• 31 janvier 2008 - conférence de Boris James "Valeurs et usages du terme "Kurde" dans les sources arabes médiévales"

    La conférence de Boris James (doctorant-chercheur à l’IFPO Damas) sur "Valeurs et usages du terme "Kurde" dans les sources arabes médiévales" à 18h, à l’IFEA.

  • Abbas Vali - The Kurdish issue in Turkey : 13/05/2011

    Séminaire "Turquie Contemporaine"
    Vendredi 13 mai à 16h30 à l'IFEA
    Prof. Dr. Abbas Vali
    (Boğaziçi Üniversitesi)
    "The Kurdish issue in Turkey"
    Intervention en anglais.

  • Abbas Vali - The Kurdish issue in Turkey : 13/05/2011

       Séminaire sur la Turquie contemporaine 2010-2011
    Dynamiques sociales
    13 mai 2011 à l'IFEA
    The Kurdish issue in Turkey
    (Abbas Vali, professeur à l'Université Boğaziçi)

  • Abbas Vali - The Kurdish issue in Turkey : 13/05/2011

    "Çağdaş Türkiye" Semineri
    13 Mayıs Cuma 2011, saat 16:30'da, IFEA'da,
    Prof. Dr. Abbas Vali
     (Boğaziçi Üniversitesi)
    "The Kurdish issue in Turkey"
    Sunum dili İngilizce'dir.

  • Adnan Çelik "L’infra-politique des Kurdes dans « les années de silence » La contrebande : un défi aux frontières étatiques"

    Adnan Çelik, "L’infra-politique des Kurdes dans « les années de silence ». La contrebande : un défi aux frontières étatiques", Études Kurdes, septembre 2018, vol.12, pp.47-78.

  • Adnan Çelik, « Cent ans de malédiction ! La confrontation symbolique relative au génocide des Arméniens dans les « contre-mémoires » des kurdes »

    Adnan Çelik, « Cent ans de malédiction ! La confrontation symbolique relative au génocide des Arméniens dans les « contre-mémoires » des kurdes » in Joceline Chabot et al. (eds.), Le génocide des Arméniens : Représentations, Traces, Mémoires, Presses de l’Université Laval, Canada, p. 135-148.

    En 2015 avait lieu le 100e anniversaire du génocide des Arméniens. Durant la Première Guerre mondiale, plus d’un million d’Arméniens ont été exterminés en raison d’une politique génocidaire instaurée et perpétrée par les autorités en place dans l’Empire ottoman. Aujourd’hui, ce drame est considéré comme l’un des premiers génocides du XXe siècle.

    Ce livre, qui réunit des chercheurs nationaux et internationaux, explore les thèmes et les questions qui animent les recherches les plus récentes sur le génocide des Arméniens. Les chapitres qui composent cet ouvrage collectif sont regroupés autour de trois axes : représentations, traces et mémoires. En privilégiant une approche multidisciplinaire, il s’agit de rendre compte des dimensions multiples de cet objet d’étude et de mettre en relief les aspects structurants des débats actuels sur le génocide des Arméniens.

  • Adnan Çelik, et Béatrice Garapon. « De l’exil à la représentation parlementaire : une nouvelle génération d’élites kurdes en politique (1946-1955) »

    Adnan Çelik, et Béatrice Garapon. « De l’exil à la représentation parlementaire : une nouvelle génération d’élites kurdes en politique (1946-1955) », Anatoli 8, p. 205-232.

    Anatoli est une publication annuelle consacrée à l’étude pluridisciplinaire de l’espace qui s’étend de l’Adriatique à la Caspienne. Elle s’intéresse aux cultures – grecque, latine, slave, turque, persane, géorgienne, arménienne, juive, etc. – qui l’ont habité et façonné. Les territoires de cet espace, aujourd’hui fragmenté, furent jadis unifiés, au moins partiellement, par des pouvoirs impériaux, dont le dernier fut l’Empire ottoman. Ils en gardent bien des traits communs, souvent sous forme latente. L’importance de cet espace pour l’Union européenne est une évidence.

    Ce numéro s’intéresse à la question kurde, dont la population est répartie sur les territoires turc, iranien, irakien et syrien. La « cause kurde », exprimée pacifiquement ou par le recours à la lutte armée, consiste à faire accepter le groupe kurde comme un sujet à part entière de l’histoire, décidant lui-même de son statut juridique, administratif et politique. Les événements récents au Moyen-Orient ont eu pour conséquence l’affaiblissement de Bagdad et de Damas, et l’effacement de la frontière qui sépare les Kurdes irakiens et syriens. Mais l’Iran et la Turquie comptent bien contrôler et rester des acteurs majeurs de la question kurde aujourd’hui.

    Les vagues de mobilisations successives depuis la fin des années 1950 semblent avoir doté la « cause kurde » d’une réelle légitimité ; elles ont permis une transmission des expériences et des modes d’action, ainsi qu’un rajeunissement et une féminisation de la contestation. Mais les Kurdes pourront-ils pour autant survivre dans un environnement à tel point brutalisé ?

  • C. Scalbert-Yücel - Diversité culturelle et hiérarchie ethnique. L'usage des catégories dans le conflit kurde en Turquie

    Clémence Scalbert-Yücel, "Diversité culturelle et hiérarchie ethnique. L'usage des catégories dans le conflit kurde en Turquie" in Gilles Dorronsoro, Olivier Grojean (dir.) Identités et politique De la différenciation culturelle au conflit,Presses de Sciences Po, 2015, p. 

  • C. Scalbert-Yücel : compte rendu de lecture La question kurde. Passé et présent. Jordi Tejel Gorgas

    Clémence Scalbert-Yücel, "La question kurde. Passé et présent. Jordi Tejel Gorgas, L’Harmattan, Paris, 2014, 144 pag. (compte rendu de lecture)", afkar/ideas, nº 44, hiver 2014-2015, pagg. 74-75, IEMed – Estudios de Política Exterior S. A., Barcelona – Madrid

  • C. Scalbert-Yücel : Repères culture : Politiques culturelles et diversité de la scène artistique kurdes en Turquie

    Clémence Scalbert-Yücel, “Repères culture : Politiques culturelles et diversité de la scène artistique kurdes en Turquie”, Kurdistan(s), une nation, des états ? Moyen-Orient 26 avril-juin 2015

  • Carmen Gomez Martin - Migrations invisibles : le cas des Kurdes en Espagne : 01/06/2011

    Conférence : mobilité et migration en Europe
    Mercredi 01 juin à 18h00 à l'IFEA
    Carmen Gómez Martín
    (EHESS)
    "Migrations invisibles : le cas des Kurdes en Espagne"
    Intervention en français.

  • Clémence Scalbert-Yücel : La paix après Kobanê ? Retour sur les acteurs et enjeux du processus de paix en Turquie - 26/11/2014

    Conférence-débat organisée par l'ADFE Istanbul
    Clémence Scalbert-Yücel, responsable de l'OVIPOT et du pôle Études contemporaines à l'IFEA
    La paix après Kobanê ? Retour sur les acteurs et enjeux du processus de paix en Turquie

    26 novembre 2014 à 18h30 à l'IFEA
    Conférence en français
    Inscription obligatoire avant le 24/11/2014 auprès de This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

  • Clémence Scalbert-Yücel, “The PKK, the Kurdish Movement, and the Emergence of Kurdish Cultural Policies in Turkey”

    Clémence Scalbert-Yücel, “The PKK, the Kurdish Movement, and the Emergence of Kurdish Cultural Policies in Turkey”, in Gareth Stansfield & Mohammed Sharef (ed) The Kurdish Question Revisited (Hurst 2017)

  • Études rurales 186 juillet-décembre 2010

    Etudes rurales n°186, 2010/2, Ruralité, urbanité et violence au Kurdistan, Paris, ed. de l'EHESS, 2011 248 p. ISBN 9782713222955

  • Fuat DUNDAR

    FUAT DÜNDAR

    email : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

    Projects in Progress

    “Deporting Demos, Militarizing Natios: Forced Migration and Conflicts in the Ottoman Empire and Modern Turkey (1908-1947)”

    “War, Deportation, Massacre: The demographic policy of Ottoman Government regarding the Kurds and Armenians during World War I”, in Russia’s Great War and Revolution, 1914-1922: The Centennial Reappraisal V.2, eds A. Marshall, S. Sabol, J. Steinberg.

  • Gül Arıkan Akdağ - Ethnicity and Elections in Turkey: Party Politics and the Mobilization of Swing Voters - 9/3/2015

    Gül Arıkan Akdağ
    Université Katip Çelebi
    Lundi 9 mars 2015 à 18h
    intervention en anglais

    Ethnicity and Elections in Turkey: Party Politics and the Mobilization of Swing Voters

    The move towards a predominant party system thanks to AKP’s successes at the ballot box is one of the most important developments of the Turkish party system and debated issue among political scientists. In addition, the rising Kurdish ethnic demands and support for the pro-Kurdish parties is an important characteristic of the system. The electoral success of AKP among voters of Turkish and Kurdish origin has been mostly evaluated in the literature through the programmatic effectiveness of the party. Yet, a considerable number of studies have found support for the existence of patronage or clientelism as a tool used by Turkish political parties to consolidate and increase support. Unfortunately, a systematic analysis on the effectiveness of such a strategy or the mechanisms through which it is carried has not been conducted in the Turkish context. The aim of the book is to fulfill this gap by analyzing the use and effectiveness of the clientelistic distribution of municipal resources by AKP to consolidate or increase its support among potential swing voters of Turkish and Kurdish origin. By emphasizing the possible impact of clientelistic distribution through the partisan network, the book aims to identify a further variable in explaining the success of AKP at the ballot box for three consecutive elections.

  • Güneydoğu Anadolu’nun tarihi ile ilgili hikâyeler ve bölgedeki kültür mirası Vitrini

    Kültür odaklı yayınlarda, 2000li yılların başından itibaren, Güneydoğu Anadolu’da özellikle Diyarbakır, Mardin ve Şanlıurfa’da bir artış gözlenmiştir. Bu şehirlerin tarihi ile ilgili hikâyeler, mevcut kültürel mirasın yeniden keşfi ve sınır tanımayan turizmi geliştirme politikalarının da etkisi ile yeniden şekillenmektedir. Turistlerin oluşturduğu yeni kitleleri olduğu kadar, aidiyet konusuna kayıtsız kalmayan sakinleri de hedefleyen yerel kimlikle ilgili yeni söylemler geliştirilmektedir.

    Tarihle ve yerel kimlikle ilgili söylemin yazımı ve yayımı incelenirken, akademik çalışmaların, okul kitaplarının ve devletin resmi söyleminin ele alınmasıyla yetinilemez. Yerel kimliğin imalat ve dile getirilme yöntemleri, turistik ve bölgesel kalkınma alanlarında çeşitlilik göstermektedir. Turistik tanıtım kitapçıkları ve rehberler, kurumsal projelerin reklamları, kültür odaklı yayınlar, sanat ve fotoğrafçılık alanındaki çalışmalar da ilgilenilmesi gereken diğer... https://dipnot.hypotheses.org/2024

  • H. Bozarslan et C. Scalbert-Yücel (éds.) Joyce Blau l'éternelle chez les Kurdes

    H. Bozarslan et C. Scalbert-Yücel (éds.) Joyce Blau l'éternelle chez les Kurdes, Nouvelle édition [en ligne]. Istanbul, IFEA, 2018 lien

    Kendal Nezan
    Introduction
    Gérard Chaliand
    Joyce
    Philip G. Kreyenbroek et Behrooz Chaman Ara
    Literary Gurāni: Koinè or Continuum?
    Martin van Bruinessen
    Kurds and the City
  • J.-F. Pérouse : Les Kurdes à Istanbul : une communauté inexistante ?

    Jean-François Pérouse, “Les Kurdes à Istanbul : une communauté inexistante ?”, Kurdistan(s), une nation, des états ? Moyen-Orient 26 avril-juin 2015

  • J.F. Pérouse - Nouvelles perspectives pour la « question kurde » ?

    Jean-François Pérouse, Nouvelles perspectives pour la « question kurde » ? in A. Kazancιgil, F. Bilici, D. Akagül (dir.) La Turquie, d'une révolution  à l'autre, Paris: Pluriel, Sciences-Po/CERI, 2013 p.171-198

  • Journées d'étude IFEA-IFPO Logiques étatiques / pratiques transnationales : les dynamiques actuelles dans les zones kurdes de Turquie - d’Irak - de Syrie et d’Iran

    {tab=Présentation du projet}

    L'objectif de ce projet est d'organiser deux ateliers de travail et une conférence au cours de l'année 2014 sur les dynamiques politiques des zones kurdes de Turquie, d'Irak, de Syrie et d'Iran. Ce projet, organisé conjointement par l'IFEA (Istanbul) et l'IFPO (Erbil), vise à réunir en priorité des doctorants et chercheurs français, turcs et irakiens. Son but est de favoriser une lecture transnationale des évolutions à l'œuvre dans l'espace kurde en décloisonnant le débat scientifique sur cette question.
    Depuis une vingtaine d'années, nous assistons à une redéfinition des interactions entre les états turc, irakien, syrien, iranien et leur population kurde, qui s'affirment en tant qu'acteurs politiques autonomes. Plus récemment, les crises irakiennes et syriennes ont eut pour conséquence l'affaiblissement des États et le renforcement du rôle politique des minorités, et en Turquie, la question kurde connaît d'importants développements.
    Les zones kurdes de chaque État connaissent de profondes mutations dans un contexte de redéfinition des rapports entre acteurs étatiques et acteurs périphériques. Entre les périphéries kurdes de chaque état, on observe une multiplication des liens, des migrations et des échanges transnationaux. Ces derniers ont pour conséquence de développer des phénomènes d'influence réciproque et des logiques d'interdépendances entre les différents espaces. De plus, les acteurs périphériques développent leurs propres modes de gouvernance au niveau local, et deviennent pour certains des pôles régionaux dotés d'un agenda politique propre. Cette émergence de nouveaux acteurs régionaux n'est pas sans conséquences sur les stratégies transnationales des États.

    Dans ce contexte ce projet collectif pose les questions suivantes : comment s'effectue le processus de redéfinition des relations entre l'État et les acteurs périphériques kurdes dans chaque cadre national ? Entre les acteurs périphériques des différents cadres nationaux ? Dans quelle mesure ces évolutions participent-elles à un renversement symbolique ou partiel des rôles entre centres et périphéries ?
    Il s'agit ici de s'interroger sur l'émergence de nouvelles pratiques politiques et sociales à partir de trois niveaux d'observation. Premièrement à travers l'étude de la transformation des modes d'intervention étatique dans les zones kurdes de chaque État: en quoi observe-t-on une redéfinition des politiques étatiques par rapport à leurs périphéries ? Deuxièmement, par les nouveaux modes de gouvernance locales que les acteurs kurdes développent en interaction avec leur scène nationale et régionale. Ceci pose la question de savoir dans quelle mesure ces périphéries sont elles même productrices de gouvernance au niveau local. Enfin l'observation à l'échelle régionale des pratiques politiques devrait permettre de mettre en valeur le rôle des différents réseaux transnationaux qui permettent aux acteurs de se désenclaver, d'acquérir de nouvelles ressources et de se projeter sur d'autres terrains d'action. Ce dernier point nous permettra d'esquisser des éléments de réponses pour comprendre comment la multiplication des liens transnationaux transforme les pratiques locales autant que le cadre régional dans son ensemble.

    {tab=Programme}

    {/tabs}

  • La Turquie - Semih Vaner

    La Turquie, sous la direction de Semih VANER, Paris, Fayard / Ceri, 2005, 727 pages

  • Mélisande Genat "Escape From Syria" 19/09/13

    Jeudi 19 septembre 2013 à 18h à l'IFEA
    Mélisande Genat (doctorante EHESS)
    Intervention en anglais
    Escape From Syria:
    From conscription to desertion, the experience of Syrian Kurds in Assad’s wartime army
  • Séminaire sur la Turquie contemporaine : Maya Arakon - 25/02/2010

    Jeudi 25 février 2010, de 18h à 20h, à l'IFEA 
    Séminaire sur la Turquie contemporaine
     
    "National Minority Issue in the EU and Turkey: a Comparative Analysis Around the Northern Irish, Basque and Kurdish Questions "
    by Maya Arakon, Assistant Professor at Yeditepe University.
     
    Le séminaire sur la Turquie contemporaine reprend son cours avec une session en anglais qui nous permet d'ouvrir le chapitre "identité, citoyenneté et laïcité" 
  • Table ronde sur la Région autonome du Kurdistan d'Irak - H. Dawod F. Dündar 25/02/14

    Rencontre : "Les élections en Irak du nord"
    Mardi 25 février 2014 à 18h à l'IFEA
    Hosham Dawod (anthropologue, responsable de l'antenne de l'IFPO à Erbil)
    "Les élections de septembre 2013 et la relation du gouvernement régional kurde à l'Etat central irakien"
    Fuat Dündar (chercheur associé IFEA)
    "La coupure de 2007 dans les relations entre la Turquie et l'Irak du Nord".
    Discutant : Yohanan Benhaïm(IFEA)
    Interventions en français

  • U. Kaya D. Yankaya - Les relations de la Turquie avec la Syrie

    Ce dossier examine en suivant la chronologie les relations entre la Turquie et la Syrie depuis la fin des années 1940. L'objectif principal est de remettre en perspective les événements actuels. Malgré une frontière terrestre commune de plus de 800 kilomètres, une histoire longue partagée et des continuités dans le peuplement de part et d'autre de la frontière, les deux Etats-nations ont entretenu des rapports houleux dès l'apparition de la Syrie sur le théâtre des Etats indépendants. L'éphémère rapprochement de 2002-2010 est ainsi contextualisé, de même que le sont les relations bilatérales  au sein de dynamiques régionales impliquant l'Etat d'Israel, l'Irak, l'Iran ou les populations kurdes.
  • Workshop Transformed Nations: State Policies in Kurdish-­Populated Areas of Syria - Iraq - Turkey - Iran. A comparative approach from a transnational perspective 23/01/2015

    Istanbul, January 23rd, 2015
    French Institute for Anatolian Studies (IFEA)

    I. Presentation of the workshop

    In 2013, the French Institute for Anatolian Studies (IFEA, Istanbul), the French Institute for the Near East (IFPO, Erbil) and the University of Exeter, with the help of Aix-­Marseille University, launched a common research program aiming at understanding the redefinition of relations between States and Kurdish-­populated areas in the current regional context characterised by an intensification of transnational dynamics. A first workshop was organized in June 2014 in Erbil. It aimed at analysing local modes of government in Kurdish-­‐populated areas with a special focus on the role of political parties’ practices and ways to control territory. The objective of the second workshop that will be held in Istanbul in January 2015 is to carry on this reflection while addressing the question of the production of State policies in Kurdish-­populated areas in Syria, Iraq, Turkey and Iran. The production of State policy has often been described within a binary framework of analysis opposing the States’ actions and the societies of these regions. On the contrary, this workshop intends to give room for contributions with sociological, anthropological, contemporary history, political geography, political science or public policy approaches taking into account the non-­unitary nature of the State and the multiple interactions between state authorities and local population or elites, and the role of transnational dynamics in the policy-­making process. In doing so, the workshop also aims at distancing itself from any kind of nationalist narrative that could leave in the shadow the decisive importance of national, local and transnational contexts. The predominance of coercive and repressive State policies should not let us overstate the specificity of these regions regarding State policy-­making even if other factors have to be taken into account. The current intensification of relations between the different Kurdish-­populated areas of the region can indeed be considered as an opportunity to question the effect of increasing regional interdependency links on State transformation. The role and power of the State, the level of autonomy of the Kurdish-­populated areas, the different kinds of policy-­making processes and the patterns of conflicts vary across countries of the region. Nevertheless civil wars in Syria and in Iraq and the ambiguities of the Turkish or Iranian regimes on the Kurdish issue in their domestic and foreign policies are putting into question in every country both the evolving nature of State policies and of their sovereignty in this cross-­border space. This workshop will address the following questions:

    • How can we analyse State policies as the outcome of a coproduction process between diverse types of central and local actors?
    • What kind of social mutations can we observe within the state political actors?
    • What are the impacts of transnational dynamics in the making of States policies?

    More specifically, the workshop will gather speakers tackling issues such as:

    • Social and religious policies
    • Educational and linguistic policies
    • Border policies
    • Coercion and repression policies
    • Interaction between States foreign and domestic policies in the Kurdish-populated areas
    • States policies in conflict situations

    II. Practical information

    About the workshop

    This workshop will be held at the French Institute for Anatolian Studies in Istanbul (IFEA), Turkey.
    The IFEA is located in Nur-­i Ziya Sokak, 10 in Beyoğlu. Papers shall be given in English. Participants’ transportation and housing fees will be covered.

    Organizing committee

    • Yohanan Benhaim (IFEA)
    • Arthur Quesnay (Ifpo)

    Scientific committee

    Programme

    Download the programme

    Capture decran 2014-05-29 a 16.17.21Capture decran 2014-05-29 a 16.17.25Capture decran 2014-05-29 a 16.17.30Capture decran 2014-05-29 a 16.17.37Capture decran 2014-05-29 a 16.17.44