27
Fév
2020

Les migrations internationales à l'épreuve de la mort: qu'y a-t-il au delà des chiffres et du comptage

27/02/2020 6:00 pm -8:00 pm
Les migrations internationales à l'épreuve de la mort: qu'y a-t-il au delà des chiffres et du comptage

Séminaire « enjeux actuels des migrations »
Organisé par l’Axe AMiMo de l'IFEA en collaboration avec l’Association pour les recherches sur les migrations (GAR).
Prof. Dr. Jean-François Pérouse
(université Toulouse-Jean Jaurès) :

Cette intervention quelque peu expérimentale résulte de réflexions anciennes réactivées par des terrains récents sur les côtes de la mer Égée. Les décès de migrants sont généralement présentés comme une preuve numérique des dangers que recèle le processus de migration internationale. Dans la plupart des cas, ces décès sont vus comme des accidents, des ruptures de flux;  et ils sont traités comme des événements  déplorables, choquant pour la conscience, abandonnés par la recherche aux défenseurs des droits de l'homme, aux journalistes ou aux garants de la sécurité publique. 
Au-delà de la dimension numérique et des funèbres statistiques, ces morts ne retiennent pas beaucoup l'attention des chercheurs. Face à ce silence dérangeant, j'ai entamé un travail de recherche sur « le carré des réfugiés décédés»  aménagé récemment à l'intérieur du cimetière Doğançay à Izmir.
J'en suis donc parvenu à l'idée que la mort des migrants internationaux n'est pas seulement un événement déplorable (ponctuel) qui  révolte notre conscience, mais que c"est aussi un fait social complexe, révélateur,  qui doit être abordé dans toute son épaisseur par les chercheurs sur les migrations. A cette fin, le "programme" proposé se compose de trois axes principaux:

  1. personnaliser ou humaniser la mort en évitant le comptage anonyme
  2. restituer la dimension spatiale de la mort  et s'efforcer de mieux la contextualiser
  3. historiciser, socialiser et la politiser la mort

 

BIOGRAPHIE

JEAN-FRANÇOIS PÉROUSE a soutenu sa thèse “D’Angora à Ankara: La naissance d’une capitale” en géographie urbaine en 1994. Il réside et travail à Istanbul depuis septembre 1999 (université de Marmara, Institut Français d’études Anatoliennes-IFEA, université de Galatasaray, GSMSÜ…). A l’IFEA, il a mené de longues recherches au sein de l’Observatoire Urbain d'Istanbul. Il fait actuellement partie du comité de rédaction de la revue EJTS (European Journal of Turkish Studies, www.ejts.org). Il est notamment l’auteur de Villes du Tiers Monde (Hâtier, 1993), La Turquie en Marche (La Martinière, 2004), Villes et Risques (Economica / Anthropos, 2006) et Essais de confrontation avec Istanbul. Périphéries, mobilités et mémoires urbaines (Iletisim, 2011; 2014 ; 2016: 3e édition)

Intervention en turc

 

28
Fév
2020

Infrastructures et interface nature et sociétés urbaines à Istanbul

28/02/2020 9:00 am -3:00 pm
Infrastructures et interface nature et sociétés urbaines à Istanbul
Ces excursions s’appuient sur des infrastructures sociotechniques (parce que leur élaboration s’inscrit à la fois dans un contexte technique et en relation avec un ou plusieurs milieux) à la charnière entre ces deux espaces : barrage, lignes de transport, canal ou encore campus universitaire.
Ces excursions urbaines auront pour objectif d’explorer les confins d’une ville en expansion et d’observer les dynamiques à l’oeuvre. Le but est de tenter de mettre en lumière les relations qu’entretiennent les différents groupes sociaux à la nature, le rôle des infrastructures dans les reconfigurations des limites de la ville, les formes de limites et de discontinuités.
L’Observatoire Urbain d’Istanbul poursuit son exploration des périphéries d’Istanbul, cette fois dans l’idée de questionner les différentes formes de limites et de frontières entre les espaces naturels et les espaces urbains.

Programme: Les transports jusqu’à Habipler (Arnavutköy)
16
Mar
2020

Série des Jeunes Chercheurs de l'IFEA: Idées et Méthodes actuelles en Interprétation Archéologique

16/03/2020 6:00 pm
Série des Jeunes Chercheurs de l'IFEA: Idées et Méthodes actuelles en Interprétation Archéologique

Double conférence

  • À la recherche du genre… Au-delà des oppositions binaires: défis et perspectives de l'archéologie du genre à Aşıklı Höyük

Sera Yelözer (Doctorante, Université d'Istanbul, Département d'archéologie préhistorique)

  • Identification de la division du travail basée sur le sexe et l'âge dans la production d'objets en argile dans la préhistoire de l'Anatolie occidentale

Aysel Arslan (doctorante à l'université de Koç, Départment d'Archéologie et d'Histoire de l'art)

Interventions en turc

26
Mar
2020

How the Global South is reinventing the world

26/03/2020 1:30 pm -3:30 pm
How the Global South is reinventing the world

Bertrand Badie, professor emeritus
With the support of the Institut Français d’Ankara and Istanbul Bilgi University.

The Global South has been considered for a long time as the "periphery" of the international system. Such a vision is now totally outdated: the main conflicts are presently located in Africa and the Middle East, while Europe is no longer the battlefield of the world; the main issues which are now at stake come from the South; the international agenda is no longer elaborated by the old powers and the power itself is getting powerless and currently defeated. Is now "weakness politics" substituted to power politics? Is globalization making room for new actors, new cultures and new regional powers? Are local actors more efficient than traditional international powers? Are these new actors able to invent a new international system?

Biography: Holds graduate degrees from the Institut d’Etudes Politiques de Paris (IEP, political science), the Institut des Langues Orientales and the University of Paris I (history of the 20th century). Ph.D. in political science from the IEP (1975); Full Professor (Professeur agrégé) of political science since 1982. Director of the Presses de Sciences Po from 1994 to 2003; director of the Rotary Center for International Studies in Peace and Conflict Resolution at Sciences Po between 2001 and 2005. Currently, head of the Research Master’s in International Relations and of the Doctoral Program in Political Science of International Relations at Sciences Po.

The talk will be delivered in English

27
Mar
2020

Revoir le monde : Pour une approche sociale des relations internationales...

27/03/2020 10:30 am
Revoir le monde : Pour une approche sociale des relations internationales...

Bertrand Badie (Professeur émérite des Universités à Sciences Po Paris)
En partenariat avec l’Institut Français d’Ankara, et l’Université de Galatasaray

La science politique des relations internationales s'est constituée autour de l'idée que le monde était structuré par une irréductible compétition de puissance. Celle-ci déciderait de la guerre et de la paix, de l'agenda diplomatique, comme du statut et du rang de chacun des Etats. Elle construirait l'hégémonie qui marquerait de son sceau chaque séquence historique des relations internationales. En grande partie valable sous la guerre froide, cette vision est aujourd'hui mise en échec: l'hégémon est fragilisé et incertain, les guerres ne sont plus liées à la puissance et la survie de l'humanité dépend de quantités de paramètres sociaux liés à l'insécurité humaine. Aussi convient-il de repenser le monde - comme la discipline académique des relations internationales - pour se donner les moyens de comprendre les nouvelles formes de violence internationale et les nouveaux besoins de coopération internationale.

BIOGRAPHIE: Diplomé d'études supérieures de Science politique à Sciences Po Paris, de l'Institut des Langues Orientales, et d’études approfondies en histoire du XXème siècle à Paris I, Bertrand Badie a obtenu son doctorat d'Etat en science politique à Sciences Po Paris en 1975 et son agrégation de Science Politique en 1982. Il est professeur des Universités à Sciences Po Paris. Il a été directeur des Collections des Presses de Sciences Po (1994-2003) et du Centre Rotary d'études internationales sur la paix et la résolution des conflits (2001-2005).

Intervention en français

 

Février   2020
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29