections de l’est anatolien apporteront un complément indispensable à un volet d’études en cours dans les vallées de l’Euphrate, du Balikh et du Khabur, en Syrie du Nord (L. Astruc, Y. Nishiaki) et dans le Sinjar, en Irak (N. Bader, M.-C. Cauvin, L. Astruc), sur des sites placés sur un transect nord-sud, à environ 250-300 km des gîtes d’obsidiennes. Nous travaillons là sur des communautés néolithiques situées dans d’autres micro-régions, plus septentrionales et plus proches des sources, des sites qui montrent des organisations internes, des pratiques architecturales et des cultures matérielles variables, signes d’influences culturelles contrastées. Ils peuvent se situer notamment dans la région de Gaziantep, d’Urfa ou Mardin ou dans les hautes vallées du Tigre et de l’Euphrate.

            Les discussions reposent sur les différentes composantes des assemblages et les usages auxquels elles étaient destinées. Les études déjà conduites en Syrie et en Irak ont montré la pertinence de certains marqueurs qui peuvent être suivis dans le temps et dans l’espace (par exemple, la production de grandes lames obtenues par pression au levier ou les procédés de calibration et de ravivage -CTB, SBBF). Assemblages en silex, imports en obsidienne, et leurs modes d’association sont alors utilisés pour identifier des entités culturelles régionales ou micro-régionales.

            Notre but est d’apporter un nouveau regard sur des sites anatoliens, grâce à une approche techno-fonctionnelle. Il s’agit donc le plus souvent d’un travail mis en place dans le cadre d’équipes déjà existantes. Les travaux projetés en 2008-2010 porteront notamment sur un site clé du Moyen-Euphrate syrien, Akarçay Tepe et sur un matériel issu de prospections réalisées à l’est de Mardin, Boncuklu Tarla. La possibilité de réaliser une étude complémentaire sur le matériel de Cafer Höyük (Taurus) est en cours d’évaluation.

            Collaborations

            Boncuklu Tarla (région de Mardin)

            Etude en cours réalisée sur l’invitation du Prof. Tuba Ökse (Université de Kocaeli), en collaboration avec Nur Balkan-Atlı et Nurcan Kayacan (Université d’Istanbul).

            Akarçay (moyenne vallée de l’Euphrate)

            Projet mis en place à l’invitation de Nur Balkan-Atlı, Mihriban Özbaşaran (Université d’Istanbul) et Miquel Molist Montaña (Université Autonome de Barcelone), en collaboration avec Nur Balkan-Atlı, Makoto Arimura (UMR 5133/Lyon), Ferran Borrell (Université Autonome de Barcelone), Juan José Ibañez Estévez (CSIC, Barcelone), Nurcan Kayacan (Université d’Istanbul) et Osamu Maeda (Université de Manchester).http://akarcaytepe.org/

            Cafer Höyük (Taurus)

            Projet mis en place à l’invitation de M.C. Cauvin et O. Aurenche en collaboration avec Nur Balkan-Atlı (Université d’Istanbul), Marie-Claire Cauvin (CNRS, Jalès) et Nurcan Kayacan (Université d’Istanbul).

          58. Protohistoire C. Lemorini 3-02-2010

            Le Mercredi 3 février, à 18h30 environ dans la continuité du séminaire d'Isabella Caneva

            Dr. Christina Lemorini

            Dip. Scienze Storiche, Archeologiche e Antropolgiche dell’Antichità, Un. di Roma “Sapienza”

            Arslantepe, from temple to village: use-wear analysis implemented to reconstruct daily life in Early Bronze Age.

          59. Rapports d'activité

            L'institut publie annuellement un rapport rendant compte de ses activités et précisant les orientations pour l'exercice à venir.

          60. Recherches sur les Civilisations (1980-1989)

            Après la parution du tome XXVIII de la Bibliothèque de l'Institut,l'augmentation des coûts de réalisation amena, sans pour autant abandonner définitivement celle-ci, à envisager d'autres formes de publication.
            Dans un premier temps, les travaux des membres et des collaborateurs de l'Institut furent inscrits au programme d'édition de l'Association pour la Diffusion de la Pensée Française, suite aux encouragements de la Sous-Direction des Sciences Sociales et Humaines.
            Treize ouvrages sont parus, dans la collection "Recherches sur les Civilisations", sous le sigle de l'Institut.

            Georgeon nationalisme François Georgeon, Aux origines du nationalisme turc. Yusuf Akçura (1876- 1935), Synthèse n° 2, 1980, 152 p. (cote COLL XIII S 02)
            Masson Yazilikaya RGC3 Emilia Masson, Le Panthéon de Yazılıkaya. Nouvelles lectures, Synthèse n° 3, 1981, 54 p. + 11 p. pl.(cote COLL XIII S 02)
            Davesne Frise Magnesie Alain Davesne, La frise du temple d'Artémis à Magnésie du Méandre. Catalogue des fragments du Musée du Louvre, Mémoire n° 11, 1982, 149 p. (cote COLL XIII M 11)
            Memorial Mémorial Atatürk. Études d'archéologie et de philologie anatoliennes, Synthèse n° 10, 1982, 107 p.(cote COLL XIII S 10)
            Guterbock hieroglyphes RC11 Hans G. Güterbock, Les hiéroglyphes de Yazılıkaya. À propos d'un travail récent, Synthèse n° 11, 1982, 61 p. (cote HA Ana Gén 128)
            Dupre Porsuk RC20 Sylvestre Dupré, Porsuk I. La céramique de l'Âge du Bronze et de l'Âge du Fer, Mémoire n° 20, 1983,131 p. + 113 p. pl. (cote COLL XIII M 20)
             Brixhe Lejeune corpus phrygie Claude Brixhe et Michel Lejeune, Corpus des inscriptions paléo-phrygiennes, Mémoire n° 45, 1984, 296 p. + 133 p. pl.(cotes COLL XIII M 45-01 et COLL XIII M 45-02)

            Brixhe Lejeune corpus phrygie2
            Chaisemartin Ogen Silahtaraga RC46 Nathalie de Chaisemartin et Emel Orgen, Les documents sculptés de Silahtarağa, Mémoire n° 46, 1984, 109 p. + 50 p. pl.(cote COLL XIII M 46)
            Lafont doc adm sumeriens Bertrand Lafont, Documents administratifs sumériens, Mémoire n° 61, 1985, 153 p. + 99 p. pl.(cote COLL XIII M 61)
            Sarnic Divan RC24 Jasna Samic, Le Dîvân de Kâ'imî. Vie et oeuvre d'un poète bosniaque du XVIIe siècle, Synthèse n° 24, 1986, 279 p.(cote COLL XIII S 24)
            Remy fastes senat Bernard Rémy, Les fastes sénatoriaux des provinces romaines d'Anatolie au haut-Empire (31 avant J.-C. - 284 après J.-C.). Pont-Bithynie, Galatie, Cappadoce, Lycie-Pamphylie et Cilicie, Synthèse n° 26, 1988, 428 p.(cote COLL XIII S 26)
            Davesne LeRider Meydancikkale.1 Georges Le Rider et Alain Davesne, Gülnar II. Le trésor de Meydancikkale (Cilicie Trachée, 1980), 1989 ;
          61. I ; Texte, avec les contributions de Françoise de Cenival, Catherine Jonnes, Andre Lemaire et Olivier Masson, 377 p.; (cote COLL XIII A 35-01)
          62. II : Planches, 157 p. pl. (cote COLL XIII A 35-02)

          63. Davesne LeRider Meydancikkale2
            LeGuen Pelon Cappadoce RC La Cappadoce méridionale jusqu'a la fin de l'époque romaine. État des recherches. Actes du Colloque d'Istanbul, 13-14 avril 1987, éd. Olivier Pelon et Brigitte Le Guen-Pollet. (cote COLL XIII I 07)



          64. Rencontres archéologiques avec les élèves de l’école Pierre Loti

            Rencontres archéologiques avec les élèves de l’école Pierre Loti

            Depuis quelques années l’iféa et l’école Pierre Loti organisent des rencontres avec les classes CE2 de l’école Pierre Loti dans le but de mieux faire connaître aux élèves l’archéologie et le métier d’archéologue.

          65. Rencontres d’historiens : Les enjeux de l’histoire en France et en Turquie : 28/02/2012

            IFEA & Tarih Vakfı

            Rencontres d’historiens : Les enjeux de l’histoire en France et en Turquie

            mardi 28 février 2012
             AYNALIGEÇİT ETKİNLİK MERKEZİ
            Meşrutiyet Caddesi Avrupa Pasajı No:8 Kat:2
            Galatasaray / Beyoğlu / İstanbul

             

            Il s’agit d’une Journée de rencontre et de débat, entre historiens de France et de Turquie sur "Les enjeux de l'histoire en France et en Turquie", organisé par l’IFEA en collaboration avec la Fondation de l’Histoire (Tarih Vakfi). Le but de cette journée est de réunir des historiens des deux pays et de trouver l'occasion d'échanger nos expériences et questions sur ce qui en est de la posture de "l'Historien dans la société" aujourd'hui. Cette première Journée sera ouverte aux historiens-universitaires mais s’adresse également aux étudiants concernés par ce domaine.

          66. Responsable: Koray Konuk

            epigraphiekoray.jpgInscriptions grecques de la collection Muharrem Kayhan
          67. ressources d'archives TR

            Les ressources d'archives en Turquie et à l'étranger sur l'empire Ottoman et plus spécifiquement dans la ville d'Istanbul

            Les archives Ottomanes 

            La plus grande source d'archives de l'époque Ottomane, documents manuscrits, administratifs, cartes, photographies...Les titres et auteurs des documents sont transcrits en Turc. Les documents sont visibles s'ils ont étés digitalisés sur PC et le fichier digital est à acheter. Le reste du catalogue permet de commander des documents originaux pour consultation. Des traducteurs sont disponibles dans la salle de lecture. Libre d'accès avec une copie du passeport.


            La bibliothèque des livres ancien de l'Université d'Istanbul (nadir eser)
            La riche bibliothèque du sultan Abdülhamid (livres ancien et cartes). Accès libre avec une carte de la bibliothèque délivrée au secrétariat de la grande bibliothèque de l'Université d'Istanbul.

            Les archives du musée de la Marine d'Istanbul

            A consulter sur place, catalogue édité. Riches archives de cartes marines et plans du ministère de la Marine: autorisation auprès du ministère de la Guerre à Ankara.

            Archives du musée de Topkapi
            A consulter sur place avec autorisation de chercheur auprès du ministère de la culture à Ankara.

            Le Centre d'Archives et de Recherche de la Banque Ottomane (SALT)
            Base de données digitale (photographies, livres, cartes) consultable sur place ou en ligne.

            Archives du service du cadastre






          68. Revue de presse sur le lancement d'Istanbul 2010

            La cérémonie de lancement d’Istanbul comme Capitale européenne de la culture a été largement commentée par la presse turque. Même si les critiques diffèrent, il est certain que le sujet de « la Culture » et d’Istanbul 2010 sera largement discuté au cours de cette année qui met Istanbul sous les projecteurs médiatiques.

            Le groupe de média Doğan, auquel appartiennent les journaux Milliyet, Hürriyet et Radikal, a fait des commentaires plutôt modérés concernant la soirée de lancement. Toutefois, des points de vue assez négatifs ont été exprimés à propos du projet d’Istanbul 2010 et de l’idée de la culture promue par des événements, mais aussi concernant l’incompétence d’Istanbul à entretenir de tels projets culturels. Par ailleurs, d’autres articles ont vu 2010 comme une occasion qui aurait pu être bénéfique pour Istanbul et les Stambouliotes mais qui sera vraisemblablement une occasion manquée. Cependant, c’est curieusement du journal Sabah, pourtant partie intégrante du groupe Turkuvaz connu pour ses liens étroits avec le gouvernement, que sont venues les critiques les plus sévères. Ainsi, Istanbul 2010 ne serait, selon les journalistes de ce journal, qu’un trompe-l’œil destiné à masquer les maux de la ville. Ils ont également dénié le discours de tolérance du Premier ministre et affirmé qu’Istanbul n’est pas une ville pour les différences culturelles. En outre, plusieurs journalistes ont questionné les dépenses somptuaires effectuées pour la soirée de lancement alors que la ville manque d’infrastructures et d’investissements publics pour la culture.
            Le sacrifice financier consenti pour attirer les investissements internationaux et pour s’articuler aux réseaux des villes mondiales ne se fait-il pas  au détriment du local ? Néanmoins, il y avait dans la presse des remarques plus positives, sensibles à ce que la nomination d’Istanbul comme Capitale européenne a déjà apporté au niveau culturel et percevant les actions menées comme un bon point de départ.

            Les journaux de tendance islamiste (Yenişafak, Vakit, Zaman) semblaient quant à eux assez partagés. Tandis que certains ont fait l’éloge d’Istanbul 2010 et de la cérémonie de lancement, y voyant une opportunité pour montrer les atouts de la culture orientalo-ottomane aux yeux de l’Europe, d’autres au contraire pensent qu’Istanbul 2010 est une conséquence de la domination culturelle de l’Europe sur la Turquie et une forme de trahison vis-à-vis des valeurs locales. D’après eux Istanbul n’est pas une ville européenne mais musulmane. D’autres critiques plus modérées interrogeaient quant à elles le bien-fondé de certains des choix artistiques, estimant qu’ils ne correspondent pas à l’offre culturelle stambouliote.

            De toute évidence ces divers points de vue continueront à alimenter les débats autour d’Istanbul 2010. Pour notre part, gardons notre propre regard critique et circonstancié sur le déroulement des projets, les stratégies et ses effets sur la morphologie de la ville ainsi que sur les politiques, sans perdre notre neutralité afin de ne pas manquer les futures occasions qui peuvent résulter de cette initiative.

            A propos des journalistes qui ont écrit les articles analysés :

            Pour Zaman

            Hilmi Yavuz : après avoir quitté la faculté de droit de l'université d'İstanbul, il a fait des études de philosophie à Londres. Actuellement, il enseigne a Bilkent et il écrit sur la culture dans le journal Zaman. Il est connu comme un écrivain de tendance islamiste
            http://www.zaman.com.tr/yazar.do?yazino=943973 (Zaman)

            Pour Yeni Şafak

            Akif Emre : Un des fondateurs de journal Yeni Şafak.
            http://yenisafak.com.tr/yazarlar/?i=20533&y=AkifEmre (Yenişafak)

            Pour Milligazete

            Cafer Keklikçi : Poète. Il n'est pas lié avec un groupe idéologique ou une école littéraire. Il a aussi écrit à Yeni Şafak dans le passé.
            http://www.milligazete.com.tr/makale/avrupa-kultur-baskenti-150755.htm (Milligazete)

            Pour Sabah

            Engin Ardıç: diplômé du lycée de Galatasaray et du département de sciences politiques de Bogazici. Libéral.
            http://www.sabah.com.tr/Yazarlar/ardic/2010/01/20/istanbullu_istanbulu_satti (Sabah)

            Pour Radikal
            Joost Lagendijk
            : co-président de parlement joint de UE-Turquie, membre du  Groupe des Verts/Alliance libre européenne. Socialiste.
            http://www.radikal.com.tr/Default.aspx?aType=RadikalYazarYazisi&Date=17.01.2010&ArticleID=974997
            (Radikal)
          69. Revue Urbanisme No.374

            Dossier spécial sur Istanbul
            préparé par
            Nora Şeni, Jean-François Pérouse etYoann Morvandans la Revue UrbanismeNo.374, sept.-oct. 2010

          70. Séminaire : Fortifier un lieu, une ville, un territoire entre le Xe et le XVe siècle: Exemples anatoliens et des régions voisines


             

            Türkçe English

            L’architecture militairetémoigne aujourd’hui encore de la période qui s’étend de la reconquête byzantine par les empereurs macédoniens jusqu’à l’avènement de l’empire ottoman.

            Ce séminaire mensuel présente un large panel de sites fortifiés bâtis entre le Xe et le XVe siècle en Anatolie et dans les régions voisines.

            À travers plusieurs exemples (Constantinople, Ani, Diyarbakır,...), les intervenants aborderont des questions liées à l’architecture militaire et, à une échelle plus large, à des notions de géostratégie ou de protection du territoire.

            Le séminaire se place dans la continuité du projet "Anatolie Médiévale".


            Mercredi 20 mai 2009, à 18h, à l'IFEA: The Arabic World
            Dr. Cyril Yovitchitch (University of Pau) Qal’at Najm and the Ayyubid Fortifications
            Dr. Benjamin Michaudel (IFPO Damas) Medieval Fortifications under the Ayyubids and the Early Mamluks

            Programme général

            Séances précédentes

          71. Seminaire : Les femmes dans l'Empire ottoman (2009-2010)

            Animé par Juliette DUMAS

            Pour voir le programme annuel,cliquer ici.

            Prochaine séance : lundi 1er mars2010, à 18h à l'IFEA

            MlleJuliette DUMAS, doctorante à l'EHESS et boursière de l'IFEA, parlera des mariages des princesses ottomanes, du 15e au 18e siècle :

            " Les mariages des princesses ottomanes : politique, statuts et personnalités (15e - 18e s.)"

            La conférence se fera en anglais. Les questions pourront être posées en français.

            Affiche de présentation (FR; EN; TÜ):   . Séances passées:   Mercredi 10 février: Mme Nicole van Os (Leiden University)"Doing research on the Ottoman women and the International Women'sMovement or, how to turn into an armchair scholar) Séance exceptionnelle, réalisée en partenariat avec l'Institut hollandais.Accéder à la vidéo : VIDEO            Affiche de présentation:  Lundi 1er février: Mr Olivier Bouquet (Université de Nive-Sophia-Antipolis)"Les damad impériaux: comment en écrire l'histoire?"Accéder à la vidéo : VIDEO            Affiche de présentation :     Lundi 4 janvier 2010: Mr Edhem Eldem (Université du Bosphore)."Harem, polygamy and modernity: the Ottoman dynasty and its women in the 19th century"  Accéder à la vidéo : VIDEO            Affiche de présentation:  .   Lundi 7 décembre 2009 : Mme Leslie Peirce (Université de New York - RCAC).  "I am my own agent!" Women and the rocky road to marriage in early modern Anatolia  Accéder à la vidéo: VIDEO             Compte-rendu en français:          Affiche de présentation: .     Lundi 2 novembre 2009 : Mlle Dumas Juliette (EHESS - IFEA).    "Quelques problématiques concernant l'histoire des femmes dans l'Empire ottoman             Accéder à la vidéo: VIDEO             Compte-rendu en français :         Affiche de présentation : .

          72. Séminaire d'études urbaines Mémoires et mobilités urbaines

            Dans le cadre du cycle 2010-2011des séminaires de l’Institut Français d’Etudes Anatoliennes, nous proposons un séminaire   urbain interdisciplinaireprenant pour toile de fonds la ville d’Istanbul. Au fil d’un rendez-vous mensuel, le regard croisé de nos invités facilitera la comparaison entre différents terrains perçus comme autant de lieux de mémoire et de mobilité et nous accompagnera dans un tour d'horizon des travaux contemporains qui éclairera aussi les intersections entre les questions mémorielles et les dynamiques urbaines.

            Ce séminaire croisera ainsi deux approches, deux lectures complémentaires de la ville afin de comprendre dans quelle mesure les questions mémorielles dévoilent les mobilités qui tissent l’espace stambouliote et inversement comment la lecture des mobilités nous conduisent à réinterroger les stratégies mémorielles. D’une part, nous interrogerons la place grandissante des questions mémorielles dans l’espace public turc. La multiplication des travaux scientifiques et des œuvres littéraires contemporaines qui mettent en lumière les mémoires collectives semble en effet constituer un nouveau champ à travers lequel l’espace urbain est réinterprété depuis un point de vue micro, élaboré à l’échelle des quartiers, accordant dès lors une place plus importante aux subjectivités. Seront, alors, privilégiées les études locales qui montrent comment les habitants intériorisent et projettent les dynamiques globales auxquelles ils participent et sont confrontés dans leur espace quotidien. Les sujets qui touchent à l’identité, qui font appel à l’histoire orale, à la mémoire et aux mémoires tiendront donc une place importante dans le sens où ils remettent aussi en question la construction nationale de l’identité et de l’espace en insistant, notamment, sur des quartiers minoritaires qui véhiculent un imaginaire puissant. Cette mise en visibilité d’un imaginaire minoritaire, relayée par des logiques de promotion culturelle et de mise en scène du cosmopolitismene détournera, toutefois, pas notre attention sur des sujets occultés tels que les mémoires des travailleurs migrants. D’autre part, les analyses des mobilités urbaines en rendant compte des flux de population (entrées et sorties, internes et externes, volontaires ou forcées), de leur installation et de leur mode d’habiter, des trajectoires résidentielles, des itinéraires journaliers (trajets résidence-lieu de travail), des formes de réappropriation de l’espace(patrimonialisation, gentrification), réinterrogent aussi les pratiques mémorielles. Les mobilités nourrissent, alors, de nouveaux processus de territorialisation à l’échelle non plus du quartier mais de la rue, de l’îlot ou de l’immeuble qui morcellent l’espace préexistant et fondent de nouvelles centralités.
            Ce séminaire accordera donc une attention particulière aux aspects méthodologiques des recherches présentées et aux diverses façons de lire et d’interpréter les usages de l’espace stambouliote.

            Mois d'Octobre / ''Mapping the registers and the Annuaires orientaux : throughout the exhibition Istanbul 1910-2010’'.
            Venez écouterMurat Güvenç, jeudi 28 octobre, à 18h, à l’IFEA ‘. Cartographe et urbaniste, professeur à l'Université Şehir,il nous présentera, en anglais, le travail de cartographie, réalisé à partir de données quantitatives massives, qui fait l’objet de l’exposition ‘Istanbul 1910-2010’ qui se déroule jusqu’au mois de novembre 2010 au Musée d’Art Moderne à Santral Bilgi.
            {flv}28102010_guvenc2{/flv}
             
            Mois de Novembre / ''Intra-Metropolitan mobility patterns in Istanbul''
            Venez écouter,Bürge Elvan Erginli,
            Jeudi 11 novembre à 18h à l'IFEA, qui nous présentera son travail sur les migrations internes à l'échelle métropolitaine stambouliote.
            {flv}11112010-erginli{/flv}
             
            Mois de Décembre /"Reconsidering Alexandrian cosmopolitanism : New temporalities and qualitative social science perspectives"
            L'équipe de l'IREMAM (Aix en Provence) et des Études Alexandrines (IFAO - Le Caire) viendra nous présenter sa recherche sur la déconstruction des lieux et mots du cosmopolitisme.
            Lundi 20 décembre, à 18h, à l'IFEA.
            {flv}20122010_IREMAM-IFAO{/flv}
             
            Mois de Janvier /"Réflexion sur le mahalle d'hier et d'aujourd'hui" (Titre à confirmer)
            Avec Işık Tamdoğan (ottomaniste - CNRS/IFEA) et Noémi Lévy(Boğaziçi).
            Mercredi 19 janvier, à 18h, à l'IFEA.
            {flv}19022011_levy-tamdogan_811{/flv}
             
            Mois de Février / ''Mémoires urbaines du coup d'état de 1980''. (titre à confirmer)
            Avec l'équipe de recherche de Derya Fırat (Mimar Sinan).
            Mercredi 16 février, à 18h, à l'IFEA.
            {flv}16022011_firat_918{/flv}
             
            Mois de Mars / présentation de ses travaux sur lesrecompositions du monde artisanal et les mutations urbaines au regard des mises en patrimoine et en tourisme. Le cas d'Istanbul.
            Avec Muriel Girard (EHESS/CETOBAC).
            Mercredi 16 mars, à 18h, à l'IFEA.
            {flv}16032011_946gerard{/flv}
             
             
            Mois d'Avril / présentation de ses travaux sur le mythe du patrimoine minoritaire.
            Avec Ayşegül Cankat(Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble).
            Mercredi 20 avril, à 18h, à l'IFEA.
            {flv}20042011_cankat2{/flv}


            Organisateurs :
            Cilia Martin etBrian Chauvel

          73. Séminaire Inscriptions d'Anatolie

            Séminaires d'archéologie : Inscriptions d'Anatolie
            yazit.jpg



            Responsable du séminaire: Thomas Drew-Bear


            1ère séance : lundi 1er juin 2009,à 17h 30 à l'IFEA


            Ahmet Yaraş

            (Maître de conférences à l'Université de Thrace): "Allianoi à la lumière des sources antiques et des trouvailles archéologiques". La conférence sera donnée en turc.

            Télécharger le pdf pour plus de détails.

          74. Séminaire Philosophie et psychanalyse en Turquie 2009-2010

            Séminaire Philosophie et psychanalyse en Turquie  Organisé par Dilek Sarmış  Le séminaire « Philosophie et psychanalyse dans la Turquie moderne » a pour objectif d’étudier l’apparition et la constitution comme disciplines, dans l’histoire turque, de la philosophie et de la psychanalyse, ainsi que leur pratique actuelle, universitaire et associative.     "Türkiye’de Felsefe ve Psikanaliz" seminer dizisi, Türk tarihinde Felsefe ve Psikanalizin kurumsallaşmasını ve disiplin seviyesine gelmesini ve aynı zamanda da, onların günümüzde üniversitelerde ve çeşitli kurumlarda süregelen uygulamalarını incelemeyi hedefliyor.     - Mardi 24 novembre 2009, 18h-20h, à l'IFEA Dilek Sarmis (doctorante IFEA-EHESS) Séance d'introduction :"Le développement de la philosophie et de la psychanalyse en Turquie : perspectives historiques, questionnements actuels"         - Mardi 15 décembre 2009, 18h-20h, à l'IFEA Enes KABAKCI (Dr., ISAM, Istanbul) :"L'introduction du positivisme dans l'empire ottoman" "Osmanlı’ya Pozitivizmin girişi "  - Mardi 12 janvier 2010, 18h-20h, à l'IFEA Nâmi BAŞER (Doç. Dr, Galatasaray Üniversitesi, Istanbul) : "Les motifs psychanalytiques dans l’œuvre de Yakup Kadri Karaosmanoğlu""Yakup Kadri Karaosmanoğlu’nun eserinde psikanalize dâir motifler"Conférence en turc avec des résumés en français.

          75. Séminaires de présentation de thèses en archéologie

            Plusieurs jeunes chercheurs travaillant dans le domaine de l’archéologie évoluent autour de l’IFEA. Certains d’entre eux ont récemment soutenu leur thèse, d’autres vont le faire très prochainement. Nous avons pensé qu’il serait opportun de leur permettre d’exposer leurs travaux devant un large public pour susciter des discussions.

            IFEA çevresinde, arkeoloji alanında çalışmalar yapan birçok genç araştırmacı bulunmaktadır. Bunların bir bölümü doktora tezlerini kısa süre önce savunmuş, bir bölümü de yakında savunacaklardır. Çalışmalarını daha geniş bir kitleye tanıtmalarına yardımcı olmanın  tartışma ortamı yaratmak için yararlı olacağını düşündük.

             

             

             
          76. Séminaires de présentation de thèses en archéologie

            Plusieurs jeunes chercheurs travaillant dans le domaine de l’archéologie évoluent autour de l’IFEA. Certains d’entre eux ont récemment soutenu leur thèse, d’autres vont le faire très prochainement. Nous avons pensé qu’il serait opportun de leur permettre d’exposer leurs travaux devant un large public pour susciter des discussions.

            librarybooks.jpgMercredi 29 avril 2009 à 16h à l'IFEA

            Semra Balcı

            'Obsidian Technology in Central Anatolia: The model of Aşıklı Höyük, Techno-Cultural Origins and Development'

            Ciler Altınbilek-Algül

            'Obsidian Technology in the Late Stages of Pre-Pottery Neolithic and Pottery Neolithic Period: Some Results of Çayönü Tepesi Assemblages'

          77. Séminaires Istanbul 2010

            Recherches autour d'« Istanbul 2010. Capitale européenne de la culture » 

            Organisé parYoann Morvan

            Le séminaire se tient un lundi (19h / IFEA) par mois sur cette thématique ouverte et transdisciplinaire.

            - Le Lundi 14 décembre, Korhan Gümüş est invité.

            Cliquer ici pour la Conférence en ligne.

            - Le 11 janvier, les invités sont Asu Aksoy et Orhan Esen.

            Cliquer ici pour la Conférence en ligne.

            - Le 22 février, Cengiz Aktar est invité.

            Cliquer ici pour la Conférence en ligne.

            - Le 15 mars, Nora Şeni est invitée.

            Cliquer ici pour la Conférence en ligne.

            - Le 26 avril, Bige Örer est invitée.

            Cliquer ici pour la Conférence en ligne.

            - Le 24 mai, Jean-François Pérouse est invité.

            Cliquer ici pour la Conférence en ligne.

            En 2010, Istanbul va jouir d’une importante visibilité médiatique en Europe. En effet, la mégalopole turque bénéficiera de son statut temporaire de « Capitale européenne de la culture », label attribué par la Commission européenne destiné à promouvoir un certain nombre de manifestations culturelles. C’est la première fois qu’une entité urbaine d’un tel poids, tant historique que démographique, s’est trouvée être sélectionnée depuis la montée en puissance de ce label au cours des années 1990. Certes, Istanbul s’inscrit dans la liste déjà longue des métropoles entendant utiliser cette occasion pour se doter par la culture, notamment par la requalification de friches industrielles et la reconquête de waterfronts, d’une image de marque sur le très concurrentiel marché globalisé des villes. Cependant, comme nous l’analyserons, le cas d’Istanbul comporte des particularités qui le singularisent nettement par rapport à ses prédécesseurs.

          78. Soirée de lancement

            Écrit par Yoann MORVAN

             

            Après des années de préparation, Istanbul célèbre officiellement ce samedi 16 janvier son statut de Capitale européenne de la cultureen 2010 : en sept lieux différents, des feux d’artifices, des danseurs, des concerts avec de célèbres artistes. Après les discours officiels du Président de la République turque Abdullah Gül et de son Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, les célébrations commenceront à la nuit tombée simultanément dans plusieurs quartiers. La programmation gratuite et variée devrait satisfaire tous les goûts :
            Taksim : 19h Feux d’artifices - 20h25 concert de Tarkan,
            la star de musique Pop.
            Bords de la Corne d’Or :20h10 Spectacle sons et lumières pour prolonger le discours d’inauguration des officiels. Ce grand feu d’artifice s’étendra sur un kilomètre des berges.
            Kadıköy:19h Spectacle avec une montgolfière  -  20h25 Mor ve Ötesi,
            groupe de rock stanbouliote.
            Sultanahmet :19h Mehter Takimi : musique militaire ottomane  -  20h25 Mercan Dede
            mixant la musique traditionnelle turque avec des sons électroniques du monde entier.
            Pendik :20h25 Kiraç
            chanteur pop-rock.
            Bağcılar :20h25 Zara, un groupe de musique traditionnelle.
            Beylikdüzü : 19h Groupe de danses chamanes  -  20h25 Nil Karaibrahimgil
            , chanteuse Pop.

            Si vous désirez plus de calme, de nombreux musées célébreront l’événement en ouvrant exceptionnellement leurs portes jusqu’à minuit.

            "Après des mois de préparation, de répétition, et plus de 8 millions de lires turques investits pour la cérémonie d’ouverture, nous espérons que ce sera une expérience inoubliable que les gens pourront regarder en disant « j’étais à Istanbul en 2010 »" a annoncé Sekib Avdagiç, le directeur de l’agence Istanbul 2010 CEC, ajoutant qu’ "Istanbul est prête à partager son énergie avec la Turquie et le monde".

          79. The Abkhazian paradox and the Montenegrin model

            The Abkhazian paradox and the Montenegrin model
            Laurent Vinatier

            The Republic of Abkhazia, self-proclaimed and de facto independent from Georgia since 1992, lies in a very but not yet tragic paradoxical political situation. Recognized only by Russia, Venezuela, Nicaragua and a couple of non-significant countries (at least for the Eurasian region), Abkhazia, so far, owes everything to its great northern neighbour, regarding its security, its economic development and its access to the outside world. In the same time however Sukhum is binding to Moscow, seeing consequently many European doors closed. In other words, without Russia, Abkhazia is lost; with Russia, linked in too deep a strategic partnership, Abkhazia would never have the same chances as Kosovo.

            In Geneva, for one year and half until Abkhazia’s threat to withdraw from negotiations, Abkhaz representatives have been steadily trying to prove, more or less efficiently, their sincere commitment to independence. It seemed that it has not been enough. From a European and even a Turkish point of view, the following approach is promoted. An independent Abkhazia is bound to remain a Russian satellite, governed by corrupted elites organizing only an illusion of democratic progress, non-speaking about press and individual freedoms. Willing or not willing, consciously or not consciously, European officials and state member officials are comparing the South Caucasian secessionist states to Kosovo. Of course then, in their eyes a strong difference immediately appears. In one case, international organizations influence the political development of the new country. In the second, they are excluded, which made them think that the course of this candidate to a wider recognition will be a non-liberal and even an anti-western one. That’s why the only solution possible is to work towards an Abkhaz re-integration into Georgia. Turkey is also supporting that policy.

            Beyond the paradox, there are some substantial misunderstandings. To overcome them, efforts have to come from both sides.

            Abkhazia has already made many efforts regarding liberalization and democratization. Abkhaz press is quite free and the opposition is not pressurized. The last presidential election, in December 2009, has not shown any particular abuses or threats from any camps. The Russians remained on the fringe, mainly because all the candidates fit with their expectations. Abkhazian have now only to confirm those choices to allow political alternatives to build and to express themselves in the public debate. There is therefore the remaining issue of an international presence, wider than only Russian. This is an essential condition for Europeans to consider a possible policy change towards Abkhazia. Probably, it could be useful for the Abkhaz government to hire a strong public relations company, based in Europe, which would firstly promote the undeniable Abkhaz efforts to a democratic and balanced state-building, while informing them on the way to manage the heavy European administration and jungle of principles.

            On the other side, Europeans should be ready to listen. They have to understand that Abkhazia will never re-integrate into Georgia. Spending only 5 minutes there and speaking with the first taxi-driver standing at the border, will make anyone get that point. Abkhazia is building its independence, seeking any support from wherever it comes, Latin America, Iran, Turkey hopefully, Russia of course, but also from Europe. A European connection is one of the main political purposes of Abkhazian political elites. Seen from Europe, obviously, the interest cannot be economic. Abkhazia however offers the EU this opportunity to achieve with Russia a real political success in the South Caucasus, i.e managing peacefully the independent state-building of a secessionist state. European approaches to Abkhazia should add to the Kosovo juridical precedent, the Montenegrin political model.

             

          80. Topkapi. Relation du sérail du Grand Seigneur

            Albertus BOBOVIUS, Topkapi. Relation du sérail du Grand Seigneur. Sindbad Actes Sud, La Bibliothèque turque, avril 1999 , 174 pages.

          81. Traité de l'Élysée

            Célébration du Traité de l'Élysée

            Le 24 janvier dernier, l'IFEA a organisé un séminaire en collaboration avec le DAI au cours duquel ont été présentés les résultats de la prospection archéologique "À l'est d'Halicarnasse".

            Madame le Consul Général d'Allemagne Brita Wagener, Monsieur le Consul Général de France Hervé Magro et Nora Şeni, présents lors de cet événement, ont parlé d'une même voix pour souligner l'importance des liens d'amitié entre la France et l'Allemagne dans le cadre de la coopération scientifique.

          82. Traité de l'Élysée

            Célébration du Traité de l'Élysée

            consul_

            Le 24 janvier dernier, l'IFEA a organisé un séminaire en collaboration avec le DAI au cours duquel ont été présentés les résultats de la prospection archéologique "À l'est d'Halicarnasse".

            Madame le Consul Général d'Allemagne Brita Wagener, Monsieur le Consul Général de France Hervé Magro et Nora Şeni, présents lors de cet événement, ont parlé d'une même voix pour souligner l'importance des liens d'amitié entre la France et l'Allemagne dans le cadre de la coopération scientifique.

            (Re)voir la conférence

          83. Tüm IFEA Dosyaları

            IFEA Dosyaları iki diziden oluşmaktadır: “Günümüz Türkiyesi” ve “Şimdiki zamanda miras"

            Dizi: Günümüz Türkiyesi

            Bu dosyaların amacı Türkiye'yi yakından ilgilendiren bir konunun ya da tartışmanın çerçevesinin, kolay anlaşılabilir bir şekilde referanslar verilerek ve argümanlar öne sürülerek çerçevesinin çizilmesidir. "Hafif" ve pratik olan bu yayınlar hem uzmanlardan oluşan hem de günümüz Türkiyesi'nde değişimler üzerine bilgi sahibi olmak isteyen herkese hitap etmektedir.

          84. Turcica (1983-1986)

            En collaboration avec l'Association pour le Développement des Études Turques, Institut d'Études Turques, Université de Paris III, et les Éditions Peeters, de Louvain, l'Institut a contribué à la publication de plusieurs volumes de la Collection Turcica.

            Turcica2 Travaux1982 II. Travaux et recherches en Turquie. I, 1983, 205 p. (cote COLL XVI 02)
            Turcica3 contributions III. Jean-Louis Bacqué-Grammont et Paul Dumont, éds.,Contributions à l'histoire économique et sociale de l'Empire Ottoman, 1983, 503 p. (cote COLL XVI 03)
            TurcicaTravauxII IV. Travaux et recherches en Turquie, II, 1985, 288 p. (cote COLL XVI 04)
            V. Daniel Panzac, La peste dans l'Empire Ottoman (1700-1850), 1986, 659 p. (publié en collaboration avec l'Institut Néerlandais du Moyen-Orient, de Leyde).
          85. Türk Doktora öğrencilerine IFEA Bursu

            İstanbul’da bulunan Fransız Anadolu Araştırmaları Enstitüsü (IFEA), Ekim 2011’den itibaren Türkiye’nin çeşitli şehirlerinde arkeoloji, tarih, siyaset bilimi, sosyoloji, antropoloji, şehircilik ve ekonomi dallarında doktora yapmakta olan ve araştırmaları için İstanbul’a gelmesi gereken  T.C. vatandaşı öğrencilere burs verecektir. 
            Daha fazla detay için

          86. Türk Siyaseti Gözlem Merkezi Kaynakları

            Bir bilgi Merkezi olarak OVIPOT

            OVIPOT internete Türkiye üzerine çalışan sosyal bilimler uzmanları ve araştırmacılara yönelik olarak erişime açık bilgiler, analizler ve belge kaynakları (Türk siyaseti üzerine sentezler, staj araştırmaları ve raporları, konferans ve kolokyumlara ait belgeler, etc.).

            OVIPOT basında çıkan haberlerden oluşturduğu tematik dosyaların ve IFEA Kütüphanesinin çağdaş Türkiye konularında kaynaklarının zenginleştirilmesine katkıda bulunmaktadır.

            Son olarak OVIPOT çağdaş Türkiye'yi tanıtan faydalı internet linklerden oluşan bir liste önerir ve de Hypothèses sosyal bilimler araştırma karneleri platformunda Türk siyasal yaşamı üzerine bir blogu vardır . 

          87. Un Tatar au Japon

            Abdürrechid IBRAHIM, Un Tatar au Japon. Voyage en Asie (1908-1910), Sindbad Actes Sud, La Bibliothèque turque, Traduit du turc ottoman par Işık Tamdoğan-Abel, octobre 2004, 272 pages.

          88. Usul hakkında

            Türkiye’de araştırma yapabilmek için alınması gereken izne dair

            Türkiye’de araştırma yapılabilmesi için yasalar uyarınca, yereldeki yetkili mercilerden resmi izin alınması gerekmektedir. Aşağıdaki açıklamaları okuduktan sonra hâlâ danışmak istediğiniz konular hakkında This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. adresine yazabilirsiniz.

            Kütüphane ve arşiv erişimi hakkında

            Araştırmacının ilgili kurumların sorumlularından yazılı izin alması genelgeçer kuraldır. Bunun için çalışmanın konu, amaç ve takviminin belirtildiği bir mektup göndermek yeterlidir. Türkiye’de üç ayı geçmeyecek çalışmalar için Türk mercilerinden herhangi bir vize talebinde bulunmaya gerek yoktur.

            Çalışmanın üç aydan uzun sürmesi halinde, Türkiye’ye giriş yapmadan önce Fransa’daki Türk başkonsolosluklarıyla irtibata geçilerek izlenecek yol hakkında bilgi edinilmesi gerekmektedir.  

            Müze koleksiyonlarına erişim hakkında

            Müze koleksiyonlarına ait eserler hakkında araştırmalara yönelik Kültür ve Turizm Bakanlığı’nın Kültür Varlıkları ve Müzeler Genel Müdürlüğü’nden izin alınması gerekmektedir. Resmi süreci başlatmadan önce ilgili müzenin müdürü ile irtibata geçerek, resmi talebinize iliştirebileceğiniz bir  mektubu kaleme alması için, müze müdürüne çalışmanızı tanıtmanızı tavsiye ederiz. Müzelerin listesine buradan ulaşabilirsiniz.

            Ayrıca üzerinde çalışılacak malzemeler bir yüzey veya kazı çalışması sonucu elde edilmiş ise resmi izin talebinize kazı başkanının tavsiye mektubunu da iliştirmeniz önem arz etmektedir. İzin talebinizde aşağıdaki belgelerin bulunması gereklidir:

            - Kültür Varlıkları ve Müzeler Genel Müdürü’ne hitaben, tarihli, imzalı, mümkünse Türkçe kaleme alınmış bir mektup.

            Bu mektupta yürüteceğiniz çalışmayı en ayrıntılı şekilde açıklamanız, mümkünse hangi eserlerle ilgileneceğinizi envanter numaraları da belirterek, çalışacağınız müzelerin listesini ve hangi tarihlerde çalışılacağını gösteren bir takvim ile birlikte sunmanız gereklidir.

            - Büyük harflerle doldurulacak resmi başvuru formuna ek olarak pasaportunuzun kimlik bilgileri sayfalarının fotokopisi.

            Süreç

            - Mektubu Kültür Varlıkları ve Müzeler Genel Müdürlüğü’ne bir kopyasını da ilgili müze müdürlerine iletin.

            - Başvuru talebinizi ister Türkiye’den ister yurtdışından gerçekleştirebilirsiniz. Müzelerde araştırma yapmak için uyulması gereken bir son başvuru tarihi olmasa da başvuru taleplerinin değerlendirilmesi zaman almaktadır. Bu nedenle araştırmaya başlayacağınız tarih ile başvuru tarihiniz arasında birkaç aylık bir süre bırakmanız uygun olacaktır.

            - Başvuruların takvim yılına göre değerlendirildiği göz önüne alındığında, birden fazla seneye yayılan çalışmalar için başvuruyu her sene yenilemek gereklidir.  

            - İzinler 1 Ocak-31 Aralık dönemini kapsadığından, çalışmalarınız 1 Aralık-31 Ocak gibi iki ayrı seneye denk gelecekse, iki ayrı izin talebi oluşturmanız gerekmektedir.    

             

            Rapport

            Araştırmanızı takiben, Kültür Varlıkları ve Müzeler Genel Müdürlüğü’ne ayrıntılı raporunuzun Türkçe kopyasını hem basılı hem de CD’ye kaydedilmiş şekilde ulaştırmanız zorunludur. Bu işlemin atlanması halinde ileriki araştırmalarınızın otomatik olarak reddi kuvvetle muhtemeldir.    

            İrtibat makamları

            T.C. Kültür ve Turizm Bakanlığı
            Kültür Varlıkları ve Müzeler Genel Müdürlüğü
            II.Meclis Binası Yanı
            Ulus, Ankara 06543
            Tel: 0 312 310 4960 dahili. 2059
            Faks: 0 312 311 5085, Ömer Ötgün’ün dikkatine
            E-posta:
            This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

             

            Kazı ve yüzey araştırmaları

            Eski düzenlemeler bir araya getirilerek tek bir belge çatısı altında güncelleştirilmiştir. Bu belgenin Türkçesine buradan ulaşabilirsiniz. İngilizce çevirisini ise Amerikan Araştırma Enstitüsü’nün internet sitesindeki (http://ccat.sas.upenn.edu/ARIT/index.html), şu bağlantı aracılığıyla bulabilirsiniz: Rules and Principles for Conducting Survey, Sondage, and Excavations on Cultural and Natural Heritage.

            İrtibat merci

            T.C. Kültür ve Turizm Bakanlığı
            Kültür Varlıkları ve Müzeler Genel Müdürlüğü
            II.Meclis Binası Yanı
            Ulus, Ankara 06543
            Tel: 0 312 310 4960 dahili. 2059
            Faks: 0 312 311 5085, Ömer Ötgün’ün dikkatine
            E-posta: 
            This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

             

            Fransa’nın Türkiye Büyükelçiliği
            Paris Caddesi 70 Kavaklıdere  Ankara, tel : +90 312 455 45 45

             

            Türkiye’nin  Fransa Büyükelçiliği
            16 Avenue de Lamballe 75016 Paris , tel: +33 9 65 31 23 67

             

            Fransa dışındaki ülkelerde gerçekleşecek kazılara yönelik ödenek

            Fransa’nın Dışişleri Bakanlığı, Fransa dışındaki ülkelerde arkeoloji çalışmalarını o ülkelerde bir işbirliği programı çerçevesinde yürüten arkeologlara yönelik ödenek sunmaktadır. Fransa dışında yürütülecek kazılara yönelik ödenek ile ilgili bilgilere buradan ulaşabilirsiniz.

          89. Varia Anatolica - XX

             logo persee

            Patrice Pomey (dir.) Transferts technologiques en architecture navale méditerranéenne de l'Antiquité aux temps modernes : identité technique et identité culturelle. Actes de la Table Ronde d'Istanbul 19-22 mai 2007. Programme Européen RAMSES². Axe thématique n°3 : "Échanges. La Méditerranée en partage" WPS 3.2 : "La circulation des modèles technologiques", Varia Anatolica XX, Istanbul-Paris, De Boccard, 2007

            Les transferts technologiques sont aujourd’hui au cœur des préoccupations et des échanges du monde moderne. Mais la circulation des modèles technologiques remonte à la nuit des temps et a existé dès l’apparition des premiers instruments techniques.

          90. Varia Anatolica - XXI

             logo persee

            D. Kassab Tezgör et N. Inaishvili (éd.), Production and Trade of Amphorae in the Black Sea, PATABS I, Batoumi-Trabzon 2006, Varia Anatolica XXI, Istanbul-Paris, De Boccard, 2010

            Les études consacrées aux amphores produites en mer Noire, à leurs exportations et aux importations faites dans cette région, connaissent un essort rapide. La Table Ronde internationale PATABS I : PRODUCTION AND TRADE OF AMPHORAE IN THE BLACK SEA, a été organisée du 27 au 29 avril 2006 à Batoumi et à Trabzon dans le but de faire un état des avancées récentes dans ce domaine.

          91. Varia Anatolica - XXII

             logo persee

            Dominique Kassab Tezgör, Les fouilles et le matériel de l'atelier amphorique de Demirci près de Sinope, Varia Anatolica XXII, Istanbul-Paris, De Boccard, 2010

            L’atelier implanté dans la baie de Demirci, à 15 kilomètres au sud de Sinope, a été fouillé entre 1994 et 2000. Les monnaies et les fragments de sigillées présents dans le matériel mis au jour ont permis de dater l’activité des zones fouillées entre le IVe s. et le VIe ou le début du VIIe s. ap. J.-C.

          92. Varia Anatolica - XXIII

             logo persee

            Edhem Eldem, Le voyage à Nemrud Dağı d'Osman Hamdi Bey et Osgan Efendi (1883). Récit de voyage et photographies annotés,
            Varia Anatolica XXIII, Istanbul-Paris, De Boccard, 2010

            En 1883, Osman Hamdi Bey et Osgan Efendi publiaient Le tumulus de Nemroud-Dagh. Voyage, description, inscriptions avec plans et photographies, qui rendait compte de leur expédition au tumulus d’Antiochus Ier de Commagène

          93. Varia Anatolica I à XIX

            Les volumes parus sont disponibles sur Persée logo persee

          94. Varia Turcica (1985-2005)

            En 1985, désireux de diversifier ses possibilités de publication, L'Institut créa, pour ses travaux relatifs aux Etudes turques, une nouvelle collection, Varia Turcica, réalisée en Turquie et publiée par les Editions Isis. Les éditions L'Harmattan et Adrien Maisonneuve assureront également la publication de certains volumes.

            Lory heritage ott Bulgarie No. 1 Bernard Lory, Le sort de l'héritage ottoman en Bulgarie. L'exemple des villes bulgares, 1985, 235 p. (cote COLL XV 01)
            Groc Caglar Presse francaise Turquie No. 2 Gérard Groc et Ibrahim Çağlar, La presse française de Turquie de 1795 à nos jours. Histoire et catalogue, 1985, 261 p.(cote COLL XV 02)
            VT3 Batu Bacque No. 3 Hâmit Batu et Jean-Louis Bacqué-Grammont, éds., L'Empire ottoman, la République de Turquie et la France, 1986, 712 p.(cote COLL XV 03)
            Bacque VanDonzel comite international No. 4 Jean-Louis Bacqué-Grammont et Emeri Van Donzel, éds., Comité international d'Etudes Pré-Ottomanes et Ottomanes - Proceeding of the VIth Symposium, Cambridge, U.K., 1-4 July 1984, 1987, 236 p.(cote COLL XV 04)
            VT5 Laurens No. 5 Henry Laurens, Les origines intellectuelles de l'expédition d'Egypte. L'orientalisme islamisant en France (1698-1798), 1987, 304 p.(cote COLL XV 05)
            VT6 Thobie Baque No. 6 Jacques Thobie et Jean-Louis Bacqué-Grammont, éds., L'accession de la Turquie à la civilisation industrielle. Facteurs internes et externes. Actes du Colloque d'Istanbul, 2-4 décembre 1985, 1987, 236 p.(cote COLL XV 06)
            VT7 Cahen No. 7 Claude Cahen, La Turquie pré-ottomane, 1987, 410 p.(cote COLL XV 07)
            VT8 Manuscrits No. 8 François Déroche, éd., Les manuscrits du Moyen-Orient. Essais de codicologie et de paléographie. Actes du Colloque d'Istanbul (26-29 mai 1986), 1989, 139+XXXII p.(cote COLL XV 08)
            Turkische miszellen No. 9 Jean-Louis Bacqué-Grammont, Barbara Flemming, Macit Gökberk, Ilber Ortayli, éds., Türkische Miszellen. Robert Anhegger Festschrift - Armagani - Mélanges, 1987, 369 p.(cote COLL XV 09)
            zarcone individu No. 10 Thierry Zarcone, éd., Individu et société. L'influence d'Aristote dans le monde méditerranéen. Actes du Colloque d'Istanbul, 5-9 janvier 1989,1988, 249 p.(cote COLL XV 10)
            lafon tendances No. 11 Jacques Lafon et Niyazi Öktem, éds., Tendances actuelles du droit turc et du droit français. Actes de la première semaine juridique franco-turque, Istanbul, 9-12 mai 1983, 1988, 136 p.(cote COLL XV 11)
            VT12 routes No. 12 Marion Debout, Denise Eeckaute-Bardery et Vincent Fourniau, éds.,Routes d'Asie. Marchands et voyageurs, XVe-XVIIIe siècles. Actes du Colloque organisé par la Bibliothèque Interuniversitaire des Langues Orientales, Paris, 11-12 décembre 1986, 1988, 203 p.(cote COLL XV 12)
            VT13 Eldem No. 13 Edhem Eldem, éd., Première rencontre internationale sur l'empire Ottoman et la Turquie moderne, Institut National des Langues et Civilisations Orientales, Maison des Sciences de l'Homme, 18-22 janvier 1985. I-Recherches sur la ville ottomane : le cas du quartier de Galata. II-La vie politique, économique et socio-culturelle de l'empire Ottoman à l'époque jeune-turque, 1991, 503 p.(cote COLL XV 13)
              No. 14 Jacques Thobie et Salgur Kançal, éds., Turquie, Moyen-Orient, Communauté Européenne, Actes du Colloque de Chantilly, 15-17 septembre 1987, Editions L'Harmattan, Paris, 1989, 398 p.(cote COLL XV 14)
            VT15 Lowry No. 15 Heath W. Lowry et Ralph S. Hattox, éds., IIIrd Congress on the Economic and Social History of Turkey, Princeton, 24-26 August 1983, co-édition avec l'Institute of Turkish Studies Inc., Washington, D.C., 1990, 421 p.(cote COLL XV 15)
            Bacque Eldem Rev fr Ataturk No. 16 Jean-Louis Bacqué-Grammont et Edhem Eldem, éds., De la Révolution française à la Turquie d'Atatürk. La modernisation politique et sociale: les Lettres, les Sciences et les Arts. Actes des colloques d'Istanbul, 11-12 mai 1989, 1990, 288 p.(cote COLL XV 16)
            VT17 Thobie Perez Kancal No. 17 Jacques Thobie, Roland Perez et Salgur Kançal, éds., Le couple agriculture-industrie en Turquie et en Méditerranée orientale, 1992, 509 p.(cote COLL XV 17)
            VT18 naqshbandis No. 18 Marc Gaboriau, Alexandre Popovic et Thierry Zarcone, éds., Naqshbandis. Cheminements et situation actuelle d'un ordre mystique musulman, Actes de la Table Ronde de Sèvres, 2-4 mai 1985, 1990, 750 p.(cote COLL XV 18)
            VT19 Melanges No. 19 Jean-Louis Bacqué-Grammont, Rémy Dor, Frédéric Hietzel et Aksel Tibet, éds., Mélanges offerts à Louis Bazin par ses disciples, collègues et amis, Editions L'Harmattan, Paris, 1992, 353 p.(cote COLL XV 19)
            VT20 Thobie Kancal No. 20 Jacques Thobie et Salgur Kançal, éds.,Industrialisation, communication et rapports sociaux en Turquie et en Méditerranée orientale. Actes du colloque international de Paris, UNESCO, 27-29 mai 1991, 415 p.(cote COLL XV 20)
            VT21 deTapia No. 21 Stéphane de Tapia, L'impact régional en Turquie des investissements industriels des travailleurs émigrés. L'exemple de Yozgat(cote COLL XV 21)
            Bacque Kuneralp Hitzel Representants permanents FR Turquie No. 22 Jean-Louis Bacqué-Grammont, Frédéric Hitzel et Sinan Kuneralp, Représentants permanents de la France en Turquie (1536-1991) et de la Turquie en France (1797-1991), 1991, 166 p.(cote COLL XV 22)
            Clayer Popovic Zarcone Presse turque No. 23 Nathalie Clayer, Alexandre Popovic et Thierry Zarcone, éds., Presse turque et presse de Turquie. Actes des colloques d'Istanbul, 1992, 366 p.(cote COLL XV 23)
            zarcone iraniens No. 24 Thierry Zarcone et Fariba Zarinebaf-Shahr, éds., Iraniens d'Istanbul. The Iranians of Istanbul, Istanbul-Téhéran (Bibliothèque Iranienne No. 42), 1993, 280 p.(cote COLL XV 24)
            VT25 Eldem No. 25 Edhem Eldem,Banque impériale ottomane, Inventaire commenté des archives, 1994, 414 p. (cote COLL XV 25)
            VT26 Bilici No. 26 Faruk Bilici, éd., Le waqf dans le monde musulman contemporain (XIXe-XXe siècles), Fonctions sociales, économiques et politiques, Actes de la Table Ronde d'Istanbul, 13-14 novembre 1992, 1994, 264 p. (cote COLL XV 26)
            VT27 Thobie Kancal XXVII Jacques Thobie et Salgur Kançal, éds., Système bancaire turc et réseaux financiers internationaux. Actes de la Table Ronde d'Istanbul, 8-9 octobre 1992, L'Harmattan, Paris, 1995, 191 p. (cote COLL XV 27)
            VT28 Thobie XXVIII Jacques Thobie, Roland Perez et Salgur Kançal, éds.,Enjeux et rapports de Force en Turquie et en Méditerranée orientale. Actes du Colloque d'Istanbul, L'Harmattan, Paris, 1996, 483 p. (cote COLL XV 28)
            VT30 Bacque XXX Jean-Louis Bacqué-Grammont, éd., La première histoire de France en turc ottoman, Chroniques des padichahs de France (1572), Paris, Editions L'Harmattan, 1997, 215 p. (cote COLL XV 30)
            VT31 Hitzel XXXI Frédéric Hitzel, éd., Istanbul et les langues Orientales. Actes du colloque organisé par l'IFEA et l'INALCO à l'occasion du bicentemaire de l'Ecole des Langues Orientales, Istanbul, 29-31 mai 1995, Paris, Editions L'Harmattan, 1997, 538 p. (cote COLL XV 31)
            VT32 Bazin XXXII M. Bazin, S. Kançal, R. Perez, J. Thobie, coord., La Turquie entre trois mondes. Actes du Colloque international de Montpellier, 5-7 octobre 1995, Paris, L'Harmattan, 1998, 450 p. (cote COLL XV 32)
            VT33 Yerasimos XXXIII Benjamin Lellouch et Stéphane Yerasimos, éd., Les traditions apocalyptiques au tournant de la chute de Constantinople. Actes de la Table Ronde d'Istanbul (13-14 avril 1996), Paris, 2000, 192 p. (COLL XV 33)
            VT34-2 Mediterranee XXXIV M. Bazin, S. Kançal, J. Thobie, Y. Tekelioglu, coord., Méditerranée et mer Noire entre mondialisation et régionalisation. Actes du colloque international d'Antalya, 11-13 septembre 1997, Paris, 2000, 520 p. (COLL XV 34)
            vatin cimetiere XXXV Nicolas Vatin et Stéphane Yerasimos, Les cimetières dans la ville. Statut, choix et organisation des lieux d'inhumation dans Istanbul intra muros, Istanbul, 2001, 270 p. (COLL XV 35)
            VT36 Gangloff XXXVI Sylvie Gangloff, La perception de l'héritage ottoman dans les Balkans. Actes des journées d'études sur "L'héritage ottoman dans les Balkans", Istanbul 16-17 juin 2000, Paris, 2005, 226 p. (BAL 91)
            VT37 Arbid

            XXXVII W. Arbid, S. Kançal, J- D. Mizrahi, et S.Saoul, (dir.), Méditerranée, Moyen-Orient: deux siècles de relations internationales. Recherches en hommage æ Jacques Thobie, L’Harmattan, Paris, 2003, 671p. (COLL XV 34)

          95. VIIIe rencontres archéologique de l'IFEA - 5,6/4/2018

            Les VIIIe rencontres archéologiques de l'IFEA auront lieu les 5 et 6 avril 2018 à l'IFEA.
            Le thème des rencontres est le suivant : Habiter en Anatolie occidentale dans l'Antiquité.
            Toutes les interventions se feront en anglais.
            L'inscription en ligne est obligatoire et sera close le 4 avril 2018 à midi.



          96. Villes capitales

            Les villes capitales au Moyen Âge, XXXVIe Congrès de la SHMESP (Istanbul, 1er-6 juin 2005), Société des historiens médiévistes de l’Enseignement supérieur public, Publications de la Sorbonne, 2006, 450p.,

          97. Visite de Madame Claudine Lepage

            Visite de Claudine Lepage, sénatrice représentant les Français établis hors de France
            turquie_12_au_16_dc_20101L'IFEA a eu le plaisir de recevoir la visite de Madame la sénatrice Claudine Lepage le 13 décembre dernier.
            À cette occasion, Nora Şeni lui a présenté l'institut, ses thématiques de recherche et les chercheurs de l'IFEA.
            Un compte-rendu détaillé de cette visite et de son séjour en Turquie est par ailleurs disponible sur son blog.
          98. Voyageurs occidentaux dans l'Empire ottoman

            Elisabetta Borromeo, Voyageurs occidentaux dans l'Empire ottoman (1600-1644), Volume 2, Maisonneuve et Larose & Institut français d'études anatoliennes-Georges Dumézil , collection Passé ottoman, présent turc, Paris, mars 2007.

          99. Xanthos

            xanthos-pilier-des-harpiesLocalisation du site :Préfecture d’Antalya. Côte lycienne.

            Responsable de la mission : Jacques des COURTILS, Professeur d'Histoire Ancienne,

            UMR 5607 du CNRS (Institut Ausonius).

            Coordonnées : Université Michel de Montaigne-Bordeaux III, UFR Histoire de l’Art et

            Archéologie, Domaine Universitaire, 33405 Talence, France. 
            Tél : 33(0) 557124666 Fax : 33(0) 557124666. 
            Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
            Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

            Epoques concernées: Lycien, Hellénistique, Romain, Romain tardif et Byzantin. (Site urbain)

             

            Les sites de Xanthos et du Létôon forment l’un des plus remarquables ensembles archéologiques de Turquie et figurent sur la liste du Patrimoine Mondial établie par l’UNESCO. Ils sont localisés sur la côte sud de la Turquie, dans l’antique Lycie, et furent découverts en 1838 par un voyageur britannique, Charles Fellows. Au cours de plusieurs expéditions successives, il emporta à Londres une riche moisson de statues, bas reliefs et pièces d’architecture, exposés au British Museum. La fouille proprement dite n’a commencé qu’en 1950, sous l’égide du Ministère des Affaires étrangères et a continué depuis sans interruption. Elle est actuellement placée sous la direction de Jacques des Courtils, professeur à l’université de Bordeaux. L’exploration archéologique de ces deux sites bénéficie aussi du soutien du CNRS et de diverses associations, ainsi que de la collaboration d’universitaires canadiens. L’intérêt particulier du projet consiste dans la découverte des vestiges d’une civilisation originale : il s’agit d’une cité et d’un sanctuaire fondés par un peuple indigène anatolien, les Lyciens, qui ont reçu l’influence du monde grec et du monde perse. Cette situation particulière en fait un point d’observation essentiel de l’histoire des civilisations de la Méditerranée orientale depuis le 1e millénaire avant JC jusqu’au Moyen-Âge.
            En savoir plus...

          100. Yerasimos Derlemi

            photophotoYerasimos Derlemi, Osmanlı İmparatorluğu’nun hemen hemen aralıksız bir çatışma içinde olduğu 1912-1922 yıllarıyla ilgili eserleri barındırır. Stefanos Yerasimos, uzun zaman bu son derece önemli on yılın tarihini yazmak için uğraş vermiş ; konuyu, bölgesel bir boyuta taşıyarak ve imparatorluğun çoğunlukla göz ardı edilen Balkan ve Kafkasya ile olan iIişkilerini işin içine katarak açmayı hedeflemiştir. Derlem, bu projenin bir yadigarı olup araştırmacının bu konuyu ancak uzun zaman sonunda kenara bıraktığının bir kanıtıdır. Bu derlem, çok sayıda makalenin kaleme alınmasını sağlamıştır halen de birçok araştırmacıya dönem hakkındaki çalışmalarını geliştirme fırsatı sunmaktadır.

            Derlemin bir özelliği de hem Türkçe hem Fransızca eserlere sahip olmasıdır. Bünyesinde Türk tarih yazımı için son derece önemli eserlerin yanı sıra Türkiye kütüphanelerinde nadir rastlanan ve özellikle 1919-1922 Türk-Yunan Savaşı ile ilgili çok sayıda Yunanca eser bulunmaktadır. Yani derlem, Türkçe’de Kurtuluş Savaşı, Yunanca’da Ulusal Felaket diye adlandırılan bu savaşın tarihinin yazımının iki ulus açısından karşılaştırılmasını sağlamaktadır. Derlemde çatışmada rol oynamış kişilerin anılarının da içinde bulunduğu savaş üzerine birçok kaynak bulunmaktadır. Araştırmacının 26 eserine IFEA’nın kütüphanesinde, internet sitemiz dahilindeki katalog aracılığıyla ulaşılabilinir. Öte yandan, IFEA eski burslusu Anastasia Falierou, ve ilk Yerasimos burslusu Foti Benlisoy Yunanca metinlerin anlam ve zenginliği hakkında bir metin sunmuşlardır. Ayrıca Foti Benlisoy’un derlem üzerindeki çalışmalarının sonucu olarak kaleme aldığı " War to War! Antimilitarism, communist propaganda and defeatism within the Greek army during the Asia Minor Campaign (1918-1922) " isimli makalesine de ulaşılabilinir.  

             

            Clipboard01

            Stefanos Yerasimos

            Osmanlı tarihçisi, mimar ve şehir planlamacısı Stefanos Yerasimos 19 Temmuz 2005 Salı günü Paris’teki Saint-Louis Hastanesi’nde kanserden yaşamını yitirmiştir. 29 Ocak 1942’de İstanbul’da bir Rum ailesinin çocuğu olarak dünyaya gelen S.Yerasimos, bugünkü Mimar Sinan Üniversitesi Güzel Sanatlar Fakültesi’de mimarlık eğitimi almıştır. Çift anadilli araştırmacı, sonradan öğrendiği Fransız dilinde otuza yakın eser ile iki yüzü aşkın makale yayımlamıştır.

            Şehircilik alanında araştırmacı ve öğretim görevlisi S.Yerasimos, araştırmalarını mimarlıktan çok tarih alanına doğru yöneltmiştir. Türkiye’nin muzdarip olduğu az gelişmişlik hakkındaki ilk eseri kendisini doğduğu ülkede üne kavuşturmuştur. S.Yerasimos Fransa’da ise başka bir alanda, François Maspero Yayınları’ndan çıkan İbn Battuta, Marco Polo, Thévenot, Tournefort, de Nicolay gibi eski ve ünlü seyyahların eserlerin yeniden basımlarıyla tanınmıştır. S.Yerasimos’un çalışmalarına Hérodote Dergisi’nin yayın yönetmeni coğrafyacı Yves Lacoste ilgisiz kalmamış ve kendisini bu dergi için yazmaya davet etmiştir.

            yerasimos fondationA. Maisonneuve’den 1990 yılında çıkan Légende d’Empire. La fondation de Constantinople et de Sainte-Sophie dans les traditions turques (Bir İmparatorluk destanı. Türk geleneğinde Konstantinpolis ve Aya Sofya’nın kuruluşu) isimli eseri, çalışmalarında bir dönüm noktası teşkil etmektedir. Araştırmacı, burada usta bir tarihçiye yakışır şekilde doğduğu kentin tarihine yoğunlaşmıştır. Cenaze gelenekleri ve mezarlıkların kuruluşundan, mahkeme kayıtları ile XV ve XVI. yüzyıllarda saray mutfağının tariflerine uzanan S.Yerasimos’un ilgilendiği konu yelpazesi geniştir. Tarihçi, 1990 yılında Paris Grand Palais’de düzenlenen “Muhteşem Süleyman ve Dönemi” (“Süleyman le Magnifique en son temps”) isimli Osmanlı harikalarının teşhir edildiği sergi ile 1999’da düzenlenen "Topkapı’dan Versailles’a Sultanların Hazineleri" sergisinin sanat danışmanlığını yürütmüştür. Ara Güler gibi bir fotoğraf dehasıyla olan çalışmasının sonucunda 1992 yılında Albin Michel Yayınları’ndan Türkiye’nin Osmanlı Evleri (Demeures ottomanes de Turquie) isimli eser ortaya çıkmıştır. Collège de France araştırmacının tüm eserlerine sahiptir. Araştırmacının ölümünün ertesinde, Semih Vaner bir anma yazısı kaleme almıştır (CEMOTI, 38/2006).

          101. Zeyve (Porsuk) Höyük

            Localisation du site: Préfecture de Niğde, sous-préfecture d'Ulukışla
            Responsable de la mission : Claire BARAT, Maître de conférences
            Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
            Epoques concernées : Age du Bronze Récent (Hittite), Age du Fer, Hellénistique, Romain.