Jeudi, 06 Décembre 2018 14:52

Gözde Aytemur Nüfusçu - Comment définir la culture judiciaire en Turquie ? - 22/1/2019

Mardi 22 janvier 2019 à 18h à l'IFEA
Gözde Aytemur Nüfusçu (Université Galatasaray)
dans le cadre du séminaire « Justice, politique et sociétés »

inscription avant le 22 janvier : https://www.inscription-facile.com/form/7Fd9D5mrfWv1NaMgTbYt

Comment définir la culture judiciaire en Turquie ?

Cette présentation a pour objectif de comprendre la fonction politique de la justice[1] en Turquie en décrivant le(s) contexte(s) politique(s) et la structuration juridique du système judiciaire. Ainsi, en partant de la synthèse de l’analyse préliminaire du contenu de la revue Güncel Hukuk (Le droit actuel) et des écritures biographiques des juristes, des entretiens réalisés avec les magistrats et des rapports publiés par les différentes institutions publiques, on réfléchit la culture judiciaire entre les tentatives de judiciarisation du politique et d’étatisation de la justice[2], et à travers trois indicateurs essentiels : l’autonomie du champ judiciaire qui s’inscrit dans la lutte politique entre les pouvoirs judiciaire et exécutif au sens organisationnel et idéologique, le décalage approfondi entre le droit et ses usages malgré la modernisation constante de la justice, et la suspension systématique de l’ordre juridique par rapport aux coups d’État qui sont à la fois révélateurs et garants des pratiques judicaires exceptionnelles. À la lumière de ces analyses, consacrer un chapitre de la thèse à la définition de « la culture judiciaire en Turquie » est approprié à la fois pour présenter la structure juridico-politique dans laquelle les magistrats exercent leur métier et pour remettre en contexte les questions fondamentales de cette recherche : quelle est la place des procureurs dans cette culture judiciaire? Comment mobilisent-ils le droit et les sources juridiques ? Est-ce qu’ils jouent avec pour faire partie de la (re)production ou pour faire la résistance ? Jusqu’à quel point, intériorisent-ils les composants de cette culture ?



[1] Jacques Commaille (2007). “La justice entre détraditionnalisation, néolibéralisation et démocratisation: vers une théorie de sociologie politique de la justice”, in La fonction politique de la justice, sous la dir. Jacques Commaille et Martine Kaluszynski, La Découverte, Paris, pp.295-321.

[2] Alain Bancaud (2002). Une exception ordinaire. La magistrature en France 1930-1950, Gallimard, Paris.

Lu 19 fois Dernière modification le Jeudi, 06 Décembre 2018 15:43

ico newsletter