Elif Aksaz "Dans un « village d’Européens » en Anatolie. Gérer la double présence et la double absence des émigrés", Genèses 2016/4 (n° 105), p. 76-96. DOI : 10.3917/gen.105.0076

À partir de l’observation des comportements en France et en Turquie d’un groupe d’émigrés turcs, cet article examine le système de relations d’interdépendance dans lequel ces émigrés s’inscrivent avec leurs parents et compatriotes de village en Turquie et en Europe. Ce système, source de cohésion mais aussi de conflits entre les différentes parties, repose sur la gestion par ceux qui sont restés de l’absence de ceux qui sont partis. L’interrogation récurrente sur la présence ou l’absence des émigrés dans leur univers d’origine ne rend pas compte de la complexité des relations entre les parties. C’est l’absence de réponse à cette question qui caractérise la situation de l’émigré ; c’est elle qui fournit la clef de la compréhension de ses comportements tant dans l’espace d’arrivée que de départ et, au-delà, du sens qu’a pour lui l’émigration.
Lu 12852 fois
French (Fr)Turkish (Tr)