Lundi 20 novembre 2017 à 16 h à l'IFEA
Vladimir Shelestin
(Institut d’études orientales de l'Académie des sciences de Russie)
Intervention en anglais
Dans le cadre des présentations des boursiers de courte durée de l'IFEA

inscription avant le 20 novembre à midi: cliquez ici

The nature of the Hittite place name lists

The Hittite texts of different kinds contain many lists of place names arranged according to the geographical proximity, chronological consequence of their appearance in the course of history, and the different kinds of ideological hierarchy. Some of these lists enumerate not the place names themselves, but the objects connected with them like gods, people, goods or other items. For instance, one group of such lists enumerates the Storm-gods of different cities in the curse section of the international treaties, and its study has shown that the underlying principles throw light on the diplomatic approaches of the Hittites to their parties rather than on the geographical position of mentioned temples. The lecture will show whether the principles of the arrangement depend from the nature of listed objects or from the nature of the text in the corpus of the Hittite place names lists.

Mardi 28 novembre 2017 à 16 h à l'IFEA
Vanessa de Obaldia
(Université Aix-Marseille)
Intervention en anglais
Dans le cadre des présentations des boursiers de courte durée de l'IFEA


inscription avant le 28 novembre à midi: cliquez ici


French diplomatic influence
over ecclesiastical properties of the Roman Catholic church in Ottoman Istanbul

This study examines the degree of French diplomatic influence in Ottoman Istanbul in relation to the fortune of Latin Catholic churches and their ecclesiastical properties on the basis of Ottoman legal documents, such as imperial decrees (firmāns) which were given to individual churches and the capitulations (ahadnāmes) granted to France. The French ambassador served as a representative to the Sublime Porte for the Catholic religious and for their properties in matters such as the resolution of disputes, the presentation of grievances and the intervention with the Ottoman authorities in the preservation of ecclesiastical properties. He also played a central role in the negotiation of capitulations the privileges of which ensured French protection of the religious orders, their churches and institutions in Ottoman lands.

Mercredi 22 novembre 2017 à 18h à l'IFEA
Demet Lüküslü
& Berrin Osmanoğlu (Université de Yeditepe)
Hakan Yücel (GSÜ) sera discutant.
"Repenser la participation des jeunes"
Dans le cadre du séminaire « Sociologie politique de la Turquie contemporaine »
possibilité de participer aux débats en turc

inscription avant le 22 novembre à midi : https://www.inscription-facile.com/form/82oEOhZZpkD89g9bMJN1

Demet Lüküslü et Berrin Osmanoğlu, du Département de sociologie de l’Université de Yeditepe, présenteront les résultats de la recherche qu’elles ont menées au sein du projet intitulé “PARTISPACE” (http://partispace.eu) dont l’objectif est d’apporter une nouvelle perspective à l’étude de la participation des jeunes dans la ville, ainsi que de repenser la notion de participation. Le département de sociologie de Yeditepe est partenaire de ce projet de recherche financé par la Commission européenne dans le cadre du programme Horizon 2020, programme européen pour la recherche et l’innovation. Le projet est actuellement en cours dans huit villes d’Europe (Bologne, Eskişehir, Francfort, Göteborg, Manchester, Plovdiv, Rennes et Zurich) et la recherche est focalisée sur les différents espaces et styles de participation.
Mercredi 20 décembre 2017 à 11 h à l'IFEA
Aurélien Denizeau (Inalco)
Dans le cadre des présentations des boursiers de courte durée

inscription avant le 19 décembre à midi : https://www.inscription-facile.com/form/R6vUTOosTTNyvbQY2Eup

Faire de la Turquie une puissance géopolitique centrale : une des clés de la doctrine de l’AKP


Le travail de recherche qui sera présenté est axé sur la doctrine stratégique et diplomatique de l’AKP turc, et sur les différentes phases suivant lesquelles cette doctrine a été adaptée à l’exercice effectif du pouvoir. À l’aide en particulier de recherches au sein des sources en turc et de contacts avec des acteurs ou observateurs de la politique étrangère du pays, il s’agit dans un premier temps de comprendre comment s’est articulée cette doctrine : ses origines, les hommes qui l’ont théorisée, et les grandes lignes sur lesquelles elle s’est élaborée. La thèse défendue par la suite est que cette doctrine s’est précisée au cours des années 2000 et a été appliquée avec succès, avec l’implication croissante d’un de ses principaux théoriciens, Ahmet Davutoğlu. Toutefois, à partir de 2011, l’outil doctrinal a paru insuffisant pour répondre aux bouleversements qui ont agité la Turquie et le Moyen-Orient ; la politique étrangère a évolué en conséquence, rencontrant ses premiers échecs en 2013, et devenant de plus en plus chaotique, jusqu’à ne plus suivre un cursus doctrinal cohérent.




ico newsletter