• Bir Allame-i Cihan : Stefanos Yerasimos (1942-2005)

     Edhem Eldem, Ersu Pekin, Aksel Tibet (Eds.), Bir Allame-i Cihan : Stefanos Yerasimos (1942-2005), [İnsan ve Toplum Dizisi] 2 vol. 848p., 978-605-105-093-5 (vol. 1) / 978-605-105-095-9 (vol. 2) / 978-605-105-088-1 (coffret), Istanbul, IFEA - Kitapyayınevi, 2012

    Stéphane Yerasimos, architecte, historien spécialiste de la période byzantine et ottomane, spécialiste en géopolitique, chercheur polyvalent et penseur, est né le 29 janvier 1942 à Istanbul. Après l’école primaire et le collège grec de Zapyon, il a poursuivi ses études en architecture à l’Académie des Beaux-Arts de Mimar Sinan. En 1966, il a suivi un cursus à l’Institut Français d’Urbanisme. Entre 1972 et 2005 il a enseigné à l’Université Paris VIII, d’abord comme assistant au Département d’urbanisme et de géopolitique, puis comme maître de conférence et finalement comme professeur.
    Directeur de l’Institut Français d’Études Anatoliennes de 1994 à 1999, il a été professeur invité à l’Université Sabancı en 2001-2002 et 2003-2004.
    Stéphane Yerasimos, qui a signé 36 livres, plus de 90 articles et 80 ouvrages collectifs, nous a quitté le 19 juillet 2005 à Paris à l’âge de 62 ans.
  • Prisonnier des infidèles. Un soldat ottoman dans l’Empire des Habsbourg

    OSMÂN AGHA DE TEMECHVAR, Prisonnier des infidèles. Un soldat ottoman dans l’Empire des Habsbourg, Sindbad Actes Sud, La Bibliothèque turque, traduit du turc ottoman par Frédéric Hitzel, mai 1998, 230 pages