Arab Presence in Turkey/ présences arabes en Turquie

Arab Presence in Turkey/ présences arabes en Turquie

Seda Altuğ (The Ataturk Institute for Modern Turkish History), Philippe Bourmaud (Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes), Olof Heilo (Swedish Research Institute in Istanbul), Franck Mermier (IFEA), Alexis Wick (American University of Beirut)

Beyond the field of expertise in international relations and political science which focuses on the stakes and consequences of AKP's policy vis-à-vis the Arab region, particularly since 2011, the study of the "Arab fact" in Turkey requires the constitution of a particular "place of knowledge" to relay and develop its own dynamics. One of the characteristics of this subject study is that it subverts the boundaries of area studies by highlighting complex contextualisation processes which cannot be apprehended from a single cultural area. By bringing together several teaching and research institutions, this seminar on Arab Presence in Turkey intends to give visibility to current research, to integrate it into the wider academic debate, and to initiate a multidisciplinary dialogue between researchers.

Interventions en anglais

Détails

Date de l'événement 26/02/2021 5:00 pm
Date de fin 26/02/2021 7:00 pm
Places Illimitée
Inscrit.e.s 0
Lieu Zoom meeting

Conférencier.e.s

Seda Altuğ

The Ataturk Institute for Modern Turkish History

Philippe Bourmaud

Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes

Olof Heilo

Swedish Research Institute in Istanbul

Alexis Wick

American University of Beirut

Les inscriptions pour cet événement sont closes.

Conférences en ligne

Installé dans les locaux du drogmanat du Palais de France (ancienne Ambassade de France auprès de la Sublime Porte), l'Institut français d'études anatoliennes "Georges Dumézil" a succédé en 1975 à l'institut français d'archéologie d'Istanbul fondé en 1930. À l'origine orienté vers l'histoire ancienne et l'archéologie, il a ensuite étendu ses activités à la turcologie (linguistique et histoire ottomane en particulier). Il a commencé à s'ouvrir au contemporain à la fin des années 1980, notamment avec la mise en place d'un Observatoire Urbain d'Istanbul (OUI). En 1994, l'IFEA a créé un Centre d'études caucasiennes. En 2003, ce centre s'est délocalisé à Bakou où l'IFEA possède désormais une antenne, installée au sein de l'Ambassade de France en Azerbaïdjan. En 2005 a été mis sur pied un Observatoire de la vie politique turque (OVIPOT). L'IFEA fait partie du réseau des vingt-sept instituts de recherche en sciences humaines et sociales dépendant de la Sous-Direction de la coopération scientifique, universitaire et de la recherche du Ministère des Affaires étrangères. Les études y concernent un vaste territoire, qui s'étend des confins orientaux de l'Europe aux abords de l'Asie centrale. Elles s'inscrivent dans une chronologie longue, allant de la préhistoire aux grands Empires, et de la naissance des États-nations aux redéfinitions identitaires d'aujourd'hui.C'est dire que l'IFEA offre un profil très diversifié, propice aux échanges entre disciplines : les sciences humaines et sociales (anthropologie, démographie, géographie, histoire, sociologie, science politique et économique, voire musicologie) y voisinent avec les techniques de l'archéologie et du classement et de l'analyse des textes écrits. Établissement à compétence régionale, l'Institut développe des programmes couvrant le Caucase et les Balkans.L'IFEA est présent sur le portail Persée pour ses publications archéologiques : http://www.persee.fr/collection/anatvet diffuse ses collections contemporaines sur Open Edition : http://books.openedition.org/ifeagd/ Institut Français d'Études Anatoliennes Georges Dumézil